AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Brennan Berlioz Yeaxcley

Aller en bas 
AuteurMessage
Brennan B. Yeaxcley

avatar

Messages : 28
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Brennan Berlioz Yeaxcley   Mar 21 Juil - 20:21

Brennan Berlioz Yeaxcley ;

    le contrôle d'identité
      nom :
      Yeaxcley... Que dire sur ce nom de famille hormis que je l'ai hérité de mon père. Peut être l'unique chose qui me lie à cet homme. Un nom respecté dans la communauté sorcière. Un nom qui vous rappelle bon nombre de pan de l'histoire de notre monde. Gretta Yeaxcley, Mon Arrière, Arrière, Arrière [Je sais y en a une paire d'arrière] grand mère qui fut brûlé sur un bûcher. Vous me direz que ce n'était pas l'époque et je vous répondrai que la folie des hommes n'a pas de créneau temporel et qu'un style reste un style même si il s'agit de brûler un corps. Mouerfff, bref! Yeaxcley, ce nom, a donc parcourt pas mal l'histoire, souvent pour la soif de sang et de pouvoir, souvent pour montrer au yeux du monde la folie de notre famille. Je le porte donc avec une indifférence profonde. Détestant à bien des points les personnes qui en ont fait sa célébrité. Je suis un Yeaxcley de par mon père. Je n'y changerai rien. Je dois juste assumer ce que ma léguer mon Histoire et essayer d'écrire la mienne.

      prénom(s) :
      Brennan Berlioz... Déjà que Brennan n'est pas réellement un prénom masculin courant, il fallait donc que ma mère accompagne ce dernier d'un prénom qui chez les moldus sonne plus comme un hommage à un dessin animé pour enfant qu'au grand compositeur Hector Berlioz. Pourtant Berlioz me vient de ce dernier. Un compositeur français que ma mère affectionnait particulièrement. Grande figure du romantisme, elle souhaitait surement voir son seul fils adopter la douceur dont seule elle pouvait être capable d'être la reine.
      Brennan quant à lui vient d'on ne sait réellement où? Ma mère trouvait simplement que le mot résonnait bien. Que lorsqu'elle le prononçait de sa douce voix, il carillonnait. Ma mère est ainsi, douce, rêveuse et à jamais aimante. Sa douce folie vous permet d'accepter le moindre de ses caprices. Alors après tout Brennan cela ne sonne pas si mauvais^^

      âge :
      Dix sept années que je suis né, dix sept ans que j'arpente les rues et les paysages anglais. Dix ans que je fais le bonheur de ma douce mère et dis sept ans que je fais la honte de mon père. Dans un sens je pense avoir passé ces dix sept dernières années à entretenir cette haine avec un certain plaisir non dissimulé.

      date de naissance :
      Un Vendredi Treize Octobre... Oui je suis né ce fameux jour de malheur ou de bonheur selon d'autre. Impressionnant non? Non! Pas réellement mais j'aime à connaître l'Histoire d'un nom, l'histoire d'une date, l'Histoire d'une vie. Et l'Histoire de ce jour m'a toujours fasciné tant la cruauté de L'Homme a pu faire naître l'un des plus grands jours de superstition dans le monde des Moldus. Je suis donc né en ce jour vers trois heures du matin. Une nuit froide et pluvieuse, cela explique peut être ceci et mon goût prononcé pour cette période de l'année. D'ailleurs je n'aime pas trop le chaud à vrai dire mais plus la froideur de ces mois et sa douce tristesse. Je suis un être tellement ironique et cynique... Mais gardons cela pour plus tard.

      lieu de naissance :
      Dans le manoir Écossais familial. Aidé par le médicomage familial, entouré de ma famille, entouré des miens, comme la toujours voulu la tradition familial. Comme la toujours voulu mon père, comme la toujours voulu cet endroit...

      lieu de résidence :
      Upper Barnton... Près de Liverpool dans un autre des manoirs familiaux.

      nationalité :
      Anglaise voyons. Même si je suis né en Ecosse, cela ne change rien...

    la fiche d'indentifcation
      description physique (10 lignes minimum) :
      Comment me décrire en étant plus ou moins objectif. Car j'ai de moi une image qui n'est pas forcement celle que vous avez vous. Elle n'est pas également celle que je désire toujours renvoyer aux regards de mes semblables. Je ne me considère pas comme quelqu'un de particulièrement beau, je fais plutôt partie, selon moi, de ces personnes qui dégage quelque chose, de ces personnes qui attirent votre regard et qui le capte par on ne sait quel moyen et raison. Je suis assez grand, non arrêtons un peu, je suis une grande perche, fine et fluette même si je ne suis pas une brindille de base. Je ne suis pas bien épais mais j'ai de quoi me défendre. D'ailleurs mon physique et tout comme mon caractère une antithèse née. Je dégage cette sensation de force qui peut se voir remettre en cause tellement on pourrait me croire fragile. Alors que je ne le suis pas. Ce côté angelot m'agace au plus haut point d'ailleurs et pourtant je ne fais rien pour l'entretenir. Je serai plutôt un angelot débraillé tellement je ne cherche pas à suivre les effets de mode et les effets de style. Ma tignasse cuivrée et d'ailleurs toujours en désordre, ce qui me donne ce petit côté négligé que j'aime temps. Je ressemble à beaucoup de garçon sans pour autant être comme eux. Après tout nous sommes tous différent et je n'aime pas rentrer dans les cases de la société. Dites moi de me couper les cheveux, ils pousseront encore de dix centimètres. Dites moi de m'habiller en noir, je viendrai vêtu de blanc. Je fais tout pour être autre que vous et être le plus simplement moi.

      description du caractère (10 lignes minimum) :
      Comme je pouvais l'expliquer quelques lignes auparavant, mon caractère reflète l'antithèse de ma vie. Je suis de ces personnes qui aiment à se retrouver seule pendant des heures pour rêvasser et philosopher sur le sens de la vie et pourtant j'adore également me retrouver entouré de gens, de camarades et d'amis. J'aime la complexité chez une personne et fuis la banalité. Je n'aime pas rester pendant des heures à me demander si mes actes seront le déclencheur d'événement catastrophique. Je suis fonceur et pourtant si réfléchis lorsque je me fixe sur une victime. Je ne suis pourtant pas moqueur. Peut être manipulateur à ma manière. Je navigue en solo bien souvent et arrive toujours à mes fins. J'aime contredire les ordres et éprouve un malin plaisir à faire rager celui qui me sert de paternel, quitte à me mettre à dos bon nombre de personne. Pourtant je sais être doux, passionné et paisible. Je recherche l'aventure. Je recherche les sensations fortes, la déchéance. Les limites... Sans pour autant blesser, tout en protégeant les êtres aimés même si cela signifie mentir. Je suis une sorte d'âme écorchée à la recherche d'une autre vie, à la recherche de soi même, à la recherche de la simplicité ou bien de la paix.

    la biographie
      histoire générale (25 lignes minimum) :
      Ma vie est une sorte de mascarade à grande échelle. Une sorte d'énorme blague cynique qui rythme ma vie comme une musique lente et stridente.

      Enfant d'une vieille famille aristocratique sorcière, je suis né comme certain le diront avec une cuillère dorée dans la bouche, certes je n'ai jamais connu ni la misère, ni le besoin, mais la violence peut se dessiner et prendre bien des formes autres que ceux là. Vivre dans un univers que l'on ne supporte pas, vivre au côté d'un homme qui ne jure que par le sang et la réputation de son nom peut être très nocif pour la santé.

      Peut être trop fragile, comme il aimera à le dire, pas assez solide pour porter avec fierté ce nom connu de tous. Je n'étais que sa honte la plus misérable. Je n'étais qu'un brouillon, qu'un simple essai raté. Pour mon père je ne pouvais être de son sang car en moi rien ne pouvait le rendre fier et heureux d'avoir un fils. Pourquoi donc, pourquoi un enfant qui ne demande que de l'amour peut-il à ce point représenter un déception pour l'un de ces parents?

      Justement à cause de ce besoin d'amour. L'amour, ce mot qui lui donnait presque envie de vomir. Ce mot qu'il haïssait tant. Lui qu'on avait forcé à épouser une autre aristocrate, une femme de son rang mais pour qui il n'avait aucun sentiment. D'ailleurs en était-il capable? Capable d'éprouver ne serait ce qu'une once d'amour?

      Mon père n'avait jamais aimé ma mère et le lui avait bien montré. Je n'étais donc que le rebuts de cette dernière, un simple bâtard qui malgré tout possédait son sang et portait son nom. Je n'avais toujours représentait qu'un simple essai raté pour lui mais malgré les tentatives, comme une sorte de malédiction il n'avait jamais réussi à avoir d'autres garçon que moi. Lui portais-je malheur? Au fur et à mesure j'ai chéri cette idée comme je chérissais ma haine grandissante à son égard.

      Plus il me méprisait, plus je développais les trais doux et affectueux de ma mère, plus je devenais son portrait. Celui qui l'horripilai tant. J'aimais à devenir cet angelot pour l'un et ce diable pour l'autre.

      Ma mère, fut et est toujours pour moi l'être le plus cher à mes yeux, même si j'ai de nombreuses sœurs, nées de ses tentatives désespérées de me remplacer, je n'ai jamais lié de lien réel avec elles, qui tiennent plus de petites princesses agaçantes que de charmantes jeunes demoiselles.

      Mon père quant à lui n'est qu'un minable qui ne jure que par le sang et la fortune. La puissance de cet homme et si minime au final que sa folie à vouloir faire partie de la "Haute" le perdra un jour et moi je le regarderai alors chuter et s'écrouler sans même tendre une main pour l'aider.

      Alors oui, oui qu'elle ne fut pas ma rage lorsque ce maudit choixpeau me répartit dans la maison de mes aïeux. SERPENTARD. Je hais peut être cette maison autant que mon paternel. Alors que faire lorsque l'on voit le regard de son géniteur briller d'un espoir que l'on ne lui avait jamais connu. Ce dernier voyait peut être alors une nouvelle route pour son minable de fils, cet enfant indigne de son nom. ÇA JAMAIS!

      Je me fis alors le plaisir de lui saboter son plaisir si soudainement retrouver. Ni lui, ni cette maison ne déciderait de mon avenir. Je devins alors le Serpentard le plus anti camarade qu'il puisse exister. Je ne vais pas dire que je suis aimer au sein même de ma maison, mais on préfère ne pas m'approcher tellement mais accès de fureur son dévastateur lorsque l'on me pousse un peu trop à bout.

      Je suis juste une honte pour leur rang, mais être une honte de plus ou une honte de moins ne signifie rien pour moi, tant que ce vieux fou crise de me voir agir ainsi. Me voir sympathiser avec les autres maisons et pousser la mienne au désarrois et à la perte. J'enfreins le règlement et mets bien souvent ce nom à rude épreuve.

      Ma vie pour le moment se résume à être une antithèse vivante. Je hais que l'on me dicte ma route ou mes choix et je hais par dessus tout être une sorte d'espoir pour cet homme que je ne considère en rien comme mon père.

    curiculum vitae
      composition de votre baguette :
      En bois d'ébène du Gabon parcourut de fines veines blanches et d'un nerf de dragon, magyar à pointe pour être exacte. Baguette de 31 cm de longueur.

      année d'étude / matière enseignée : 7ème année.
      la forme de votre épouvantard :
      Le visage de mon père souriant et me tendant les bras pour me serrer avec amour... Eurkkk

      la forme de votre patronus : Une biche...

    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : Shadow.
      âge : Mystère et boule de Gomme... MDR
      avatar utilisé : Robert Pattinson, vu avec Romynouchette.
      code du règlement : La poudre d'exscampette s'en va au loin.
      désirez-vous être en lien avec un préfet ? : xXx
      autre ? : Le design est comme toujours à couper le souffle.


Dernière édition par Brennan B. Yeaxcley le Mar 21 Juil - 22:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennan B. Yeaxcley

avatar

Messages : 28
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Brennan Berlioz Yeaxcley   Mar 21 Juil - 21:33

Voilà... Finie, si tout est OK du moins... LOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Brennan Berlioz Yeaxcley   Mer 22 Juil - 11:04

    Bienvenue sur CI !

    Tout d'abord, j'aime beaucoup ton style d'écriture, ta fiche est ok, et je n'ai rien à y redire =)
    Sans surprises donc, ce sera Serpentard. Habituellement, on évite l'auto-répartition, mais j'ai conscience que parfois, pour l'histoire de votre personnage, c'est nécessaire.

    Donc bon jeu, si tu as des questions ou des soucis, n'hésite pas (L)

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romy Lolà Carmichael

    jeunesse lève-toi. Puisqu'ici il n'y a qu'au combat qu'on est libre.

avatar

Messages : 880
Age : 26
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Brennan Berlioz Yeaxcley   Mer 22 Juil - 12:38

    Brennnannnnn (L) Bienvenuuueee faut qu'on trouve notre lien gni, en faie, rebienvenuuuee ^^

_________________

      You've got to take your mind off him.
      Sometimes it feels like you don't have a body
      Your skin is cellophane You know I feel the same
      Sometimes it feels like you don't have a body

      When you don't know what you want…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P. Z. Càllistô Càrpenter
    faithless ─ c'est la voix de la raison celle du mort

avatar

Messages : 162
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Brennan Berlioz Yeaxcley   Mer 22 Juil - 13:15

Han mais la fiche de ouf. J'ai pas tout lu mais je vais le faire
Bienvenue et bon jeu x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennan B. Yeaxcley

avatar

Messages : 28
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Brennan Berlioz Yeaxcley   Mer 22 Juil - 19:31

MDR Merci, merci ça c'est accueil trop bon MDR
Et oui Romy ne t'inquiètes pas je vais te le trouver ton lien MDR
D'ailleurs j'ai quelques idées. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brennan Berlioz Yeaxcley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brennan Berlioz Yeaxcley
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: