AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Regarde où tu marches! [PV Odelis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jayden D. Bukater

avatar

Messages : 44
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Mar 21 Juil - 22:28

J'avais actuellement une heure de libre avant mon prochain cours. J'avais déposé quelques bouquins dans ma chambre, mais en bon Serdaigle que je suis, j'en avais gardé un. Il me fallait un endroit calme pour le lire, mais pas la bibliothèque. Je suis peut-être un de ces Serdaigles très studieux, mais parfois j'en ai moi aussi ma claque de la bibliothèque. Et puis, ce n'est pas aussi calme que cela en a l'air, il y a toujours des chuchotements. J'avais donc jeté mon dévolu sur le parc. Certes, la plupart des élèves sortent lorsqu'il fait beau, ce qui est le cas aujourd'hui, mais je pouvais facilement me plonger dans mon bouquins et ne plus entendre ce qui se passe autour de moi. Le problème, c'est que ca ne marche pas à la bibliothèque, allez savoir pourquoi. Alors me voilà, plantée près de la grande porte, en train de jeter un coup d'oeil au parc. Comme je m'y attendais, il y avait du monde. Quelques couples, des groupes d'amis, un peu de tout. Du haut de mon perchoir, j'avisai un endroit assez prêt du lac, moins de monde. Je souris et décidai de me faufiler jusque la bas. Mon bouquin sous le bras, je passai entre plusieurs personnes. C'était bien moins facile que l'on pourrait le penser. Les autres bougent sans cesse. Ils se lèvent, recule ou se bousculent et on se retrouve vite déportés de quelques mètres.
Enfin, j'arrivai à peu près à l'endroit où je voulais aller. Au même moment, quelqu'un un peu à ma droite se leva. D'un coup d'oeil, je découvris une personne que je ne voulais pas tellement voir. Demi tour sur place, pas envie que l'on me voit. Je marchai quelques mètres, droit devant moi puis risquai un coup d'oeil en arrière. C'est bon, le danger était passé. Je repris donc ma route. Mal m'en pris, j'aurai dut attendre deux minutes de plus. A peine me suis-je retourné que me voilà rentré dans quelqu'un. Oups, je venais de faire tomber mon livre. Je le ramassai et me relever. Tiens, je venais de bousculer une jeune fille.

- Heu... dé.. désolé, je regardai pas.

Excusez-moi, c'est ma gêne qui me rend mal à l'aise. C'est pas ma faute si je suis timide moi, enfin avec les filles. Ma main droite sera un peu plus mon livre. Tiens, en parlant de livre, pour une fois que je ne renverse pas quelqu'un en étant plongé dans mon bouquin. Et bien je m'améliore on dirait, c'est déjà ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelis v. Helòw

avatar

Messages : 33
Age : 23
Localisation : derrière un écran, dah.
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Mar 21 Juil - 23:30

FLASH BACK DU MATIN

    Déjà une semaine qu'elle était à Poudlard. Depuis ses neuf ans, elle a tellement changé. Son caractère comme son physique. Elle est rendue magnifique, avec sa peau lisse et soyeuse, sans aucun défaut, à part quelques-uns mais, qui ne paraît pas pour autant. Le soleil brillait de toutes ses forces dehors, en ce matin chaud et sec. Les rayons du soleil en flamme transperça la vitre et les rideaux blancs pour aller sur l'un des lits du dortoir, celui de Odelis. Elle se réveilla d'un coup sec, leva sa tête et lança simplement un petit : heeeeeen. Puis, elle se mit en position indienne dans son lit et se mit à se frotter le visage. Quelques mèches blondes, plats comme un drap, se mit à glisser sur son front et tomba sur le côté du visage de la jeune femme. Bon, c'est le temps de débarrasser du lit. Elle se leva d'un bond, enfila quelques vêtements (bah oui, elle ne va pas y aller toute nue quand même, elle n'est pas si stupide que ça). Elle remarqua, qu'il n'y avait plus aucune fille dans le dortoir. Elle regarda le cadran. OH MERDE ! C'était leur du petit déjeuner. Elle descendit à la course à la Grande Salle, là où se trouvait tous les étudiants pour manger. La porte s'ouvrit et elle marcha, comme si de rien n'était et s'installa à la table avec les autres membres de sa maison. Elle regarda partout et se pinça les lèvres. Elle était sur le stress à cause du cours de potions qui arrivaient et elle détestait ce cours. Elle aimait mieux La Défense Contre Les Forces Du Mal.
FIN DU FLASH BACK DU MATIN


    Je marchais sur le parc remplis de jeunes couples, de plusieurs groupes d'amis. Ils discutaient entre eux, d'autres s'embrassaient et certains parlaient du bal de l'halloween qui approchait à grand pas. Moi, ce que je faisais ? Rien de très spécial, présentement. Le foulard au coup, les cheveux détachés qui volaient synchroniser avec le vent, je réfléchissais, tout simplement. J'avais sauté le cours de potion. J'aurais une semaine de retenue, et puis ? Je me fiche complètement de Rogue ! Quel salaud celui-là ! Je brillais sous les rayons de soleil puissant, enfin, c'est ce que je croyais, dans ma tête. Je m'arrête quelques instants. Je regardais autour de moi, voir à quel point je suis chanceuse d'être ici, à quel point j'ai de la chance d'avoir des amis comme j'ai, mais, cependant, de ne pas encore connaître l'amour, pas de cavalier pour le bal, ça, ça me déprimait au plus haut point. Quand je regarde les couples se fixer, d'une façon à avouer l'amour qu'ils ont l'un pour l'autre, à les regarder s'embrasser juste sous mes yeux, leur sourire de joie, ça me met hors de moi. Je crois que je ne pourrais jamais vivre ça. Enfin, pas cette année et je crois que je ne supporterais plus de voir ça. Ça me fait trop mal à l'intérieur de moi, mon coeur se brise en milles morceaux et ça, je déteste sentir cette impression. Je décide donc de revenir de bord, pour aller dans un coin plus tranquille pour réfléchir seule, mais d'un coup, je me sens projeter comme une débile sur le gazon, le côté droit en premier. J'avais eu l'impression qu'un joueur de football m'avais foncé dedans, c'était fou l'impression que j'avais eu. Je me retourne d'un coup sec et je m'assois sur le mes fesses et je regardais le gars d'un air interrogateur en ramassant son livre et à ne pas m'aider. Finalement, je me lève et il m'a adressé la parole, d'un air si timide. Au fond, c'était si mignon que je ne me suis pas fâchée contre lui quoi.

      ODELIS; « Oh non, ce n'est rien ! T'inquiète pas ! Oh, toi aussi tu aimes La Défense Contre Les Forces Du Mal ? Juste à voir ... eh ben ... ton livre ... »


    OH ON DIEU ! Mignon total ! Avec ses yeux verts qui tournent vers le bleues, c'est trop magnifique ! En plus il est trèèèèèèèès grand et musclé. Très mignon je dois dire. Mais bon, ne te laisse pas abattre par cette impression, sois forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden D. Bukater

avatar

Messages : 44
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Mer 22 Juil - 16:09

[sachant qu'on est 84 ans après Harry Potter, je trouve Rogue un peu vieux XD]

Oups, je crois que j'ai oublié d'aider l'élève en face de moi, par ma faute elle est tombée par terre. J'étais un peu occupé à verifier que mon livre n'avait rien, et puis aussi très gêné de m'être ainsi donné en spectacle. Pendant deux secondes, j'imagine mon meilleur ami à ma place. Lui n'aurais pas pris cet air timide, il aurait rigolé pendant deux minutes puis aurait lancé une petite blague sur la situation comique qu'il y avait là. Je crois même que ca ne serait pas arrivé, il n'aurait jamais bousculté quelqu'un de cette façon. Je me demande parfois comment on fait pour si bien s'entendre. Enfin bref, pour le moment je m'attends à quelques injures ou une petite reflexion, quelque chose quoi. La plupart des filles n'auraient pas apprecier. C'est pourquoi je tombe presque des nues en l'entendant répondre que ce n'est rien. J'ai dut rater un episode. Pendant deux secondes, un regard interrogateur puis plus rien. Ah je sais, c'est que j'avais l'air trop mal à l'aise pour qu'elle es l'envie de me répondre vertement. Hé hé, parfois ca a du bon ce petit côté timide, première fois que j'en suis heureux. Comme quoi, c'est une bonne journée qui s'annonce.

- Oh, toi aussi tu aimes La Défense Contre Les Forces Du Mal ? Juste à voir ... eh ben ... ton livre ...
- Heu.. à oui mon livre! Enfait, j'ai cours dans 1 heure donc je l'ai pris pour réviser. Je préfère potions, que je viens de finir.... mais j'aime bien aussi la défense hein!

Comme si j'avais besoin de me justifier, quelque chose qui reviens tout le temps, encore quand je suis un peu mal à l'aise. Bon calme toi Jayden, tu n'as rien à craindre d'une fille de toute façon. D'un signe de tête, je propose de s'asseoir contre un arbre tout près, on sera bien mieux pour papoter non? Et puis, j'ai un peu l'impression qu'elle me dévisage et ca me gêne, comme d'habitude. Je souris quelque peu, le plus décontracté possible. Elle est mignonne, ca joue aussi. Comme si une fille affreuse ne me mettrais pas mal à l'aise. Je divague, toutes les filles me mettent mal à l'aise, sauf une, mais c'est une exception qui l'a faite devenir mon amie. Enfin bref, je ne vais pas etaler toute ma vie. Dès que nous sommes assis, je pose le livre à côté de moi et décide de réengager la conversation. Je n'aime pas les silences. Je réalise alors que l'on ne s'est toujours pas presenté. Et bien, voilà quelque chose à dire.

- Au fait, moi c'est Jayden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelis v. Helòw

avatar

Messages : 33
Age : 23
Localisation : derrière un écran, dah.
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Mer 22 Juil - 22:03

    Bon, je vais être très honnête avec vous aujourd'hui. En toute franchise, j'aime bien passer inaperçu dans ce genre de moment gênant là. Savoir et surtout sentir mes joues et des fois, même mon visage complet brûler de gêne et qui devient rouge, ce n'est pas trop mon truc que les gens me voient comme ça. Disons, que je suis tout le contraire de ma soeur. Elle, elle est à Serpentard, qui est manipulatrice, non-gênée et qui est super chiante avec tout le monde. Je dois dire que je crois que je suis une des plus grandes déceptions de ma mère. Toutes ma famille sont habituées à la maison Serpentard. Je dois dire que quand ma mère a appris que j'étais à Gryffondor, elle a commencé à me détester au plus haut point, à un tel point que je n'aurais jamais imaginée ça, venant d'elle, à sa propre fille. Mon père lui, a toujours été l'uns des plus grands salauds qui soit et savoir que j'étais à Gryffondor, n'avait rien changé à la manière dont il me traitait. Seule ma plus grande soeur, Sora, a su m'accepter comme je suis, différente des autres membres de ma famille maléfique. Enfin, je ne vais pas écrire ma vie ici quoi. Le jeune homme répondit à l'une de mes remarques, assez timidement, ce que je trouve tout à fait mignon venant de la part d'un garçon, parce que bon, la plupart des jeunes hommes que j'ai croisés, mon plutôt lancer des regards appréciateurs et mon sifflé et l'impression que j'avais, était qu'on me violait du regard alors bon, quoi.

      JAYDEN : « Heu.. à oui mon livre! Enfait, j'ai cours dans 1 heure donc je l'ai pris pour réviser. Je préfère potions, que je viens de finir.... mais j'aime bien aussi la défense hein! »


    Il n'aimait pas vraiment Les Défenses Contre Les Forces Du Mal. Honnêtement, je m'en fou. Chacun c'est goût. Je vais quand même pas aller le tabasser et le mettre au défi de se battre contre moi en duel, voyons. Je ne suis pas un Serpentard avec un coeur de pierre quand même. Il n'était pas obligé de se forcer pour dire quelque chose qu'il ne voulait pas dire forcément. Je suis partie d'un éclat de rire soudain.

      ODELIS : « AHAHAH ! Tu sais, tu n'es pas obligé de dire quelque chose que tu ne voulais pas forcément dire simplement pour me faire plaisir ! AHAHAH ! Tu es mignon mrgreen »


    Bon, maintenant, que faire ? Je ne voulais absolument pas rester debout pendant toute l'heure des cours parce que je ne veux surtout pas attraper des fourmis ou des crampes partout dans les deux jambes. Miracle ! Il me fit un signe de tête et de la main pour m'invite à m'asseoir avec lui en dessous de l'arbre dans le parc. Enfin, j'avais bien hâte qu'il m'invite à m'asseoir, honnêtement. On se dirigea en silence absolu et ce silence était assez lourd et je n'aime pas trop ça. Je dois dire qu'il a l'air assez gentil. Il doit être à Serdaigle, c'est sûr. Pourquoi je le sais ? Tout simplement parce que, quand il ma renversé, il a ramassé son livre et non moi, et il regardait comme un maniaque si son livre n'était pas détruit, donc, j'en conclue qu'il est un Serdaigle. Ah, il se présente ! Cool ! Enfin de la conversation.

      JAYDEN : « Au fait, moi c'est Jayden. »


      ODELIS : « Enchantée Jayden. Moi c'est Odelis. Alors, comme ça, juste à voir comment tu agis, tu as l'air d'un Serdaigle, je me trompe ? » Elle lui sourit de toutes ses dents blanches et droites. « Est-ce que c'est ''fun'' être dans cette maison ? »


[ah merde, c'est vrai. J'avoue, il est un vieux crouton quoi x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden D. Bukater

avatar

Messages : 44
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Mer 22 Juil - 22:31

- Tu sais, tu n'es pas obligé de dire quelque chose que tu ne voulais pas forcément dire simplement pour me faire plaisir !
- Je ne cherchais pas à te faire plaisir, j'aime bien la Défense contre les Forces du mal, même si je préfère les Potions
-Tu es mignon.

Il est vrai que la plupart des garçons sont regardeurs, osent, et moi je suis complètement different. C'est un problème je vous assure. On est gêné, donc on se sent gêné d'être gêné, donc on est encore plus gêné et ainsi de suite. Ca ne me plais pas du tout, mais aujourd'hui je tombe des nues. C'est la première fois que l'on trouve ca mignon que je sois complètement gêné. J'en perds mon latin. C'est bizarre, les filles ne préfèrent pas des garçons qui savent ce qu'ils veulent? Moi je n'ai pas droit à beaucoup de regards, ou alors je ne les voient pas. Pour moi c'est la première solution, pour Sky mon ami c'est la deuxième. Mais passons ce petit désaccord entre nous, de toute façon ce n'est pas cela qui nous fachera.

- Et puis ... arrête de heu... de dire que je suis... mignon! Je vois pas en quoi c'est mignon de... heu... dire quelque chose pour faire plaisir. En plus, je ne l'ai même pas dit pour faire plaisir!

Houla, je suis à nouveau intimidité. Jayden reprends toi triple idiot! Je lache un sourire contrit. Hum non, c'est pas bon ça non plus. Respire un bon coup. Voilà c'est fait, ca va mieux.

- Enchantée Jayden. Moi c'est Odelis. Alors, comme ça, juste à voir comment tu agis, tu as l'air d'un Serdaigle, je me trompe ?
- Et toi, laisse moi deviner. Pousouffle? Gryffondor? Hum... Je dirai le deuxième?!?
- Est-ce que c'est ''fun'' être dans cette maison ? »

Quelle question bizarre... je ne vois pas en quoi ca peut-être "fun" d'être dans une maison et pas dans une autre. Enfin, je ne vais pas m'attarder la dessus, parfois les gens posent des questions bizarres, le tout c'est d'y répondre comme si c'était normal. J'ai l'habitude, Sky est de ce genre là, un peu foufou, à poser plein de questions. Je me sens un peu plus à l'aise, maintenant nous sommes dans un terrain que je connais. Je rigole un peu, je trouve quand même cette questions très bizarre...

- Bah, moi j'aime bien ma maison, les gens sont sympa. Et puis, qui ne trouve pas sa maison "fun"? Je pense qu'ils sont pas beaucoup, du moins s'ils existent. Toi, tu dois bien aimer ta maison non, peu-être la trouver "fun".

Mais c'est si facile de me cataloguer? C'est enervant quand même. Parce que je suis timide, et peut-être aussi parce que j'ai ramassé mon livre et vérifié son état, c'est bon je suis à Serdaigle. Parfois, les maisons me pèsent, même si certaines personnes vont très bien avec leur maisons, dont moi j'en sui sconscient. En tout cas, j'étais quand même bien contente de l'avoir tamponnée. Odelis était quelqu'un de très sympathique, enjouée, ce qui met tout de même à l'aise. Et il m'en faut pour être à l'aise avec une fille, surtout une jolie fille. Car je l'admet volontier, Odelis est très jolie. Et puis, ca joue aussi qu'elle est très enjouée, ca donne un petit plus. J'aime peut-être déjà quelqu'un, mais des yeux servent à voir non? Et puis, mes pensées restent secrètes n'est ce pas?

- Mais tu as une heure de libre maintenant? Ou alors... tu sèche un cours? C'est aussi très possible tiens. Alors, c'est quoi comme matière?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelis v. Helòw

avatar

Messages : 33
Age : 23
Localisation : derrière un écran, dah.
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Jeu 23 Juil - 0:27

      JAYDEN : « Et puis ... arrête de heu... de dire que je suis... mignon! Je vois pas en quoi c'est mignon de... heu... dire quelque chose pour faire plaisir. En plus, je ne l'ai même pas dit pour faire plaisir! »


    À ce moment-là, cette réponse lui a carrément chamboulé. Pour la première fois, il a été avec tact. Bon, ce n'était peut-être pas dit méchamment mais bon, que voulez-vous ! Mais pourquoi disaient-ils que je lui disais qu'il est mignon à cause que je pensais que j'avais donné cette réponse parce qu'il a répondu qu'il aimait bien Les Défenses Contre Les Forces Du Mal ? C'est tout à fait faux ! Quel mensonge ! C'est même simplement, enfin, carrément le contraire de ce qu'elle voulait dire. Peut-être que ces trois mots là ont mal sortie et surtout, le plus important, au mauvais moment. Bon, fallait lui donner la vraie réponse, pas vrai ? Je dois ?

      ODELIS : « Mais non ! Je ne pensais pas ça, aussi ! Je disais que tu es mignon tout simplement parce que c'est la vérité, voyons ! Euh ... désolée ... »


    Finalement, je n'aurais pas du ! Et puis pourquoi le ''Euh ... désolée !?''. Pourquoi j'ai rajouté ça à la fin ? Parce que je suis gênée, et oui. Bon, voilà. Je sens mes joues devenir rouge feu, même que je sens mes joues brûlées comme du feu. Je déteste que les personnes qui m'entourent me voient comme ça, je déteste et après je me sens hyper mal à l'aise. Enfin, changeons de sujet, ça va ce replacer, enfin, je crois. Le jeune homme lui posa en faite la même question qu'elle lui avait posé quelques minutes plutôt, c'est-à-dire à quelle maison il était. Jayden avait tout à fait raison, elle était à Gryffondor et aimer beaucoup cette maison, vraiment. Elle se sentait enfin à sa place, pas comme avec sa famille.

      JAYDEN : « Toi, tu dois bien aimer ta maison non, peu-être la trouver "fun". »


      ODELIS : « Oui ! À chaque fois que je r'entre dans la salle commune de Gryffondor, je sens une fiertée profonde, celle de ne pas être une Serpentard comme le reste de ma famille ... »


    COUPEZ ! Mais quel imbécile je suis ! Je suis en train de faire un putain de discours concernant ma famille devant lui. Je ne crois pas qu'il apprécit et je ne veux pas parler de ma famille de débile, des fous mentales, tout simplement ! Finalement, je crois que j'ai bien fait de sécher le cours de potions. J'ai rencontré un jeune homme formidable (même si je connais Jayden que depuis vingt-cinq minutes) mais il est génial. Il n'a pas l'air d'être le genre de mec qui va plotter toutes les filles qui voient quoi. Une chance, parce que ça ferait longtemps que je serais partie en lui donnant deux bons coups de genoux dans l'estomac et dans ses bijoux de familles. OH NON ! Il vient de me poser la question qui tue ! Maintenant, j'étais prise au piège, je devais lui répondre, merde !

      JAYDEN : « - Mais tu as une heure de libre maintenant? Ou alors... tu sèche un cours? C'est aussi très possible tiens. Alors, c'est quoi comme matière? »


      ODELIS : « Euh ... je crois pas que tu vas aimé. C'est, eh bien, potions ... » *oops* !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden D. Bukater

avatar

Messages : 44
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Jeu 23 Juil - 14:55

- Mais non ! Je ne pensais pas ça, aussi ! Je disais que tu es mignon tout simplement parce que c'est la vérité, voyons ! Euh ... désolée ...

Je me sentis tout d'un coup très gêné. Je me demandai alors si j'avais vraiment bien fait de venir dans le parc. Si c'était pour être mal à l'aise, j'aurai dut aller à la bibliothèque, là bas on ne m'aurait pas dérangé. Mais en réfléchissant, c'est plutôt moi qui avait troublé le repos d'Odelis plutôt que le contraire. Après tout, c'était moi qui l'avais bousculé et non elle. Donc j'avais tort n'est ce pas. Mais en voyant sa mine penaude, je retrouvais le sourire. Je rigolai même un coup. Elle était si comique. Et puis, dans sa bouche ce "désolée" sonnait bizarrement. Non pas parce que je pensais que ce n'était pas son genre de s'excuser, mais plutôt parce que je ne voyais pas pourquoi elle s'excusait de m'avoir trouvé "mignon". En la voyant rougir, je partis d'un éclat de rire. Pour une fois que je n'étais pas le seul à être gêné, autant en profiter. Mais ce n'était pas méchant. Impossible pour moi de me moquer lorsque je connais ce syndrome des joues en feu pour un rien.

- Tu n'as pas à t'excuser. Jamais je n'en voudrais à quelqu'un de me trouver "mignon". Mais tu es la première à me le dire aussi franchement.

- Oui ! À chaque fois que je r'entre dans la salle commune de Gryffondor, je sens une fiertée profonde, celle de ne pas être une Serpentard comme le reste de ma famille ...

Odelis avait vite répondu à ma deuxième question. Elle voulait changer de sujet? Ca ne me gênait pas du tout, bien au contraire. Je trouvais que ce sujet là était quelque peu épineux, et puis je me voyais pas retrouver mon mal-être rapidement. En attendant, cela faisais un moment que je n'avais pas ris ainsi avec une fille, d'habitude je suis un peu coincé dans ce genre de situation. Mais la façon que nous rencontrer à dut aussi jouer certainement, du moins je pense. Et comme je l'avais deviné, elle était à Gryffondor. Je la sentis hésiter sur la fin de sa phrase. Tiens, sa famille avait l'habitude de se retrouver à Serpentard? Je lui lançai un regard interrogateur, elle si enjouée et naturelle avait pour famille des personnes qui adoraient Serpentard? Et bien je ne l'aura jamais cru. Mais cela ne me gêna pas le moins du monde. Après tout, il y a bien une raison pour qu'elle ne soit pas à Serpentard, et puis je n'ai pas à me mêler des affaires de famille d'Odelis.

- Nous ca a toujours été très Serdaigle et Pousouffle. Mais on s'en fiche des maisons de la famille. Le principal, c'est d'être dans celle qui nous convient, et d'en être heureux non?

- Euh ... je crois pas que tu vas aimé. C'est, eh bien, potions ... »

Et bien, j'avais donc deviné juste, elle était en train de secher un cours. Par mécanisme, je regardais autour de moi. Ne croyez pas que j'ai pour habitude de sécher les cours, je ne me rappelle pas l'avoir déjà fait une seule fois, surtout de la potions, mon cours préféré. Je ne voyais pas en quoi on pouvais ne pas aimer cette matière, mais je respectai ceux qui ne l'aimaient pas. Chacun ses gouts, il faut bien un peu de différence dans ce monde non?

- Bah, tu fais ce que tu veux. Potions ou un autre cours, c'est ton choix. Et je ne vais pas te tapper parce que j'adore cette matière. Quoique...

Je fis mine de lui donner une claque sur la tête tout en souriant. Comme si j'étais le genre à monter sur mes grands chevaux pour un malheureux cours séché. Chacun fais ce qu'il veut, moi je ne pense pas sécher un jour sauf impératif particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelis v. Helòw

avatar

Messages : 33
Age : 23
Localisation : derrière un écran, dah.
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Jeu 23 Juil - 19:04

    Odelis se sentait soulagé de la réponse de Jayden. Jamais elle n'avait eu aussi honte ou plutôt, été gênée comme ça de toute sa vie, jusqu'à présent. Ça faisait du bien de temps en temps de rencontrer quelqu'un qui avait au moins un ou quelques points communs avec ta personne. Parce que la plupart du temps, tu te sens sois rejeteé, ou bien un peu à part des autres comme si tu étais un extraterrestre venue de la planète mars ou de la galaxie. Ce n'est pas très jolie de voir les gens te fixer comme ça, comme si tu étais Lord Voldemord ou un Mangemort. Enfin, passons. Jayden avait répondu cet réponse là: « Tu n'as pas à t'excuser. Jamais je n'en voudrais à quelqu'un de me trouver "mignon". Mais tu es la première à me le dire aussi franchement. » Après, elle lui fit un bref sourire et lui dit qu'elle était directe de temps en temps et elle coupa net, pour pas se remettre à avoir la figure aussi rouge qu'une tomate. Elle pourrait bien faire un défi de laquelle est le plus rouge, voyons ! Le jeune garçon de Serdaigle lui posa une question.

      JAYDEN : « Le principal, c'est d'être dans celle qui nous convient, et d'en être heureux non? »


      ODELIS : « Ouais, j'avoue. Moi je suis heureuse alors bon, je me fiche un peu de ma famille, quoi. »


    Je n'aurais jamais cru aujourd'hui, en sèchent un cours de potions, je rencontrerais quelqu'un avec qui parlé, partager des paroles (bon, ça revient à parler mais on s'en fou XD) et surtout, rire. D'habitude, quand je sèche un cours de n'importe quoi, ça dépend des jours, je m'ennuis grave et je n'ai jamais rien à faire ou bien avec qui parler et ça me frustre chaque fois. Ma bande d'amis sont tous à leurs cours, ça, je n'en doutais sûrement pas une seconde, quant à moi, je suis en compagnie d'un magnifique jeune homme. Elles vont toutes êtres jalouses quand je vais leur expliquer ma journée complète. Moi, j'aime être en compagnie de gens, de faire de nouvelles connaissances et avoir rencontré Jayden, ça remplie ma journée complète de joie, vraiment. Je suis sincère hein. Le jeune homme fit une blague à propos de la réponse que j'avais dite plutôt, enfin, quelques secondes avant lui quoi.

      JAYDEN : « Bah, tu fais ce que tu veux. Potions ou un autre cours, c'est ton choix. Et je ne vais pas te tapper parce que j'adore cette matière. Quoique... »


    J'éclatais soudainement d'un grand rire.

      ODELIS : « Tu ne voudrais même pas essayer. Tu sais, je connais pleins de sort qui pourrait te faire rester bouche-bée, alors bon, ne te risque pas. AHAHAH ! mrgreen »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden D. Bukater

avatar

Messages : 44
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Ven 24 Juil - 11:42

Je remarque que l'on nous rougissions par intervalle. Odelis partait, elle virait couleur tomate. Puis je parlais, elle reprenait la bonne couleur et c'était à mno tour de virer couleur tomate et ainsi de suite. Je souris. Si nous faisions vraiment un défi de celui qui est le plus rouge, je ne pense pas que nous pourrions être départagés, étant donné que ce n'était quasiment jamais ensemble mais chacun son tour. Enfin, une fille qui rougis, ca parait plus "normal" qu'un garçon qui rougis non? Les garçons sont faits pour être forts, sur d'eux, avenants avec les filles, et je suis tout le contraire. Vous savez, ca peux peser d'avoir mon caractère. Odelis me répondis qu'elle était directe. Je ne le relevai pas. Ca devait être son genre de s'arrêter en plein milieu de sa propre phrase, ca faisais déjà deux fois qu'elle le faisais. En tout cas, j'avais bien remarqué qu'elle était directe, du moins bien assez pour me mettre mal à l'aise au début. Et maintenant? J'étais bien plus détendu. D'ailleurs, quelle heure est-il? Tiens, il reste vingts minutes avant le prochain cours, le temps passe vite vous ne trouvez pas? Je ne pensais pas que je pourrais penser ca aujourd'hui. D'habitude, je m'ennuie à cette heure ci. Sky est en cours et je ne sais pas avec qui rester, alors je prends mon bouquin et je revise. Que faire de plus? Mais aujourd'hui, je ne l'avais pas ouvert depuis le début, un grand exploit tout de même.

-Ouais, j'avoue. Moi je suis heureuse alors bon, je me fiche un peu de ma famille, quoi.
- Ben voilà, si t'es fière de ta maison. Après la famille, on a pas toujours celle que l'on veux, faut faire avec quoi.

Pour ma part de ce côté là je n'avais pas trop de problèmes. Mes parents m'encourageaient et je m'entendais très bien avec tous mes frères. Je n'avais aucune soeurs, j'ai grandis dans une maison essentiellement masculine, ce qui peux expliquer ma timidité face aux filles. Mais je savais pertinament que ce n'était pas la grande joie dans toutes les familles. Parfois, on a des idéaux differents de nos parents, ca cree des tensions. Et puis, c'est pas toujours facile de regler ses conflits. Odelis se mit à rire, je la suivis. C'est qu'il était quelque peu contagieux. Nous discutions en souriant et j'en était heureux.

- Tu ne voudrais même pas essayer. Tu sais, je connais pleins de sort qui pourrait te faire rester bouche-bée, alors bon, ne te risque pas. AHAHAH !
- Oh mon Dieu que j'ai peur! Pitié, ne me faites pas de mal madame...

Je pris un air apeuré, faisant mine de me proteger la tête avec les mains. Mais bien sur, derrière mes bras je souriais et m'empêchai de rire. Je crois même avoir parlé un peu trop fort car un coup d'oeil sur le côté me fit remarquer qu'un groupe nous regardait bizarrement. Ben quoi? Ils ont jamais vut deux personnes jouer la comédie ou quoi? Devant leur tête perplexe, je ne put me retenir plus longtemps et rigolai à nouveau. Le groupe retourna à ses occupations. A vraiment, les gens sont parfois d'une indiscretion à épier la conversation des autres. Bon, je disais ca maintenant, mais il m'était arrivé une ou deux fois, lorsque je m'ennuyais, d'écoute des personnes parler entre elles. Parfois, je me retenais de rire, certains sont tellements idiots et immatures, surtout les garçons je l'avoue. Mais bon, les filles peuvent parfois remporter la palme haut la main.
- Bon, retrouvons un peu notre serieux. Tu es en quelle année pour avancer pouvoir m'effrayer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelis v. Helòw

avatar

Messages : 33
Age : 23
Localisation : derrière un écran, dah.
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Sam 25 Juil - 17:34

    Elle était sérieuse dans ce qu'elle disait. Elle pouvait carrément lui mettre le feu au cul quoi ! Odelis a toujours été première depuis son entrée à Poudlard, dans la classe de : Les Défenses Contre Les Forces Du Mal. Elle n'avait jamais été en classe avec Jayden, jamais. Était-il plus jeune qu'elle ? Bon, ça, on s'en fiche quoi. Il y a pleins de mes amis qui sortent avec des plus jeunes qu'eux, alors qu'est-ce que ça peut faire ? Bon, moi, je ne sors pas avec Jayden, on s'entend, mais quand même, j'ai pris cette remarque pour approuver que cela ne me dérangait pas du tout de parler et traîner avec un jeune homme bien séduisant, plus jeune que nous. Qu'est-ce que ça peut faire ? MERDE ! Je commence à rougir parce que je pense à ça. Non Odelis, rougit pas, reprend ta couleur normal, celle bronzée, comme des latinos, allez ... Jayden avait répondu en faisant la comédie à ma réponse. J'éclate de rire et lui fit une grimace menaçante, et les autres personnes à côté de nous, nous regardaient comme si nous étions des enfants des bacs à sables. Toute façon, on s'en fiche totalement de ce que les autres pensent.

      JAYDEN : « Oh mon Dieu que j'ai peur! Pitié, ne me faites pas de mal madame... »


      ODELIS : « Ah ouais ? Je suis capable de faire un Patronus, quand la plupart des personnes ne sont pas capable et je suis pas encore dans l'année à l'apprendre mais je suis finalement capable, j'ai déjà fait un sortilège de Doloris sur quelqu'un parce qu'il m'avait foutu une pomme à la figure, alors je serais capable de te mettre le feu au cul ! »


    Je le regardait fixement, avec un regard sérieux et dangereux. Soudainement, j'éclate de rire, mais un rire tellement fort que la plupart des personnes présentes, se retournairent pour me regarder.

      ODELIS : « AHAHA ! T'aurais du voir ton visage quand je t'ai dit pour le sortilège Doloris ! AHAHAH ! Non, ce n'est pas vrai pour Doloris, mais le reste oui. mrgreen »


    Je riais tellement que j'en avais mal au ventre et je le suppliais d'enlever ce visage crétin de sa figure, parce que mon souffle était tellement court que je devenais mauve et bleu. Mais je n'étais pas sur le point de mourir, on s'entend sur ce point-là, quand même. Je finis par arrêter de rire, mais je gardais quand même ce petit, enfin, GRAND sourire sur ma figure et je me retenais de rire. Bon, c'était le temps de passer au sérieux comme il l'avait dit. Jayden avait posé une question et tout d'un coup, elle devenue très sérieuse mais, je garde toujours ce petit air moqueur à cause que Jayden avait fait une grimace très marrante.

      JAYDEN : « Bon, retrouvons un peu notre serieux. Tu es en quelle année pour avancer pouvoir m'effrayer? »


      ODELIS : « Je suis en 6ème année, et toi ? »


    Je garde toujours mon sourire en lui donnant ma réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden D. Bukater

avatar

Messages : 44
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Sam 25 Juil - 18:27

- Ah ouais ? Je suis capable de faire un Patronus, quand la plupart des personnes ne sont pas capable et je suis pas encore dans l'année à l'apprendre mais je suis finalement capable, j'ai déjà fait un sortilège de Doloris sur quelqu'un parce qu'il m'avait foutu une pomme à la figure, alors je serais capable de te mettre le feu au cul !

Je le crois, je le crois pas? Je ne savais pas trop sur quel pied danser. Bon, le patronus c'est possible, mais le sortilège Doloris quand même! Je ne savais pas quoi répondre, ne sachant si c'était du lard ou du cochon. Comme d'habitude, je dut enchaines quelques grimances, qui changeaient à la même fréquence que mes idées, car Odelis eclata de rire devant ma figure. Mon Dieu non ne rougit pas Jay', garde ta petite couleur normale, esquisse un sourire. Enfin, mon sourire dut ressembler à une autre grimace car elle me supplia presque de reprendre une figure normale. Bon c'est bon, c'est pas ma faute quand même si je fais parfois de drôles de tête. Enfin, ce n'était pas tellement le moment de se vexer, même si j'était vraiment vexé, et j'insiste sur le vraiment. Je réussis à sourire. Maintenant, c'était au tour d'Odelis d'avoir une tête bizarre, peut-être le manque de souffle à force de rire? Je me retins d'eclater de rire à mon tour, déjà qu'elle ne pouvait pas s'arrêter, si je m'y mettais on aurait tous les deux une tête mauve et bleu. Je gardais donc un semblant de serieux, le temps qu'elle se calme. Ah les filles, ca ne sait pas toujours s'arrêter, remarque les garçons non plus en passant.

- Je suis en 6ème année, et toi ?

6ème? Et bien j'avais un an de moins. Mais qu'importe, je connaissais des gens qui fréquentaient d'autres élèves plus agés, ou plus jeunes. Un an de difference, ce n'est rien. Ce n'est pas comme si j'étais en première ou deuxième année et elle en sixième n'est ce pas? Je ne me faisais pas trop de soucis la dessus. En y réfléchissant bien, tous mes amis étaient plus agés que moi. Je voyais Sky, mon meilleur ami avait deux ans de plus que moi, et Billie trois ans je crois, donc qu'importe l'âge. Mais bon, j'avais posé cette question par curiosité. J'ai bien le droit d'être curieux non? Et puis, ce n'est pas forcément un vilain défaut comme certains se plaisent à le dire, du moins je ne le pense pas. Si on n'était pas un tant soit peu curieux, les conversations reviendraient vite au même, tout le monde s'ennuyerait.

- Un an de plus que moi? Mais que tu es vieille ma paroles. Ben dites donc, je devrez carrément être terrifié au lieu de rigoler avec toi. C'est affreux, tu connais plus de sortilège, je ne fais pas le poids. Oh mon Dieu, pitié...

Ben quoi, je n'ai pas le droit de rire un petit peu moi aussi. Cette fois, ce fut Odélis qui prit une tête un peu bizarre à mon gout. C'était maintenant ma revanche pour tout à l'heure. Je rigolai tout en parlant.

- A ton tour de re... re... reprendre une te...tete normale ma vieille...

Bah quoi, c'est pas facile de parler en rigolant vous savez, du moins pour moi. En effet, j'avais du mal à articuler, à peine je levai les yeux que je revoyais en pensée sa tête bizarre et me remettais à rire. Enfin, il faut bien que j'ai moi aussi le loisir de me marrer! Mais je retrouvai rapidement mon serieux. Je pouvais rire et cinq secondes plus tard arrêter, pratique par moment. Je me mis alors à regarder Odélis d'un air très serieux, voir même grave.

- Et bien. Pour t'être moquée de ma tête tout à l'heure, tu vas être obligée de faire quelque chose d'atroce. Je vais te kidnapper et on ira au bal d'halloween ensemble.

Je gardai ma pose de la grande annonce cinq secondes de plus avant de rire à nouveau. J'ajoutai que ce n'était qu'une blague et que jamais je ne l'obligerai à faire une chose pareille. Je finis par dire qu'une grande fille de sixième année n'avait rien à faire au bal avec un pauvre bougre de cinquième année comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odelis v. Helòw

avatar

Messages : 33
Age : 23
Localisation : derrière un écran, dah.
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Lun 27 Juil - 21:40

    Je m'éclatais bien avec Jayden. Même s'il est plus jeune que moi, il est très mature et c'est quand s'arrêté quand il le faut. Il n'exagère jamais dans ce qu'il dit ou comment il agit. C'est simplement parfait, comme j'aime quoi. En plus, Jayden était peut-être très timide, voir extrême, mais c'est un des garçons les plus drôles que je n'ai encore jamais connu pour le moment, à part lui. Tout à coup, il venait de dire; Un an de plus que moi? Mais que tu es vieille ma parole. Ben dites donc, je devrais carrément être terrifié au lieu de rigoler avec toi. C'est affreux, tu connais plus de sortilège, je ne fais pas le poids. Oh mon Dieu, pitié... Je ne pouvais plus respirer tellement je rirais, je me roulais par-terre (oui oui, je le jure). Tout le monde nous regardais, comme si on était sous l'effet du pot ou sous l'effet de l'alcool, mais ce n'était pas du tout le cas. J'étais vraiment bleue, c'était juste complétement fou. J'étais assise maintenant, et je tenais mon ventre avec mes deux mains et mes deux bras. C'était juste trop drôle. Maintenant, je frappais Jayden sur le bras gauche, avec ma main droite, en forme de poing.

      JAYDEN : « A ton tour de re... re... reprendre une te...tete normale ma vieille... »


      ODELIS : « AHAHA ! TAGUEULE CRÉTIIIIIINNN ! AHAHAHA ! Ham youpi ! »


    Bon, finalement, les deux n'étaient pas mors. Une chance, parce que bon, lire sur leur tombe : Cause de la mort de Jayden et Odelis : Rire à n'en plus finir. Juste à penser à ça, je ne pouvais m'empêcher de sourire, mais d'un sourire vraiment laid et stupide. Bon, nous avions repris notre sérieux et pendant quelques minutes, du silence total. Quand tout à coup, Jayden se mit à prendre la parole, d'un air sérieux, même très grave et je fis de gros yeux, c'était bizarre.

      JAYDEN : « Et bien. Pour t'être moquée de ma tête tout à l'heure, tu vas être obligée de faire quelque chose d'atroce. Je vais te kidnapper et on ira au bal d'halloween ensemble. »


    Il venait de dire, par la suite : Une grande fille de sixième année n'avait rien à faire au bal avec un pauvre bougre de cinquième année comme moi. Je lui souris, mais d'un sourire sincère et qui voulait tout dire.

      ODELIS : « Et si une grande fille de sixième année comme moi accepterais d'aller au bal d'Halloween avec un brougre de cinquième année comme toi ? Tu dirais quoi ? mrgreen »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden D. Bukater

avatar

Messages : 44
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   Mar 28 Juil - 14:45

- AHAHA ! TAGUEULE CRÉTIIIIIINNN ! AHAHAHA !

La c'est sur, les gens autour devaient nous croire bons pour l'asile. Je ne me rappelait pas m'être déjà autant laché, surtout avec une fille. Je ne crois pas d'ailleurs que j'avais déjà rencontré une fille comme Odelis, toujours a être prête à rire, même pour des trucs idiots. On aurait put croire que nous étions saouls, mais aucune bouteille ne trainait autour de nous. Et puis, les élèves le sont en général le soir, pas pendant une journée de cours. Je n'avais jamais compris l'interêt de se saouler, parfois à en vomir. Certaines personnes disaient que si l'on voulait vraiment s'éclater et faire les fous, il fallait passer par là, mais je n'y croyais pas une secondes. Il suffisait de nous regarder Odelis et moi. Nous étions surexcités, toujours en train de rire pour un rien et en apparance saouls, mais nous étions sobres, même plus que sobres tous les deux. Alors, il n'y a pas besoin d'alcool pour rire. J'avais même des problèmes pour retrouver une respiration normale. Ah mon ventre, j'ai mal à force de rire. Les deux mains sur l'estomac, j'essayais de reprendre mon souffle. Ce n'était pas facile et je du tourner la tête pour ne plus voir Odelis. Quand elle se fut calmée, et moi aussi, je me risquai à la regarder. Je réprimai le rire qui montait au souvenir de nos dernières paroles et me permit juste de sourire. S'ensuivit un silence assez long, il le fallait bien pour reprendre une attitude normal. C'est pas facile après un fou rire!

-Et si une grande fille de sixième année comme moi accepterais d'aller au bal d'Halloween avec un brougre de cinquième année comme toi ? Tu dirais quoi ?

Heu, je ne m'attendais pas à cette réponse. Ce n'était même pas une invitation à proprement parler à vrai dire. J'avais dis ca sans réfléchir, histoire de continuer notre conversation dans la bonne humeur. Je rougis, devint même rouge ecrevisse, j'en suis sur. Non Jayden, reprends ta couleur normal. Mon Dieu, pourquoi faut-il toujours que moi, je rougisse devant les filles? Je n'étais assurément pas normal, c'est certain. Enfin, il faut bien supporter son propre caractère desfois. Je baissais la tête, le temps de reprendre une couleur un peu plus normal. Mal à l'aise, je me mis à trifouiller mon livre de Défense Contre les Forces du Mal. D'ailleurs il était quelle heure? Je regardais ma montre. Ouh là, que le temps passe vite, ca allait bientôt sonner la fin de l'heure de pause. Bah, on pouvait encore discuter cinq minutes non? Pendant ce temps, j'étais redevenu à peu près normal. Je répondis le plus sérieusement possible.

- C'est une très mauvaise idée mademoiselle. Vous savez, je danse très mal, deteste les trop grandes foules et je vais rougir toutes les cinq minutes, surtout accompagné d'une jolie fille. Donc, pour votre propre réputation, il serai conseillé de refuser ma généreuse offre.


Je respirai ensuite un grand coup. J'avais débité ma tirade sans reprendre mon souffle. Après avoir fini, je repris un air bien moins sérieux, même si la moitié de ce que j'avais dit était vrai. Je vais rougir en regardant Odelis, je deteste de trop grandes foules, mais heureusement pour moi je sais danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Regarde où tu marches! [PV Odelis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regarde où tu marches! [PV Odelis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» *regarde dans le trou de la serrure*
» Deux filles en manque de rp*regarde ses mains qui tremble*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • poudlard extra muros • :: ▄ le parc-
Sauter vers: