AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%

Aller en bas 
AuteurMessage
Jools Eliacin

avatar

Messages : 66
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:06

Jools Sohil Eliacin

« I hope it gives you hell. »


CREDIT : Mademoiselle


« Soyons sincères, je ne suis pas comme toutes ces pimbêches qui n'hésitent pas à se rabaisser aux pires actes pour espérer un peu de reconnaissance. Foutaises. Peu m'importe d'être aimée des sorciers, moldus ou autres créatures magiques. Je n'ai besoin de personne, ou plutôt mon besoin est temporaire. Mon don ? La manipulation sans hésiter. Voyez-vous, Dame nature m'a donné un héritage des plus utiles : la gueule d'ange. Pardonnez mon langage mais, il n'y a aucun autres termes pour le qualifier. Vous douteriez-vous en me regardant que je suis une sorcière dénuée de tout sentiment, qui ne s'attache qu'à un nombre minuscule de personnes et qui est capable des pires coups bas ? Si vous aviez deviné tout ceci rien qu'en me regardant, soit vous êtes un menteur, soit vous êtes ma mère. »


→ le moldu que tu es

    pseudo ou prénom :
    M.
    âge :
    seize ans le onze août
    avatar utilisé :
    Keira Knightley
    code du règlement :
    Spoiler:
     
    désirez-vous être en lien avec un préfet ? :
    Non, du moins pas pour l'instant.
    autre ? :Coeur


Dernière édition par Jools Eliacin le Lun 27 Juil - 13:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools Eliacin

avatar

Messages : 66
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:06

Quand? Lors de sa cinquième année à Poudlard
Où? Dans le parc, devant l'école Poudlard.


CREDIT : Bazzart & Acide Edulcoloré


« La femme a une puissance singulière qui se compose de la réalité de la force et de l'apparence de la faiblesse. »


Les apparences.. Tout le monde s’obstinent à faire croire à son prochain qu’elles ne comptent pas, qu’il faut aller voir plus loin que le bout de son nez. Combien de personnes mettent en pratique leur précieux conseil? Deux, trois personnes sur dix ? La vérité est tellement évidente que personne ne la voit, on s’obstine tellement à vouloir découvrir la faille cachée qu’au final, ne trouvant rien on abandonne, un agneau reste un agneau ! Et si un loup se cachait sous ce mignon petit agneau qui se laisse réchauffer par les doux rayons du soleil? Ensuite, lorsque les dégâts sont là, la panique arrive en quatrième vitesse et les mêmes phrases reviennent sans cesse; « Plus jamais je ne lui ferais confiance! » , « J’aurais du voir qu’elle n’avait pas un soupçon de gentillesse », «  Quel déception, elle avait pourtant l’air si douce et sensible ». Toutes ces personnes qui ont tentée vainement de trouver quelques qualités à l'incorrigible Jools Eliacin.
C'est sans cesse le même scénario qui se répète inlassablement. D'abord, lors des premiers regards, à première vue il est enfantin de se tromper sur toute la ligne. Sa silhouette svelte, son teint pâle, la légèreté de ses déplacements - on pourrait croire qu'elle se déplace en sautillant, tout porte à croire que vous avez à faire à une fille tout à fait normale, comme à peu près tout le monde. Ce n'est qu'en observant un peu mieux son visage que l'on peut apercevoir la différence. Bien que Jools ait l'habitude de sourire à tout va, tous ses états d'âmes s'échappent de ses yeux. Son regard peut changer en une fraction de seconde, c'est assez troublant à vrai dire. Les jours passent et là, le drame se produit : Jools n'est qu'une jeune fille égoïste et méchante qui n'hésite pas à manipuler son entourage pour son simple plaisir.

C'est d'ailleurs ce qu'elle avait fait avec cet élève - appelons-le Ben - qui se tenait devant la grande brune, une colère évidente faisait trembler tous son corps tandis que des éclairs émanaient de ses yeux bleus. Elle, la jeune britannique à l'origine de cette colère, se à quelques pas de Ben, assise sur un banc, les jambes croisées. Ses traits n'exprimaient aucune colère mais bien un calme serein, son regard exprimait un ennui profond.
Quelques semaines plus tôt, Jools s'ennuyait tellement qu'elle était prête à tout pour trouver une activité quelconque qui la sortirait de sa chambre et par la même occasion de ses bouquins. Mais comment trouver une occupation lorsque plus de la moitié de l'école sait pertinemment que vous n'êtes pas une bonne fréquentation? La réponse est simple : prenez la première personne qui se trouve sur votre chemin, faites tout pour lui faire croire que vous êtes une personne de confiance, tissez des liens et, lorsque l'ennui vous reprend, faites tout voler en éclat. Divertissement garantis. Ou pas.
Dans le cas de Jools, ce n'était plus amusant du tout, un profond ennui était revenu lui tenir compagnie il y a peine trois jours. Sa proie, Ben, avait mis un certain temps à lui faire confiance, mais comme toutes les anciennes victimes il était finalement tombé dans le piège. L'avantage de Jools résidait dans son apparence. Elle avait toutes les caractéristiques d'une gentille et simple fille, rieuse et à l'écoute des autres. Personne ne se donnait la peine d'aller voir plus loin, dans le cas contraire ils auraient tous vu que la jeune britannique n'a que faire de la vie des autres, qu'elle est tout sauf gentille et ne rit pas avec vous mais de vous, nuance. Ben était tombé dans le panneau, ce beau jeune homme avait vraiment cru que Jools avait eu quelconque sentiment à son égard. Quel idiot.

« - Tout ce temps, tu n’as fais que jouer la comédie? J’aurais du écouter les autres, je n’arrive pas à croire que tu aies osé me faire ça à moi. »

Jools rigola doucement. Mais pour qui se prenait-il? Il n’était rien pour elle, il ne l’avait jamais été et ne le serait jamais. C’était extrêmement méchant, mais la vérité était là. Elle n’avait fait que se divertir un peu, lui faisant croire qu’elle avait de réel sentiments pour lui. Grossière erreur que de penser que miss Eliacin pouvait changer pour les beaux yeux d’un mâle. Elle appuya sa tête contre son genoux et leva les yeux vers le dénommé Ben. Lorsqu’elle prit la parole pour répondre, sa voix était moqueuse et glaciale.

« -Comment ai-je osé te faire ça à toi? Décidément, tu es encore plus idiot que je ne l’avais imaginée. Oui tu aurais du écouter ton entourage, vois-tu il ne faut pas se fier aux apparences. Je te dirais bien que je suis désolée de t’avoir fait espérer, mais ce n’est pas dans mes habitudes de mentir. »

Ben eut un mouvement de recul, comme si un coup de poing venait de s’enfoncer dans son flanc. Jools l'observait, intriguée par sa réaction si brutale. Elle n'avait pas pensé qu'il réagirait aussi mal, c'était bien mieux qu'elle n'avait pu se l'imaginer. Un sourire moqueur se dessina sur ses lèvres alors qu'elle fixait celui qui devait avoir du mal à respirer à présent, ne réalisant toujours pas que la jeune femme assise à quelques pas de lui se régalait de le voir si mal. Était-elle sans coeur? Se pouvait-il qu'il existe une personne dépourvu de toute conscience et de tout sentiment? La réponse est oui, et cette personne se nomme Jools Sohil Eliacin. Jamais au cours de ses dix-neufs années de vie elle n'est tombée amoureuse plus d'une fois. Une seule et unique fois elle s'était autorisée à aimer un jeune homme qui en retour l'avait larguée sans un mot, sans aucunes explications. Après quoi elle s'était fait le serment de ne plus jamais se laisser attendrir par la gente masculine et, au contraire jouer sur son apparence angélique pour s'amuser pendant un temps indéterminé et jeter vulgairement la personne lorsqu'elle ne l'intéressait plus. En l'occurrence ici, il s'agissait de Ben.
Jools devait reconnaître que ce beau jeune homme avait été très tendre avec elle, leur courte relation avait été adorable c'est vrai mais, elle ne l'aimait pas. Il était trop gentil, trop naïf pour ne pas comprendre qu'elle s'était foutu de lui dès la première seconde où elle avait fait tomber ses livres juste à ses pieds. Jools observait toujours le jeune homme qui, serrant les poings, baissa une dernière fois les yeux vers la jeune britannique infernale qui venait de lui briser le coeur, tourna les talons et partit avec le peu de dignité qu'il lui restait.
La jeune femme qui venait de causé tout ceci soupira en levant les yeux au ciel, exaspérée par tant de mélodrame. Elle se leva élégamment, aplati un pli de sa robe et, prenant son livre qui reposait sur le banc, elle se dirigea vers l'école, un sourire s'était dessiné sur ses fines lèvres tandis que son regard lançait des éclairs de provocations.


Dernière édition par Jools Eliacin le Lun 27 Juil - 13:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools Eliacin

avatar

Messages : 66
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:07

Quand? Cette année
Où? Chez Jools, dans le salon avec sa mère.

CREDIT: Bazzart.



«Une vertu n'est qu'un vice qui s'élève au lieu de s'abaisser ; et une qualité n'est qu'un défaut qui sait se rendre utile »




« - Tu ne changeras donc jamais Jo ! Que t'es-t-il arrivé cette fois-ci ?
- Dis tout de suite que je ne fais que m'attirer les problèmes !
- C'Est-ce que je viens de dire, effectivement
.- Est-ce ma faute si ce nain blond m'a provoqué en me marchant sur les pieds à deux reprises ? Il a largement mérité son sort et j'ai eu pitié de lui, il peut s'estimer heureux de ne pas avoir fini à l'infirmerie !
- ...
- Oh ne me regarde pas ainsi, mère ! Il n'est pas mort à ce que je sache. »


Ce dialogue était tenu par deux femmes, l'une était installée dans un sofa couleur caramel et tenait dans sa main droite une tasse blanche d'où un doux parfum de café emplissait la pièce qui servait de salon. Cette femme répondait à l'étrange nom d'Hermona Eliacin, elle n'avait qu'une trentaine d'année, pourtant les rides qui marquaient son front et les coins de sa bouche lui en donnait quarante. De discret cheveux blancs apparaissaient déjà, peu voyant dans la chevelure brune longue et abondante de la femme. Son visage exprimait un désarroi profond, elle mordillait frénétiquement ses fines lèvres roses en regardant la jeune femme assise en tailleur par terre, devant la table basse qui les séparait. La jeune femme en question se nommait Jools Eliacin, fille de Hermona Eliacin. Ses longs cheveux châtains lui tombaient sur les épaules nonchalamment, de légères ondulations faisaient leur apparition à chaque respiration de la jeune femme. Son visage pâle et fin contrastait avec ses yeux bruns d'où une lueur profonde et indescriptible pouvait s'apercevoir lorsque la demoiselle était vexée, ce qui était le cas en ce moment même. Un long silence rempli le salon d'une atmosphère froide et lourde. Jools savait pertinemment qu'il était inutile de tenter d'expliquer ses actes à sa mère, elle avait renoncé bien longtemps à toute discussion avec cette femme qui devait probablement représenter son unique famille, à l'exception de son paternel qui n'avait jamais existé dans la vie de la jeune brune.Ses yeux fixaient la femme assise devant elle. Hermona avait l'air de porter tout le poids du monde sur ses frêles épaules. Cette dernière la regardait distraitement, fixant un point derrière Jo. Dans son regard, on pouvait voir s'affronter une multitude de sentiments différents, qui se bousculaient, sans savoir lequel gagnerait.

Une vague de chaleur traversa le corps de la jeune britannique. Un profond sentiment de colère s'installa au fond d'elle, Jools passa une de ses fines mains blanches dans ses cheveux et se leva, elle posa un regard froid sur sa mère et contourna la table basse qui les séparait. La jeune fille se pencha sur le buste de la femme qui était sa mère et, d'une voix qui résonnait à peine plus haut qu'un chuchotement elle prit une dernière fois la parole.

« - Cesse donc de te torturer pour moi, tu n'es pas responsable de ne pas avoir eue la fille dont tu rêvais. Disons simplement que j'ai hérité du caractère de mon incapable de géniteur et de ton angélique beauté.

- Tu pourrais encore changer, tu n'as que dix-neuf ans Jo ! Rien ne t'empêche de t'ouvrir aux autres au lieu de rejeter toute personne qui franchie la limite que tu as toi-même tracée.

- Peut-être que le problème n'est pas que rien ne m'empêche de changer, mais plutôt que rien ne me pousse à devenir la personne que tu aurais voulue avoir comme fille. Je dois faire mes valises, demain je rentre à Poudlard. Prend soin de toi et ne t'inquiète pas pour moi, idiote.

- Mais.. Je t'en supplie Jools, ne fais pas de bêtises cette année ! »


La jeune brune en signe de réponse déposa un bref baiser sur le front de sa mère et sortit de la pièce. Elle ne montrait que rarement son affection pour les gens qu'elle appréciait et ses démonstrations étaient maladroites et empotées, mais c'était tout de même mieux que rien. Sohil longea le couloir qui menait à sa chambre, son bras frôlant le papier peint beige/marron dont était recouvert les murs de son appartement. A vrai dire, elle n'était pas répertoriée dans la catégorie bourgeoise des élèves de Poudlard, sa demeure était modeste, mais elle ne manquait de rien - ou du moins, elle n'avait pas les moyens d'exiger plus. Une fois arrivée dans son antre, elle sortit de son tiroir un long et fin qui aurait pu être comparé à un bout de bois, mais pour ceux qui étaient comme elle sorciers, c'était beaucoup plus. Sa baguette magique lui avait énormément servit depuis ses huit années passées à Poudlard. Jo était connue pour avoir un caractère exécrable, sans pitié et égoïste elle se vexait trop facilement et il n'était pas rare que ce qui au départ n'était qu'une bousculade finissent en affrontement dans la cour du château. A vrai dire, la jeune britannique n'aimait pas grand monde et la majorité de Poudlard ne l'approchait pas par crainte ou tout simplement parce qu'ils ne la supportait pas. A vrai dire, c'était tant mieux, elle ne supportait pas être entourée d'une foule de personnes qui ne savaient faire que parler à tort et à travers sans prendre la peine d'écouter les autres, chose que Jo' faisait sans arrêt. Elle tenait dans sa main gauche - étant gauchère - sa baguette magique, d'un geste rempli de grâce, elle pointa son armoire.Les portes s'ouvrirent et le spectacle commença. Une valise couleur ambre vint s'installer confortablement sur son lit, à peine eut-elle le temps de s'ouvrir que les vêtements sortaient spontanément de leurs emplacements initiaux et venaient se ranger soigneusement dans le bagage. Pendant ce temps, Jools s'assit sur son bureau et contempla la scène. C'était époustouflant, elle avait beau voir ça tout le temps, à chaque fois on pouvait alors remarquer un tout petit pétillement au fond de ses pupilles, ainsi qu'un de ses fameux beaux sourires qui se dessinaient souvent sur sa fine bouche. Poudlard, bien qu'à ses yeux elle avait perdu une partie de son prestige, restait l'endroit où la brunette se sentait le mieux. Elle y avait ses petites habitudes quotidiennes, connaissait quelques personnes et avait même de rares amis. A l'instar d'ici, où sa seule compagnie était sa pauvre mère qui ne cessait de se plaindre à longueur de journée. A cette pensée, la jeune femme soupira. Sa valise était à présent bouclée, elle bondit sur ses jambes et attrapa des deux mains sa valise. Celle-ci pesait, comme d'habitude une tonne, ce qui donnait l'impression que son corps mince allait se casser en deux. Elle tira de toutes ses forces sa valise dans le couloir, attrapa le restant de ses affaires et, après avoir crié un petit mot d'adieux à sa mère, transplanta jusqu'à la gare. Poudlard attention, Jools Eliacin revient pour une huitième année.



Dernière édition par Jools Eliacin le Lun 27 Juil - 13:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:16

la belle keira <3 bienvenue sur CI et bon courage pour ta fiche miss =)

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babe L. Spencer

avatar

Messages : 117
Age : 25
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:17


    Han Keira Knightleeeeey (LL)
    Pourquoi j'ai pas penser à la prendre à mon inscription xDD

    Bienvenuue sur Cave en espérant que tu t'y plaises ;) Bonne fin de fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools Eliacin

avatar

Messages : 66
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:19

Depuis le temps que je veux la prendre Keira Chat Potté ! (:

Merci à vous deux ouais ouais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duncan J. More

avatar

Messages : 83
Age : 26
Localisation : Edinburgh, Scotland
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:24

Keiraaaaa (a) Mon actrice préférée de toutes, la plus belle, la plus talentueuse, la plus... waouw <3

Bienvenue à toi, en tout cas ;)

Citation :
Voyez-vous, Dame nature m'a donné un héritage des plus utiles : la gueule d'ange.
Je ne peux être que d'accord :p
Ca promet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools Eliacin

avatar

Messages : 66
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Dim 26 Juil - 22:26

heureuse de l'avoir choisir Coeur

Doublement merci Duncan (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools Eliacin

avatar

Messages : 66
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Lun 27 Juil - 13:32

( désolée pour le dp )

Je pense avoir finie ma présentation! (: J'espère que ce n'est pas trop court ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Lun 27 Juil - 13:45


    Non ne t'en fais pas, on en apprend suffisamment sur le perso (L) Par ailleurs, c'est la première fois que je vois ce genre de perso avec Keira en vava, ça surprend agréablement et ça change. Un personnage haut en couleurs donc, et pour son aptitude à la manipulation, elle sera à Serpentard.

    Bien qu'il aurait été fun qu'elle soit à Poufsouffle pour pousser son jeu sur l'apparence jusqu'au bout, mais n'ayant pas les traits requis pour cette maison, ça ne sera pas possible.

    Bon jeu !

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jools Eliacin

avatar

Messages : 66
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   Lun 27 Juil - 13:48

Parfait, je visais Serpentard Chat Potté
Pour ce qui concerne Keira, j'ai fais exprès de la prendre pour jouer un personnage de ce genre, les surprises sont plus grandes ainsi Angel.
Merci beaucoup au tout cas Smiley !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jools Eliacin } Le diable au visage d'ange. 100%
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méfie-toi du diable au visage d'ange .
» Mavis, visage d'ange
» Sheitan - "Diable" au visage d'ange.
» Yuliya Evangeline Ivanov - une taupe au visage d'ange
» Visage d'ange, sourire de monstre (TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: