AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice B. Powell

avatar

Messages : 14
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 10:40

    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : AliceInWonderland
      âge : 17 ans
      avatar utilisé : Kathryn Prescott
      code du règlement : La poudre d’escampette s’en va au loin.
      désirez-vous être en lien avec un préfet ? : plus d'informations ici Pas pour le moment.
      autre ? : Le chocolat, c’est très bon ^^’ Et le design est super =D


***

Alice Bonnie Powell
Everything, except a good reputation.


« Father,
May your holy name be honored
May you kingdom come.
Give us, day by day, the food we need.
And, so, i say to you,
Ask and you will receive. »


« Sometimes questions are more powerful than answers… »

    « Notre histoire commence un douze juillet de l’année 2075. Neuf heures trente, dans un simple hôpital moldu de la côte Irlandaise, la petite Alice pousse son premier cri. Bienvenue sur Terre, petite…
    Sa Maman s’appelle Molly Rachel Powell. Tout le monde l’appelle Molly. Alice, elle va juste l’appeler Maman. Elle est catholique, et pratiquante. Elle croit dur comme fer à Dieu. Son Papa, lui, c’est Noah Powell. Il est protestant, comme Bonnie, la grand-mère d’Alice, qui est là aussi. Alice a aussi un grand frère lorsqu’elle vient au monde. Il a six ans et s’appelle Christopher. Il est très impressionné, parce qu’Alice est toute petite. Et il demande, les yeux brillants à son Papa
    - Papa, je vais pouvoir jouer avec Alice ?
    - Oui fils. Bientôt, on l’emmènera à la maison.
    - Ah… Et quand on aura joué, vous la ramènerez ici ?


    Alice s’appelle en fait Alice Bonnie Powell. Bonnie était sa grand-mère. Et c’était une magicienne… Tout comme Noah. Ces sorciers étaient de bons sorciers. Et, Noah espère qu’Alice deviendra elle aussi une sorcière…
    Une petite princesse vient de naître, dans un joli conte de fée…
    Puis, deux ans après la naissance d’Alice, le treize décembre 2077, Sarah Ellis Powell vint au monde. La douce et timide petite sœur d’Alice. L’enfance entière de notre petite princesse se passa aux côtés de Sarah. Étrangement, ce sont là, la plupart des souvenirs qu’Alice possède encore, à ce jour. Sarah, et sa mère.

    La famille Powell vivait dans un petit pavillon dans un quartier moldu d’Irlande. Son père ne se servait que très peu de la magie, préférant exercer un métier moldu. Alice ne se rappelle pas duquel. Sa Maman passait plus de temps avec elle et sa sœur.
    Alice avait toujours été une fillette vive, curieuse, parfois capricieuse, et bien souvent trop active… Combien de fois avait-elle voulu explorer les recoins du quartier ? Combien de fois s’était elle perdue, causant de grandes frayeurs à sa mère ? Elle parlait beaucoup, à tout le monde. Toujours pleine de bonne humeur. Une fillette pleine de vie… Parfois même un peu trop. Comme disait souvent son grand frère « sa témérité n’a d’égale que sa curiosité. ».

    A cette époque, le mot qui revenait le plus souvent dans la bouche de la petite Alice, était pourquoi. Tout était sujet à un questionnement. Et, la patience exemplaire de Molly apporta des réponses à chaque question. Mais, étrangement, Alice ne se préoccupait pas toujours des réponses… Seul le fait de poser la question comptait.
    Ce furent les plus belles années de sa vie.

    Alice avait cinq ans quand le drame se produisit. Ses parents étaient sortis. Un simple instant d’inattention. Alice jouait dans le jardin avec Christopher et Sarah. Et puis, soudain, un crissement de freins, un son désagréable de carrosserie qui s’écrase. Et le cri d’Alice en reconnaissant la voiture de ses parents. Un petit chat gris s’enfuyait juste devant la voiture…

    Trois jours après, ce fut l’enterrement. Sarah était trop jeune pour comprendre. Alice avait du mal à réaliser que plus jamais elle ne verrait ses parents. Et Christopher pleurait. Mamie Bonnie était revenue d’Italie pour s’occuper de ses petits enfants. Mais, malheureusement, plus rien ne serait jamais pareil…
    »




« I do not need you happy, only safe. »

    « Il apparut très vite pour Bonnie Powell qu’être protestante en Irlande du Nord n’était pas une très bonne situation. Cette famille très croyante avait toujours été plus ou moins dispersée. Noah était protestant comme sa mère, mais pas pratiquant, à l’inverse de cette dernière. Cependant, Molly était catholique et pratiquante. C’était à se demander comment ces deux là avaient pu s’entendre…

    Depuis que Bonnie s’était installée dans la maison des Powell afin d’élever ses petits enfants, la réputation de la famille était passée de bonne, à exécrable. De plus, Bonnie faisait bien plus usage de la magie que son fils, se chargeant d’apprendre les bases théoriques à ses petits enfants. Il ne faisait aucun doute qu’ils en auraient bien besoin. Christopher était déjà entré à Poudlard, lors de ses onze ans. Bientôt, peut-être qu’Alice irait aussi. Et probablement Sarah pourrait y faire son entrée aussi.

    Deux années passèrent entre la mort de Molly et Noah, et le déménagement de la famille. La discrimination envers Bonnie et sa religion, ainsi que sa bizarrerie n’avaient jamais cessé. La vieille femme avait alors décidé de les emmener en Angleterre. De plus, ils auraient ainsi rapproché Christopher de Poudlard.

    - Mamie, pourquoi doit-on déménager ? avait un jour demandé Alice en observant sa grand-mère boucler leurs valises.
    - Trésor, si nous ne déménageons pas, il va finir par nous arriver des problèmes.
    - Mamie, je ne serais jamais heureuse ailleurs qu’ici !
    - Ma chérie, je n’ai pas besoin de toi heureuse, mais vivante avant tout.


    Le ton de Bonnie était sans appel. Alors, Alice ne lui avait plus posé de questions sur ses actes. Durant quelques temps, après leur emménagement près de Londres, Alice n’avait plus manifesté aucune curiosité pour rien. Même la magie ne l’attirait plus vraiment. Enfin, jusqu’à ce qu’elle se lie d’amitié avec un jeune garçon pour le moins surprenant…

    Alice avait alors dix ans. Cet été là, Christopher était parti voir ses amis en Irlande. Sarah était tombée malade, et Bonnie devait rester à son chevet. Alice trop agitée pour rester enfermée aussi était sortie. Elle s’était d’abord dit qu’elle se rendrait à la superette du coin, acheter des bonbons pour sa sœur. Mais, ses pas l’avaient guidée dans le parc du quartier, ou elle s’était assise sur une balançoire, réfléchissant. Peu après, un garçon était venu l’aborder, s’asseyant sur la balançoire à côté de la sienne. Alice ne le sut pas tout de suite, mais ce garçon était un sorcier. Tout comme elle. Cet été là, les deux enfants se revirent tous les jours, créant des liens d’amitié puissants et que rien ne saurait altérer…

    Un an après, et sans surprise, Alice reçut sa lettre d’inscription à Poudlard. Son frère était alors en septième année, trop occupé à jouer les préfets en chef pour s’occuper de sa petite sœur. Heureusement, la téméraire Alice n’avait pas besoin de lui !

    Sa première année fut placée sous le signe de la découverte…
    »




« People are fragile. Like teacup.s »

    « Les quatre premières années d’Alice à Poudlard furent les plus belles et les plus innocentes.
    La première année fut cette des amitiés, et des découvertes. Découverte du château entre autres. Combien de fois ne s’était-elle pas fait attraper après le couvre-feu, à rôder dans les couloirs, cherchant à percer les mystères du château ? Combien de fois avait résonné à minuit le célèbre « Miss Powell, retournez dans votre dortoir, avant que je ne retire des points à votre maison », ou encore « lundi soir, dans mon bureau pour votre retenue, Powell ». Début de réputation de jeune fille qui cherchait les ennuis.
    Par ailleurs, lors de cette première année, Alice retrouva, surprise le garçon avec qui elle avait lié une belle amitié un été, lors de son enfance… Comme de raison, ces deux là se rapprochèrent tant et si bien qu’ils en devinrent inséparables… Et ce, pour de bien longues années…

    Deuxième année, l’année où Christopher avait enfin cessé de tout faire pour l’assagir. Peut-être le jeune homme avait-il compris que rien ne pourrait décider Alice à se calmer ? Les notes d’Alice étaient toujours acceptables, bien que la jeune fille ne travaille que très peu. Elle excellait en métamorphose, mais était faible en histoire de la magie. Elle aimait la pratique, sentir la petite vibration de sa baguette en bois de cerisier juste au moment de lancer un sort… A tel point qu’elle en venait à admirer les duels entre étudiants plus âgés…

    Lors de sa troisième année, Alice gagna un peu en maturité, et par la même, en cynisme. Ses répliques devenaient mordantes, piquantes, mais elle ne s’en servait jamais pour attaquer. Alice était plutôt du genre à se défendre ou défendre ses proches, plutôt qu’attaquer les autres pour son plaisir. Ce fut également l’année de l’entrée de sa petite sœur à Poudlard. Sarah était l’opposé d’Alice. Elle était très timide, très sérieuse, et était bien incapable de se défendre… Naïve la petite Sarah croyait tout le monde… Ce qui avait le don d’énerver Alice. La jeune et jolie Alice qui avait par ailleurs commencé à montrer ses talents de bagarreuse, défendant sa petite sœur de ceux qui l’ennuyaient un peu trop…

    A quatorze ans, Alice entra enfin en quatrième année. Le ministère commençait vraiment à vouloir contrôler Poudlard. Alice, qui tenait énormément à sa liberté n’aimait pas vraiment ce genre de façon de faire… Mais, encore trop jeune, elle n’y réfléchissait pas trop… La quatrième année fut également celle des relations amoureuses d’Alice. Devenue une jeune fille plutôt jolie, bien qu’un peu complexée par sa petite taille. Son joli visage fin et pâle entouré de ses cheveux roux dévoilait ses origines Irlandaises, dont elle était si fière. Pendant un temps, consciente de plaire, elle collectionna les garçons, les filles… Jamais une relation ne dura plus de deux mois avec Alice. Elle se disait bien trop jeune pour se poser avec une personne, et elle avait trop d’expérience à faire pour se contenter d’une personne… Mais, étrangement, aucune relation de ce genre ne vit le jour entre Alice, et son meilleur ami d'enfance...
    Ainsi, à sa réputation de jeune fille qui cherche les ennuis, s’ajouta celle de bisexuelle qui jouait avec les sentiments de ses amants… La réputation d’Alice l’amusait fortement, surtout pour les réactions qu’elle suscitait : certains l’admiraient, d’autre étaient dégoutés par son comportement… Son frère en tête de liste, par ailleurs ! Ce que les gens pouvaient être fragiles, pensait-elle... Comme de jolies tasses à thé.
    »


Dernière édition par Alice B. Powell le Mer 29 Juil - 21:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice B. Powell

avatar

Messages : 14
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 14:54



« Your tiny rebellions are putting this family in danger ! »

    « Et puis, lors de sa cinquième année, le ministère avait vraiment commencé à se mêler des affaires de Poudlard. Tout d’abord avec la nomination de Gallner. Alice voyait d’un très mauvais œil cet homme qui menaçait de prendre la place de leur directrice – somme toute plutôt appréciée – et de supprimer tout ce qui pouvait ressembler à de la liberté à Poudlard. Alice se mêla aux autres révoltés. Christopher lui, pendant ce temps là, se préparait au monde du travail, à être embauché au ministère. Naturellement, il désapprouvait les actes de sa jeune sœur. Et pour l’obliger à revenir dans ce que lui appelait le droit chemin, manipula Sarah pour qu’elle ne croie pas les paroles d’Alice. Ce que la jeune fille vécu très mal…

    - Alice il faut que tu cesse tes actes terroristes.
    - Tu appelles ça des actes terroristes, toi, de défendre Poudlard de Big Brother ?
    - Gallner assurera notre sécurité à tous, alors que notre directrice actuelle en est incapable !
    - Et donc, manipuler Sarah pour qu’elle me déteste te semble être une bonne idée ?
    - Je fais ce qu’il faut. Alice, tes rebellions stupides mettent notre famille en danger !
    - Notre famille ? Chris, où vois-tu une famille ? Entre Grand-mère qui devient tranquillement sénile, Sarah trop faible pour se défendre, et toi parfait toutou du ministère où vois tu une famille ?
    - Papa serait déçu de t’entendre parler ainsi.
    - Qu’importe, Papa est mort. Depuis, nous n’avons plus de famille.


    Après cette discussion, Christopher et Alice ne s’adressèrent plus la parole. Alice essaya désespérément de montrer la vérité à sa petite sœur, mais cette dernière refusait catégoriquement de l’écouter, persuadée que sa sœur était un monstre anarchiste. A tel point, qu’une bagarre éclata entre elles lors de cette année 2090. Naturellement, Alice aurait pu prendre le dessus facilement, mais se ravisa au dernier moment. Elle n’allait tout de même pas frapper sa sœur… Cette histoire avait très rapidement fait le tour de Poudlard. Au même moment, son épouvantard qui était jusqu’alors le cadavre de sa sœur, changea, et devint sa mère telle qu’elle s’en rappelait, au visage déçu.

    Sa sixième année ne se passa pas beaucoup plus calmement, mais au moins, Alice était tranquille, puisque Christopher n’était plus à Poudlard. A présent, en septième année, alors que Gallner a été nommé grand inquisiteur, Alice se montre plus révolutionnaire que jamais. Et peu importe que de nouvelles sanctions soit prises, même si elle doit être torturée, Alice ne rendra pas les armes sans se battre. Poudlard est une école, non pas un mini-ministère de la magie !

    Ainsi, aujourd’hui, Alice est une jolie jeune fille de dix-sept ans. Petite pour son âge, son visage est pâle, un peu rond mais néanmoins délicat, encadré de ses cheveux roux. Alice est une jolie Irlandaise. Le portrait de sa mère. Souvent confondue avec sa sœur, qui lui ressemble énormément, malgré leurs deux années de différences. Elle collectionne les relations amoureuses, mais ne possède qu’une poignée d’amis. Et un seul vrai ami, qu’elle avait rencontré un jour, où elle n’était qu’une fillette… Orpheline, mais pourtant si confiante envers le futur… Elle croit à ce pourquoi elle se bat, elle croit qu’un monde meilleur résultera de cette bataille. Et, elle n’est sûrement pas la seule… Sa témérité et sa loyauté ne seront pas de trop dans une telle lutte.
    »




« This is the message from the one who is holy and true
He has the key who belongs to David
And when he opens the door no one can close it
And when he closes it, no one can open it. »


Dernière édition par Alice B. Powell le Mer 29 Juil - 14:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice B. Powell

avatar

Messages : 14
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 14:57

Voilàààà, présentation terminée ^^"


Dernière édition par Alice B. Powell le Mer 29 Juil - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Susi Diamentino

avatar

Messages : 604
Age : 28
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 15:27

Kathryn Prescott Chat Potté Chat Potté Chat Potté

Haaan je t'aime déjà mrgreen


Bienvenue parmis nous ♥️

_________________
      Oh come on...
      Don't be bored, sad or anything else!
      Dance for me, smile for me...
      Have fun with me and everything will be ok
      I promise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice B. Powell

avatar

Messages : 14
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 15:30

Merci m'dame ^^

(Kathryn prescott est trop, trop mignonne ^^)


Dernière édition par Alice B. Powell le Mer 29 Juil - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Fear Keanedy

avatar

Messages : 47
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 15:38

    han j'avais hésité entre kathryn prescott, lily loveless & cory kennedy avant de faire ma fiche & de me décider. xD. bienvenue. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice B. Powell

avatar

Messages : 14
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 15:41

Merci mademoiselle ^^


Dernière édition par Alice B. Powell le Mer 29 Juil - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight D. Constance

avatar

Messages : 238
Localisation : Très certainement dans ses appartements.
Camp : Un côté, l'autre. Je suis tenté par l'un puis par l'autre.

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 21:29

Bonsoir & Bienvenue !

Fiche très agréable à lire, je valide donc. Gryffondor.
Bon jeu à toi =D
Un admin passera d'ici peu te donner tes couleurs

_________________



      Les portes de l'Enfer
      Sont toujours ouvertes...
      Même à Minuit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice B. Powell

avatar

Messages : 14
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 21:29

Merci beaucoup Monsieur ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Dwayn McBright
    justice ♦ Somebody help me

avatar

vos doubles comptes : Slytherin ; Teacher
Messages : 1432
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 21:30

Bienvenue ou re plutôt xD

_________________

    ♦️ Somebody help me&&&&&&&&&&&&

    Free me/ before I slip away
    Heal me/ wake me from this day
    Can somebody help me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice B. Powell

avatar

Messages : 14
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   Mer 29 Juil - 21:31

En effet, re et merci à la fois (parce que j'suis du genre aimable ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
Finished « Le poison ça ne manque presque jamais d'être mauvais pour la santé. »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le manque de fer, c'est mauvais pour la santé ! L'excès également, on dirait.
» Manque de respect de la American Airlines pour les passagers haitiens.
» Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. [Pv pour tous ceux qui aiment les posts larmoyants et bien pathos :twisted:]
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» Quand on manque d'argent .. [PV Yozora]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: