AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphael L. Kraus

avatar

Messages : 107
Localisation : in your dreams ;)
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   Jeu 30 Juil - 2:20

Raphael Larssen Kraus ; « il est fier.. fier et ça le rendra fou. »




    le contrôle d'identité

nom : Des noms plutôt rares, mais toutefois toujours présents dans la société. Ce se sont pas des noms bien étrangers. Larssen provient des États-Unis, où ses ancêtres ont fait fortune. Et de son côté, Kraus est Européen il n’y a aucun doute possible pour cela, mais où ? Raphael l’ignore. On parle de Von Kraus, nom qui serait, dit-on, l’ancêtre de Kraus… c’est probablement tout ce que le jeune homme sait sur ses origines.
prénom(s) : Il n’a qu’un seul prénom officiel… Raphael. Nom qu’il écrit lors de ses inscriptions ou sur ses feuilles d’examens, par contre si nous regardons son certificat de naissance, on y voit plusieurs autres prénoms. Raphael Elliot Laurent. Trois prénoms qui ne vont pas bien ensemble et que le jeune homme trouve affreux.
âge : 18 belles et longues années, 18 ans de conneries et de blagues de mauvais goût.
date de naissance : Le 8 janvier. Une nuit où il faisait une de ces tempêtes…
lieu de naissance : En banlieue de Londres… quoi de plus original ?
lieu de résidence : Il a déménagé très jeune dans la ville de Liverpool. Une magnifique ville, la cité des Jaguar et des Beatles. Ville grandissante depuis son déclin dans les années ‘80. Ses parents possèdent une maison dans un quartier nommé hightown.
nationalité : Anglaise officielement, mais avec le nom Larssen et tant de contacts haut-placés il lui serait facile de se faire prendre pour un Américain.

    la fiche d'indentifcation

description physique :
Pourquoi se contenter d’être parfait lorsqu’on peut être beaucoup mieux?
Il s’agit probablement là de ce que se dit Raphael en se levant chaque matin. Une chose affreuse qu’est le narcissisme, mais nous n’y pouvons rien, un homme est ce qu’il est et rien ne l’empêchera de se trouver beau s’il le pense vraiment. En effet, il s’aime et est très fier du corps qu’il a eu à sa naissance, mais cela l’amène parfois à faire des choses incroyables, surtout du côté habillement. Il a tendance à exagérer et ne le fait pas à moitié. Les couleurs fusent de partout, les formes impossibles sur les vêtements et les nouveaux styles complètements idiots sont choses courantes dans le monde parfait de Raphael Kraus. Il a été modèle lorsqu’il était plus jeune, pour des grandes chaines de magasins pour jeunes. On le reconnaissait dans la rue et cela lui est monté à la tête très vite, heureusement cela a eu le temps de redescendre avant qu’il entre à Poudlard... Malgré tout, il a hérité d’une posture d’homme puissant. Ses six pieds de hauteur lui permettent de s’élever au dessus d’une foule et le fait qu’il se tienne constamment le dos droit le rend encore plus imposant. Par contre il n’est pas très gros. Musclé, c’est certain, mais ses os sont petits ce qui lui fait un tour de taille plutôt singulier. Cela n’est pas un défaut si on le regarde, car un peu plus gros et il aurait une stature épeurante. Le jeune homme, qui a des airs russes, il faut le préciser, a les cheveux blonds, qui sont de plus en plus foncés avec le temps, et les yeux d’un magnifique bleu qui rendent son visage encore plus rayonnant. Le tout mis ensemble… donne probablement un garçon à longues jambes, au corps un peu trop frêle mais toutefois musclé et au visage masculin avec des lèvres juste assez pulpeuses. De quoi en attirer plus d’une, non? Mais il faut garder la tête froide ou on se laisse emporter trop facilement.

description du caractère :
Critique… très critique même. Et si fier de sa petite personne qu'on croirait entendre une vraie chipie en l’écoutant parler d’une autre personne qu’il apprécie un peu moins. Raphael a des tendances assez féminines du côté du langage, quoi qu’il peut être complètement l’opposé et parler comme un macho. Il choisit son publique et a le don pour savoir quand utiliser quelle forme de langage avec les gens qui l’entourent. Mais ceci n’est qu’une face de sa personne, car le tout est un mélange assez indescriptible de styles et d’habitudes. Il est perfectionniste et ce n’est pas un secret. Mais à la fois je-m’en-foutiste. Il aime les choses bien faites mais se dépêche toujours pour terminer ce qu’il commence. Il laisse rarement quelqu’un faire une chose à sa place car les autres n'ont pas autant de talent que lui, évidemment. Il est très studieux par contre. Il faut dire qu'avec un QI de 140, il n'a pas vraiment le choix. Mais il ne le dit rarement, essayant de cacher une telle intelligence de peur de se faire traiter de rat de laboratoire! Il se concentre comme un fou sur sa scolarité, c’est probablement là sa plus grande et seule qualité. Le jeune homme est troublé intérieurement, se demandant qui il est, qu’est-ce qui lui donne cette envie de continuer à vivre et pourquoi il est sur Terre. Il veut savoir et doit absolument trouver des réponses. C’est le genre de personne qui prendra tout ce qu’Il apperçoit comme un signe du destin et serait capable de lire la clé de son existence en regardant une flaque d’urine sur le plancher des salles de bain. Il est énormément superstitieux et cela le met parfois dans l’embarras. Par contre, il a un coté homme à femmes, courreur de jupons... appelez cela comme vous voudrez, côté qui ferait tout pour coucher avec la jolie blonde à sa droite en cours de potions magiques, ou encore avec la belle rousse qu’il croise parfois. Il aime les femmes et ne le cache pas. Après tout, il réussit bien avec elles, en étant un parfait gentleman et un amant passionné. Il fera tout pour plaire, peu importe la personne à qui il s’adresse, que ça soit un garçon, un professeur ou encore une moufette. Il a été très bien élevé et cela paraît dans sa façon de communiquer. Il essaie de le cacher, par contre… Il est du genre cachotier, du genre qui fait des conneries qui ne se savent jamais, du genre qui couche avec la copine de son meilleur ami et que ce dernier ne l’a jamais su. Ouais, il est de cette catégorie d’hommes qui paraissent vierge lorsqu’on les rencontres mais qui ont toute une vie derrière eux. L’ami dévoué avec qui on aurait envie de coucher, ou encore le garçon qu’on considère comme un frère mais qui est si sexy qu’on ne peut s’empêcher de l’approcher un peu plus. Ce genre là… un genre d'hypocrite adorable.

    curiculum vitae

composition de votre baguette : Bois de Houx, 28.3 cm, avec un seul poil de licorne
année d'étude / matière enseignée : huitième année d'étude...
la forme de votre épouvantard : Sarah... mais la Sarah venant d'être assassinée. Il voit son corps gisant sur le sol et son sang coulant en une flaque rouge fonçée. Il voudrait mourrir juste en voyant cela.
la forme de votre patronus : Un renard... dieu qu'il peut détester son animal!

    le moldu que tu es

    pseudo ou prénom : D'you really have to know?
    âge : sixteeeen.
    avatar utilisé : Stas Svetlichnyy
    code du règlement :
    Spoiler:
     
    désirez-vous être en lien avec un préfet ? : Niet, thanks <3
    autre ? : I L CI <3


Dernière édition par Raphael L. Kraus le Ven 31 Juil - 4:40, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael L. Kraus

avatar

Messages : 107
Localisation : in your dreams ;)
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   Jeu 30 Juil - 2:30

    la biographie

histoire générale :


      ~ THIS IS A FAIRYTALE


    Il y avait cette maison. Plutôt ce domaine puisqu’appeler cet endroit une simple maison ferait honte à sa famille et à la grandeur de l’endroit lui-même. C’était le domaine familial, légué aux descendants de la famille Larssen de génération en génération, passant entre les mains du père, puis du fils. Gardant toujours sa réputation plus qu’honorable et cette beauté à en couper le souffle. Les gens faisaient des heures et des heures de route pour simplement une photo à côté de ce bâtiment ou encore pour admirer la splendeur de l’architecture de la grande habitation. Il était entretenu comme un château royal et chaque petit coin, qu’il soit caché ou à la vue de tous, était nettoyé à fond chaque semaine. Les planchers, cirés régulièrement, reluisaient comme rares planchers peuvent le faire. Il y avait cet énorme jardin en avant du bâtiment, avec l’entrée classique en demi-cercle. Raphael y était à sa place.. C’était son monde à lui, son royaume. Chaque parcelle de la cour avait des secrets, et chaque secret était connu et bien gardé par le jeune garçon. L’endroit était parfait pour y grandir. Il y avait des oiseaux magnifiques, des fleurs, des odeurs, on lui accordait tout ce qu’il désirait et pour finir, il y avait une gigantesque bibliothèque.

    Raphael était un enfant heureux. À la fois précoce psychologiquement et magnifique, il avait à ses pieds l’entité du personnel du château et surtout ses parents. Mais tout ce bonheur ne fut qu’éphémère. Il fallait bien que cela s’arrête un jour, car tout beau rêve doit avoir une fin, c’est bien connu. Raphael n’hérita pas de ce manoir, il n’y vécu pas bien longtemps non plus. Il fut peut-être heureux, mais ce n’était pas le même bonheur, pas la même joie de vivre et surtout pas le même conte de fée. Son conte de fée à lui fut trop classique pour un jeune homme provenant d’une si bonne famille. Il déménagea dans une ville complètement nulle; Liverpool. Ville bien jolie, mais sans aucun domaine aussi impressionnant que celui de la famille Larssen. Évidemment, sa maison était grande, voire gigantesque. Mais ce n’était rien aux yeux de Raphael. Sa beauté n’était pas la même, il n’y avait pas cette vie à l’intérieur. À vrai dire, il n’y avait pas de vie. Juste du matériel, des objets inintéressants, pas de jardins ni de passages secrets, et encore moins une bibliothèque.. Il se dépêcha à se trouver des amis, car à cet âge, il faut des compagnons de jeux. Il devait avoir 4 ans lorsqu’il le rencontra Mikhaïl. Les deux garçons étaient voisins et devinrent rapidement inséparables. Comme des frères, ils ne pouvaient passer plus de deux jours sans se voir… au grand malheur des parents, qui devaient avoir deux fils plutôt qu’un seul, mais parfois aucun, ce qui compensait largement.

    Il sut très tôt ce qui l’attendait et n’en fit pas un drame. Il n’avait pas peur de son futur, s’en réjouissant même parfois en se disant qu’il aurait le monde à ses pieds. Il avait de grands projets, dont devenir le roi du monde. Il se ravisa très tôt, se faisant dire à quel point il était pitoyable de se croire aussi puissant et cela fut la seule chose qu’on eut à lui dire pour qu’il change. Il changea du jour au lendemain. Partant d’un château, d’un trône et d’une couronne et devint un prince devant travailler d’arrache pied pour hériter d’un royaume. Cette fortune lui reviendrait un jour, mais avant il devait prouver qu’il était un vrai Larssen. Un homme qui sait se comporter comme un gentleman, un homme de parole, fier et courageux. Mais avant tout, un homme érudit. Il avait déjà une longueur d’avance là-dessus, ayant un QI bien plus élevé de la moyenne pour son âge. Il entra donc à Poudlard des espoirs plein la tête, ne sachant pas dans quoi il s’embarquait.

    ~ THIS GIRL. HIS WEAKNESS

    Il la rencontra très tôt, la trouvant trop agaçante durant son enfance et trop féminine aux alentours de ses dix ans. Jamais il n’avait vu en elle et jamais surtout il ne l’avait bien regardée. Elle n’était que la sœur de, rien d’autre. Mais il la vit pour la première fois à l’âge de 14 ans. Elle était magnifique dans sa robe de bal. Les lumières de couleur juste au dessus de sa tête, faisant rayonner ses magnifiques cheveux.

    « Je t’aime, Sarah » avait dit Raphael ce soir-là.

    « Moi aussi, Raphael. » avait-elle répondu.

    Jamais il n’avait vu une fille plus belle que celle-là, cette fille qu’il connaissait depuis toujours et qu’il n’avait jamais vraiment remarqué. Il aurait tout fait pour l’embrasser, la serrer contre lui. Il était amoureux et s’en rendit compte que quelques temps après. Il ne pensait qu’à elle, ne voyait qu’elle, ne voulait parler qu’à elle! Il s’approcha de plus en plus et tout se passa très vite. Ils se rencontrèrent durant la nuit et elle l’embrassa. Sa vie devint parfaite. Il l’avait trouvée. Il était jeune mais le savait et rien n’avait jamais été aussi clair que cela pour le jeune homme. C’était elle et personne d’autre. Il voulait passer sa vie avec elle, l’aimer des années durant et finir ses jours à ses côtés. Elle l’aimait pour ce qu’il était au fond de lui-même, fond qu’elle était la seule à voir vraiment.

    Mikhaïl n’était pas du même avis, lui en voulant au début d’aimer ainsi sa sœur et de ne parler que d’elle. C’était impossible, selon lui, mais il s’y fit rapidement. Il comprit vite ce qui les liaient; l’amour. Cet amour que rares trouvent dans leur vie, ils l’avaient trouvés et le savaient. Grace à Sarah, il avait de l’Espoir. Elle l’aidait à passer par-dessus le stress de la réussite, stress qui avait sa place en lui. Grace à la réussite de Raphael, ils vivraient comme roi et reine plus tard. Ils rêvaient, ils rêvaient et cela les tenaient en vie… jusqu’à ce fameux jour.

    On lui dit au téléphone et il aurait tout fait pour avoir été avec elle à ce moment là. Ce fut probablement le pire jour de sa vie. Non, pas probablement, ce fut le pire jour de sa vie. Jamais une douleur comparable à celle qui l’habitait en apprenant la nouvelle ne pourrait être en lui. Il ne passerait pas par-dessus une telle tristesse deux fois. C’était la fin pour lui. Elle était sa vie, son cœur et son âme, et le tout mourut ce jour-là. On lui décrit la scène. Froide, avec cette expression de peur encore sur son visage. Elle était blanche comme un drap, et il y avait tout ce sang. Sang qui s’était échappé d’elle par une plaie profonde faite par un objet tranchant. Tant de question l’habitent depuis ce jour, tant de réponses inconnues. Pourquoi avait-on fait cet acte horrible? Pourquoi elle? Pourquoi cette femme parfaite, magnifique et si amoureuse? Et qui? C’était là la question la plus douloureuse. Si au moins l’assassin était en prison, si au moins il pouvait être certain que cette affreuse personne était hors d’état de nuire à d’autres jeunes femmes que Sarah, Raphael pourrait au moins dormir en paix. Il aurait voulu le tuer de ses propres mains, regarder l’Assassin mourir et au moins il aurait un millième de sa douleur disparue. Mais ce n’était pas le cas. On ne savait toujours pas c’était qui et pourquoi il avait commit ce crime abominable. Et Raphael ne dormait toujours pas en paix.

      ~ OVERLOOK.


    Il ne pouvait plus dormir et c’est pourquoi il se chercha hâtivement une alternative à cette douleur. Dormir le laissait à lui-même, il pensait trop lorsqu’il dormait et voulait absolument passer à côté de cela. Il trouva rapidement cette dite alternative. Cela faisait son affaire, car il ne dormait pas, ne pensait pas à cette journée atroce et avait un plaisir fou. Il se découvrit un talent; l’amour. Il était un parfait gentleman et s’en servit. Les femmes arrivaient de partout, désirant cet amant passionné au corps magnifique pour au moins une nuit. Raphael y trouvât son bonheur, mais y ajouta l’alcool et les drogues. Cela empira son cas, mais au moins il se sentait mieux intérieurement… il oubliait durant peu longtemps Sarah. Il ne voulait pas l’oublier, mais parfois la douleur était si forte que rien d’autre ne s’imposait à lui. Il se sentait mieux, même heureux.
    ***

    Il fuit l’amour depuis ce jour, espérant peut-être s’en passer pour le restant de son existance, en attendant de rejoindre Sarah au paradis; là où elle doit évidemment se trouver. Il fuit les sentiments comme un peuple fuit la peste, se croyant probablement à l’abri de tout en se disant simplement qu’il la reverra. Il a de l’espoir et se dit qu’il pourra vivre une vie complète seul sans croiser le chemin d’une autre femme qu’il sera capable d’aimer autant que Sarah Caldwin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael L. Kraus

avatar

Messages : 107
Localisation : in your dreams ;)
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   Ven 31 Juil - 4:37

    PRESENTATION TERMINÉE =D
    * Pleure * Personne n'est venu me dire bienvenue TT___TT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Casey S. Donahue
    fail meDo me a favour & break my nose

avatar

Messages : 216
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   Ven 31 Juil - 4:51


    *Viens le réconforter*
    Bienvenue parmis nous Angel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sahän A. White
    orgasmic man • pervers en puissance aux idées dérangées

avatar

Messages : 244
Age : 29
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   Ven 31 Juil - 5:09


    Bienvenue \o/

    C'est une première pour moi d'ailleurs de souhaiter la bienvenue sur une fiche (x
    Quel privilège, je sais (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl V. Owell

avatar

Messages : 152
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   Ven 31 Juil - 9:25

      You're welcome here ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   Ven 31 Juil - 11:34

    (re)bienvenue sur CI !

    Alors c'est une très jolie fiche, je n'ai absolument rien à redire, ce sera Serdaigle pour Raphael, je le vois bien là bas.

    Bon jeu (L)

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
R a p h | « You are a heart breaker, dream maker, love taker » 100%
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: