AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 moe, l'épave vivante. uc;

Aller en bas 
AuteurMessage
Maureen Joy Dayward

avatar

Messages : 6
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 13:41





introduction — je m'appelle maureen joy dayward, on me surnom moe, joy ou mj. j'ai seize ans, je suis en sixième année à poudlard. je suis l'héritière d'une famille richissime qui se fait passer pour des sangs purs. j'ai été adopté deux fois, entre les deux, j'ai passé deux ans à l'orphelinat. mes parents adoptifs ont fait croire à tout le monde que j'étais leur propre fille car ils ont honte de mes origines et malgré tous les essais, mrs dayward n'a jamais réussi à tomber enceinte, la seule option était l'adoption, du coup, j'ai aussi un petit frère qui a sept ans de moins que moi. et pour faire croire qu'on était leurs propres enfants, ils ont racontés qu'on a été élevé par quelqu'un d'autre, notre grand-mère, pour être plus droits, et tout le monde les a cru. je suis une fille plutôt compliquée, je pense. j'ai des tocs, je suis très maniaque, je ne supporte pas le bordel, au point de faire une crise de panique. j'ai un problème avec la nourriture, beaucoup me croit anorexique, d'autre boulimique. j'ai du mal avec la nourriture, et avec les garçons, j'ai été violée, suite à ça, si un garçon me touche sans que je ne l'ai invité à le faire, je risque de faire une crise d'asthme et de panique. j'ai un comportement auto-destructeur, il m'est arrivée de me droguer, me mutiler, me saouler à ne plus pouvoir marcher droit. je suis accro à un médicament moldu contre les maux de tête, facile à obtenir, mais j'en emporte toujours un sac. je vais souviens à des fêtes, surtout celles organisées par les verts et argents, fêtes de toutes les débauches. je couche avec des garçons, oui, je pensais que ça allait atténuer la douleur et la souffrance de mon premier rapport, fait sous menace, mais je me suis trompée, comme toujours. ma mère me compare à une coquille vide, une épave. et c'est ce que je suis, une épave.



Dernière édition par Maureen Joy Dayward le Mar 4 Aoû - 17:49, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen Joy Dayward

avatar

Messages : 6
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 13:41




naissance & premières années — ma mère était comme moi je suis aujourd'hui, une épave, elle est tombée enceinte à dix-sept ans, le fait que je vienne au monde releva du miracle, elle se droguait et buvait trop. je suis née en étant une grande prématurée, née deux mois et demi en avance. je suis resté cinq mois à l'hôpital car j'étais en très mauvaise forme, ma mère est venue me chercher un dimanche, l'assistante sociale m'a cherché une semaine et un jour après. pendant ces huit jours, ma mère m'avait laissé un jour seule dans son appartement, m'avait emmené à une fête, m'avait fait tombée et elle avait réussi à me droguer. autant dire qu'elle n'avait pas vraiment la fibre maternelle. je suis restée seulement deux jours dans une famille d'accueil jusqu'à ce que ma grand-mère maternelle (sachant que je n'ai jamais su qui était mon vrai père, surement un dealer ou quelque chose comme ça) demande ma garde, qu'elle reçut, jusqu'à ce que j'ai cinq ans. pendant ces cinq années, j'ai appris la discipline, ma grand-mère était une femme très stricte, très manique; je dois tenir ça d'elle. pendant cinq ans, j'ai vécu un enfer, je ne pouvais jamais sortir, je devais toujours travailler, il fallait que tout soit parfait chez elle. le jour de noël, elle eut une crise de démence, elle croyait qu'il y avait du sel dans sa crêpe alors que lorsque j'étais avec la gouvernante quand elle avait préparé cette crêpe, elle l'avait aussi appelé julia alors qu'elle s'appelait rose. quelques minutes plus tard, elle fit une crise cardiaque qui lui fut fatale, suite à ça, je découvris l'orphelinat, pendant deux ans.


Dernière édition par Maureen Joy Dayward le Mer 5 Aoû - 9:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen Joy Dayward

avatar

Messages : 6
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 13:41




enfance — je suis restée deux ans à l'orphelinat, deux ans pendant lesquels je vécus un enfer. aussi parce qu'à cette époque, je n'étais pas du tout comme maintenant, j'étais gentille, naïve, et je me laissais faire, lorsqu'on m'embêtait, je disais rien, je subissais et puis, j'avais l'air snob, à cause de ma grand-mère. et cette orphelinat n'était pas le meilleur de tous, il y avait beaucoup d'enfants méchants, je dois dire que je n'avais aucuns amis là-bas. dans cet orphelinat, il y avait aussi ce cuisinier, max, il était plutôt jeun et assez bizarre, un soir, alors que j'avais envie de manger quelque chose, je me suis faufilée en douce dans les cuisines, et quelques minutes plus tard, il était là, devant la porte, il me regardait. pendant un moment je pensais qu'il allait me gronder ou me dénoncer, à la place, il me caressa la joue et moi, naïve comme une gamine, je souris sans me douter de ce qu'il allait faire. il me menaça de me dénoncer à la directrice si je parlais ou si je refusais de faire ce qu'il voulait. et il fit ce qu'il voulait. cela me semblait durer des heures et des heures. cela m'a détruit. juste après, je suis allée vomir ce que j'avais mangé. pendant une semaine, je ne mangea rien, ne pouvant toucher ce que cette pourriture faisait à manger. puis une famille m'adopta, les dayward. la mère, ma futur mère ne pouvait tomber pas tomber enceinte, ainsi ils m'adoptèrent, moi et un bébé , ils firent croire à tout le monde que nous étions leurs enfants, ils se font aussi passé pour une famille de sang pur, ce qu'il ne sont pas. mais par contre, ils ont toujours été très riches, avec chance pour moi. mais, lorsqu'il m'adoptèrent, je n'étais plus pareil, renfermée, méchante, froide. ce que max m'avait fait m'avait détruit et changé à jamais.


Dernière édition par Maureen Joy Dayward le Mer 12 Aoû - 19:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen Joy Dayward

avatar

Messages : 6
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 13:42


adolescence — ma mère pourrait résumer mon adolescence à une phrase : « je n’ai jamais pu la contrôler, depuis qu’elle a 11 ans, c’est une peste, une garce, une salope, même. son comportement devient de plus en plus ingérable. cette fille, y’a rien sous son maquillage et sa beauté, rien. une coquille vide, une épave. » et elle a raison, je suis vide, inintéressante, je suis mauvaise; je suis une garce, une manipulatrice, je ne montre presque jamais ce que je ressens. j'ai un comportement auto-destructeur. depuis ce que max m'a fait, j'ai du mal à manger, chaque bouchée me fait penser à lui et à ce qu'il m'a fait. je suis superficielle, et une salope. je pensais que coucher avec de nombreux garçons me ferais moins souffrir mais j'avais eu tord. je n'aime pas l'école, je travaille qu'un peu, ce qu'il faut.


Dernière édition par Maureen Joy Dayward le Mer 12 Aoû - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen Joy Dayward

avatar

Messages : 6
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 13:43

    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : dolly.
      âge : quinze ans x)
      avatar utilisé : rosie huntington whiteley.
      code du règlement : la poudre d'escampette s'en va au loin.
      désirez-vous être en lien avec un préfet ? : hm. yep x)
      autre ? : non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. McWrath

avatar

Messages : 219
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 13:52

    Bonjour et bienvenue parmi nous. Calin
    Bon courage pour la suite de ta fiche. J'aime beaucoup ton avatar \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 13:58

J'adore ton vava *-*
bon courage pour ta fiche & bienvenue <3

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siana I. O'Callaghan

avatar

Messages : 69
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 15:17

    Bienvenue, bonne chance pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen Joy Dayward

avatar

Messages : 6
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   Mar 4 Aoû - 18:34

merci à tous les trois x)

merci, il va m'en falloir du courage pour la finir ;)
mais merci Chat Potté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: moe, l'épave vivante. uc;   

Revenir en haut Aller en bas
 
moe, l'épave vivante. uc;
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'épave....
» Une chatte emmurée vivante miraculée pour la fin d'année...
» Comment s'attirer les "foudres" d'une énorme entité de pierre vivante rien qu'en faisant une bataille magique de purée... [TOTALEMENT LIBRE]
» Si la peluche est pas vivante, c'est pas drôle [DysonxLily] abandonné
» Je suis vraiment toujours vivante ? - Lexa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages-
Sauter vers: