AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Heavensent

Aller en bas 
AuteurMessage
Zahikel Berries

avatar

Messages : 5
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:35

Zahikel Berries


    le contrôle d'identité

      nom : Berries
      prénom(s) : Zahikel
      âge : 18 ans
      date de naissance : 12 avril 2074
      lieu de naissance : Petite ville campagnarde non loin de Londres.
      lieu de résidence : Quartier chic de Londres
      nationalité : Anglaise


    la fiche d'identification
      Description physique :
      Zahikel a un physique assez particulier, n'aimant pas la normalité, il cultive cette différence. Sa couleur de cheveux d'origine ? Probablement châtain foncé, ou brun clair, à en juger par la couleur de ses sourcils, mais rien n'est moins sûr. En fait il ne s'en rappelle plus tant les années se sont écoulées depuis qu'ils n'ont plus repris leur couleur naturelle. Ils sont passés à noir d’ébène puis à noir et rouge, violine, bordeaux, noir bleuté, blonds, … Toutes les couleurs y sont passées. Depuis quelques temps déjà, il a opté pour un subtile mélange de noir et blond très clair, presque blanc, il semble avoir enfin trouvé la couleur qui lui correspond le mieux. Ses cheveux généralement coiffés avec grand soin dans un effet totalement excentrique ou lissés avec de longs rajouts noirs, Zahikel garde souvent une ou deux longues mèches lui tombant devant les yeux. Parlons de ses yeux justement, d’une couleur attirante et étrange, violet brillant, les yeux de Zahikel sont envoûtants et mystérieux, très expressifs. Il arrive souvent au jeune homme de ne pas avoir à parler tant ses yeux parlent pour lui, il a dans le regard une lueur qui, selon les occasion, est plutôt malicieuse, ou pétillante ou encore triste ou même encore joyeuse. En gros tout passe par le regard… Et son sourire. Bien que Zahikel soit plutôt du genre sérieux et timide dirait-on, il ne sourit pas souvent, mais son sourire illumine son visage tel une pierre précieuse par son éclat. Un sourire ravageur, adorable, séducteur. La peau blanche très claire et très nette, son visage aux traits fins, sa silhouette élancée et fine, sa taille moyenne (1m72), il passe facilement pour une fille avec son physique androgyne, d’autant plus lorsqu’il se maquille, soulignant ses yeux de noir. Généralement vêtu de blanc, Zahikel diffuse une image de pureté et d’innocence autour de lui. Il est rare de le voir habillé dans d’autres couleurs que le noir ou le blanc, même si parfois il s'amuse à porter des couleurs bien voyantes telles que le rouge pétant, le rose flashy ou le violet, le vert, etc., mais ça reste exceptionnel face au noir ou blanc. Il porte toujours des bijoux, bague, colliers, bracelets, en argent ou en cuir.

      description du caractère :
      Que dire du caractère de Zahikel ? Il a une personnalité multiple et complexe, difficile à définir en quelques mots. Doux, charmant, adorable, timide, voilà les premiers qualificatifs qui pourraient décrire Zahikel. Il est, il est vrai, d’une gentillesse immense et infaillible. Elevé dans une famille de musiciens, il a été constamment bercé par la musique, son rythme, sa douceur. Comme on dit si bien, la musique adoucit les mœurs, et Zahikel a très rapidement saisi tout le sens de cette phrase anodine, répétée comme tous ces proverbes lorsqu’on ne sait plus quoi dire. Rapidement il avait compris que la violence ne menait à rien et que rendre les gens heureux par gentillesse et bonté, permettait à créer un climat agréable et apaiser les tensions. Bien qu’élevé dans le monde du showbizness, il n’en eut pas l’esprit de compétition et de narcissisme qui caractérise ce milieu. Cette gentillesse qui le caractérise lui joua toutefois quelques mauvais tours, certains voulurent en profiter, ne tenant aucun compte de ses sentiments, il devint aussi parfois la victime de leurs brimades, à ces zonards voulant jouer les durs. Suite à es épisodes, Zahikel devint plus timide, allant moins facilement vers les gens, hésitant à se mêler à eux.

      Sa rencontre avec Raziel lui ouvrit de nouveaux horizons, il découvrit l’amitié, le plaisir de faire la fête, les sensations que procuraient l’aventure, l’action, se sentir vraiment vivant et vivre chaque seconde intensément. Raziel devint rapidement son modèle et il espérait lui ressembler, arriver à vivre pleinement sa vie jamais revenir en arrière, mais sa passion du calme, de l’écriture et sa timidité l’empêchent de vivre comme lui, bien qu’il soit plus ouvert qu’avant, mais qu’il ait encore parfois à se défendre seul. Sa soif de connaissance, son envie d’apprendre et d’écrire est toujours aussi forte et il n’est pas rare de le trouver dans la bibliothèque ou avec un livre dans les mains.

      Amoureux de la beauté et du charisme, que ce soit chez un homme ou une femme, Zahikel ne fait pas cas du sexe de la personne qu’il voit, il ne perçoit que son « moi intérieur », la personnalité et les qualités qu’il ou elle dégage ou essaie de cacher derrière un masque. Ce qui l’intéresse est justement ce qu’il y a derrière ce masque. Gentil, charmeur, il sait toujours quoi dire aux gens pour leur faire plaisir, ce qui, en plus de son sourire charmeur et son regard envoûteur, lui confère un beau succès auprès des jeune femmes en général, et certains jeunes hommes.

      Zahikel ne passe jamais une journée sans musique, que ce soit de la musique qu’il écoute ou qu’il joue. Il excelle dans plusieurs instruments, guitare, piano, batterie même, mais son instrument préféré est la basse. Il passe son temps à écrire, à composer, ou alors il dévore des livres afin de trouver l’inspiration pour composer encore. Donnez-lui une basse, des amis avec qui jouer et un bon chanteur, et il sera le plus heureux du monde, lorsqu’il est sur scène ou en train de jouer avec ses amis, sa timidité s’envole et il devient alors une bête de scène, c’est SON Univers. En dehors de la musique, Zahikel aime découvrir de nouvelles choses, de nouvelles sensations, parcourir le monde et les soirées avec Raziel et Astaroth, bien qu’il préfère la douceur et le calme de la nature ou d’un bon feu de cheminée en charmante compagnie, que ce soit homme ou femme, ami ou… au cours d’une soirée placée sous le signe du romantisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahikel Berries

avatar

Messages : 5
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:37

    la biographie
      Histoire générale :

      Eté 2070, lors d'un festival sorcier de musique Rock se rencontrèrent deux amoureux de la musique. L'un, Rochel, plongé depuis sa plus tendre enfance dans la musique, était là en tant que régisseur d'une partie du spectacle. L'autre, Alexiel, chanteuse lyrique passionnée de musique et de rock, était là en tant que fan ayant un accès VIP aux coulisses. Tous deux se reconnurent par leur passion commune qu'ils mirent en commun avec quelques autres amis pour former le groupe Atsilouth, du nom du septième ciel, le Paradis ultime, le Monde Divin. Ce groupe, un mélange de Rock, métal et lyrisme, connut un succès fulgurant et rapide, même en dehors du cercle très fermé des addicts de ce genre de musique. En 2072-73 ils firent leur première tournée à guichets fermés, une trentaine de dates à travers le Royaume-Uni, ainsi que pas mal de festivals. En 2074, ils prirent une pause, le temps que Alexiel mette au monde Zahikel et l'élève. Ils reprirent au bout de plusieurs mois par écrire de nouvelles chansons avant de les sortir en un nouvel album et de repartir en tournée. Zahikel vécut ainsi le début de sa vie, trimballé entre les différentes villes-étapes de la tournée, il était l'enfant du groupe, élevé par tous les membres et non seulement par ses parents.

      Bercé par la musique et ce monde de paillettes, Zahikel eut très tôt un goût très prononcé pour la musique. Ses parents lui apprirent très vite tout ce qu'il y avait à savoir sur cet univers pour bien commencer, si bien qu'à l'âge de six ans, le solfège n'avait plus aucun secret pour lui et il savait déjà jouer de plusieurs instruments, guitare, basse, piano, pour des airs simples mais déjà bien exécutés. Bien que bercé par ce monde de paillettes, alors que les albums et les tournées du groupe s'enchaînaient avec toujours autant de succès, le petit Zahikel semblait évoluer en marge de cette frénésie. Il avait développé une autre façon de voir et de sentir la musique, il voyait en elle le cri de l'âme du compositeur et des musiciens. Pour un même morceau, chaque musicien l'interprétant y met une sensibilité et une manière de jouer qui lui sont propres. Zahikel parvient à ressentir la véritable personnalité de quelqu'un, son « moi » profond, à travers sa façon de jouer ou de chanter. La musique adoucit les mœurs, dit-on, et Zahikel avait si bien comprit cette phrase anodine, qu'il arrivait à sentir quelle musique, quel air, quel rythme, parvenait à calmer les personnes qu'il croisait, quelle musique leur correspondait le mieux. Ce fut également lorsqu'il eut six ans que la famille s'agrandit encore, sa petite sœur était née, Kirieh, Zahikel devint rapidement le grand frère gaga de sa petite sœur.

      Dans le même temps, il développa sa vision du monde selon laquelle la gentillesse était la mère de toutes relations et qu'aider son prochain sans arrière pensée permettait de rendre le monde moins cruel, plus doux. C'est ainsi qu'il développa cette gentillesse qui le caractérise encore aujourd'hui. Gentil, apprécié de tous, aidant les autres avec le sourire, le narcissisme de ce monde de paillette et de gloire n'avait aucune prise sur lui, il restait simple, abordable, souriant, adorable, un véritable rayon de soleil. Cependant, sa gentillesse excessive énerva certains jeune de la troupe. En rébellion contre leurs parents, contre la société, contre le monde, ils étaient l'archétype des jeunes désabusés qui cherchent à se faire valoir par la violence, s'interdisant la moindre émotion, terrorisant les plus faibles pour asseoir leur autorité. Zahikel, avec son physique menu, légèrement androgyne, son sourire angélique et sa gentillesse, était devenu une de leur cible favorite. C'est bien connu, les plus forts se liguent contre les plus faibles pour obtenir une victoire encore plus éclatante. Ces attaques à répétition eurent raison de la joie de vivre qui habitait Zahikel et il devint plus timide, n'osant plus aller vers les gens. La solitude devenait sa plus grande amie, dans ces moments il s'enfermait dans son monde de musique, la seule qui ne l'avait jamais abandonné.

      Lors d'un festival regroupant les différents arts, musique, cinéma, théâtre, peinture, etc..., une grande soirée était organisée. Zahikel, alors âgé de 9 ans, aida avec plaisir en laissant à chacun profiter de sa douceur et de sa gentillesse. Son sourire était toujours aussi lumineux et lui valurent d'adorables compliments, ce qui ne plut pas aux autres jeunes de la bande. A un moment de la soirée, il l'acculèrent dans un coin et commencèrent à le tabasser. Vu leur degré d'énervement, ils auraient très bien pu le tuer si quelqu'un n'était pas intervenu. Ce fut sa première rencontre avec Raziel, ce jeune homme qui lui sauva la vie ce jour la et qui le fascina à peine était-il apparu. Les deux années suivantes passèrent comme les autres, une succession de galas, de tournées, de concerts, et de vacances dans les highlands.

      A l’âge de onze ans, Zahikel fut envoyé à Poudlard. Nouvel univers, nouvelle vie, nouvel entourage. Ce jeune homme qui avait toujours vécu une vie de bohême, en suivant le groupe de ses parents, devait à présent se faire à cette vie sédentaire et la partager avec des personne qui avaient une toute autre vue du monde. Cette école n’était pas régie autours de la musique, Zahikel eut donc un peu de mal à se mettre dans le bain. Son allure androgyne de plus en plus prononcée ne l’aidait pas à s’insérer à ce nouvel univers. Bien entendu, il avait amené avec lui sa basse qui ne le quittait jamais, ainsi que son sourire et sa gentillesse. Mais il y avait un grand fossé entre lui et les autres et ses expériences passées l’empêchèrent de franchir le pas pour les rejoindre, il préféra parcourir la bibliothèque et ses innombrables livres.

      Dans les premiers temps où Zahikel arriva à Poudlard, il reconnu une personne au look quelque peu excentrique, c’était ce jeune homme qui l’avait sauvé lors de ce festival, Raziel. Quand il le vit, Zahikel voulu aller le voir, ne serait-ce que pour le remercier, mais il hésita, se contenta de l’observer un moment, pi il ne se rappelait sûrement plus de lui. Ce fut finalement Raziel qui vint lui parler, nonchalamment, comme s’ils avaient toujours été amis. La phrase qu’il lui dit ce jour là resta gravé dans les pensées « Eh ben, tu viens pas dire bonjour ? » Zahikel le regarda un moment interloqué avant de lui répondre avec un grand sourire. Ce fut ne des premières personnes qui lui parla, et une des rares avec qui il se sentait en confiance. Grâce à lui Zahikel découvrit un nouveau monde, de nouvelles expériences, une nouvelle façon de voir le monde. Régulièrement ils se retrouvaient tous les deux, Raziel à la guitare, Zahikel à la basse, pour se laisser des heures entières bercer par la musique. Quand il était à côté de son ami, Zahikel rayonnait, il était heureux comme jamais il ne l’avait été depuis fort longtemps, il était son mentor, son protecteur, quand il n’était pas ensemble, Zahikel le cherchait toujours du regard.

      Avec Raziel, Zahikel faisait les quatre cents coups dans l’école, il avait apprit aussi à laisser par moment sa timidité de côté pour aller draguer avec son pote. Son sourire et sa faculté à trouver les mots justes pour plaire aux gens lui conférèrent un joli petit succès pendant leurs soirées. Un soir, Raziel lui présenta Sealiah, une jeune femme adorable élève à Poudlard, la communication passa immédiatement entre les deux jeunes gens, un véritable coup de foudre, et ils se fréquentèrent pendant plusieurs mois, avant de se séparer.

      En cinquième année, le meilleur ami de Raziel débarqua à Poudlard, il s’agissait d’Astaroth, un jeune blondinet qui prit Zahikel en grippe dès son arrivée. D’une jalousie excessive, le petit prince lui en voulait de lui voler son meilleur ami. Raziel lui avait très souvent parlé d’Astaroth, lui racontant ce qu’ils faisaient à chaque vacances, lui montrant les lettres qu’ils s’échangeaient. A la façon dont il en parlait, Zahikel voyait bien qu’Astaroth comptait énormément pour Raziel, ce qui le rendit lui aussi un peu jaloux de cet ami qui était loin. D’entrée de jeu, les deux amis de Raziel se détestèrent donc, mais comme ce dernier les aimait beaucoup tous les deux, il leur permit d’apprendre à se connaître. Ils se découvrirent plusieurs points communs et pas mal d’affinités les reliant entre eux. Raziel, les moments calmes, la bibliothèque, la musique, faisaient partie de ces point communs. Zahikel se surprit alors à ressentir plus que de l’amitié pour ce petit prince, mais la timidité qu’il avait en partie perdu revenait au galop lorsqu’il se retrouvait seul face à Astaroth. Comment lui avouer alors ?



    curiculum vitae
      composition de votre baguette : Faite en bois d’ébène, la baguette de Zahikel est d’un noir intense, légèrement scintillant dû aux cristaux d’acide oxalique contenue dans le bois. Très droite, fine et bien polie, brillante, cette baguette fait 29 cm de long et est très rigide. Elle contient de la poudre de corne de licorne.
      année d'étude : 8ème
      la forme de votre épouvantard : ses amis Astaroth et Raziel en zombie (donc morts) essayant de le tuer avec les cordes de sa basse.
      la forme de votre patronus : Colombe



    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : Jinou, Del’ et autres x)
      âge : ça ne se demande pas voyons x)
      avatar utilisé : Kiro (Cinema Bizarre)
      code du règlement : La poudre d'escampette s'en va au loin
      autre ? : Serait-il possible d’être dans la même maison que le reste du trio ? (Astaroth et Raziel)
      J'étais déja inscrit avant mais je n'ai pas pu venir pendant un bon moment pour diverses raisons et donc pas pu participer au rescencement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. McWrath

avatar

Messages : 219
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:42

    Il s'agit donc d'une revalidation ? Il me semblait bien que ce pseudonyme ne m'étais pas inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahikel Berries

avatar

Messages : 5
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:47

c'est exactement ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astaroth C & Raziel W

avatar

Messages : 209
Localisation : Somewhere Over The Rainbow!
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:52



    Citation :
    la forme de votre épouvantard : ses amis Astaroth et Raziel en zombie (donc morts) essayant de le tuer avec les cordes de sa basse.


    MDR ! J'adore XD
    Rebienvenue mon Zah à moi <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahikel Berries

avatar

Messages : 5
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:53

Mon Astachou n'a moi <3

Mon Razichou adoré <333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. McWrath

avatar

Messages : 219
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:57

    Bon, j'ai un poquito la flemme de relire si tu avais déjà été réparti. Serdaigle, c'est cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahikel Berries

avatar

Messages : 5
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 17:58

voui j'étais à Serdy ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. McWrath

avatar

Messages : 219
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Heavensent   Dim 9 Aoû - 18:00

    Dans ce cas ; bon retour à SERDAIGLE, mon cher (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heavensent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heavensent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: