AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Ashley Johansson

Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Johansson

avatar

Messages : 194
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Ashley Johansson   Sam 23 Mai - 17:03

Ashley Johansson ;


    le contrôle d'identité
      nom : Johansson
      prénom(s) : Ashley
      âge : 17 ans
      date de naissance : 22 mai 2075
      lieu de naissance : Dans une hôpital de Philadelphie.
      lieu de résidence : Dans un quartier huppé de Philadelphie
      nationalité : Américaine

    la fiche d'indentifcation
      description physique (10 lignes minimum) : Une jeune femme bien spéciale, un petit bout en train, elle se détache des gens grâce à son physique. Ce que l’on remarque assez facilement chez elle, c’est certainement ses cheveux qui sont uniques pour certains. Elle ne se gêne pas pour devenir de plus en plus différente. Elle n’est pas une conformiste, mais une marginale qui aime qu’on la remarque pour son style qui se détache de la masse. Elle a un style vestimentaire hors du commun aussi, elle aime la mode et suit parfois les tendances pour ensuite les modifiés à son goût. Ashley est différente des autres, certes, mais elle reste humaine comme tout le monde. Elle a un visage composé d’un nez, deux yeux, une bouche… Elle est tout ce qu’il y a de plus normal en tant qu’humaine. Ce n’est pas une sexe symbole, mais elle est jolie. Le visage d’Ashley est beau ! Elle a de beaux yeux bruns qui ne se détachent pas des autres yeux bruns. Elle a un nez fin qui est percé. Elle a aussi de fine lèvre. Son visage est fin. Elle n’a pas de surplus de graisse apparent dans son visage. Ashley est pratiquement toujours maquillée pour cacher les petits defaults de son visage. Personne n’est parfait. Puis le maquillage ne sert pas seulement à cacher les imperfections du visage, mais aussi en mettre en valeur le visage de tous. Ashley est une jolie femme. Elle se détache de la masse grâce à ses cheveux roses. La jeune femme adore les avoir long, souvent elle rajoute quelques rallonges pour faire ses nombreuses mèches qui ne cessent de changer de jour en jour. Ashley a parfois des mèches jaunes et le lendemain, elles peuvent être mauves... Elle aime le changement, mais elle n’a aucune envie de changer de couleur de cheveux. Auparavant, Ashley avait les cheveux blonds, bleus, verts ou encore noir, elle a essayé plusieurs couleurs avant d’arriver à celle qui lui plaisait le plus… le rose !Ashley prend soin d’elle, ainsi que de son apparence, donc elle est toujours bien coiffée ou encore bien maquillée. Comme je l’ai dit, Ashley est normale. Elle se détache de la masse par son style, rien de plus. Ashley n’est pas bien grande, elle mesure un mètre soixante quatre centimètres. Elle est très mince, donc elle n’a aucun problème de poids ou encore de trop grosse cuisse. Elle n’est pas complexée. Ashley est bien dans son peau, certaines diront tant mieux pour elle…

      description du caractère (10 lignes minimum) :Ashley est une jeune femme très énergique, dynamique… C’est un petit bout en train. Pourtant, cette dernière n’agit pas toujours comme une adolescente de son âge, elle agît souvent comme une enfant de dix ans. Ashley se fout de ce que peut penser les gens qui l’entourent, elle a le droit d’agir comme elle le veut. Ce n’est pas rare qu’elle s’amuse avec les plus jeunes à cache-cache, au chat et à la souris ou des jeux imaginés… Quoi de mieux que de s’amuser comme une petite folle. Pourquoi agit-elle ainsi ? Tout simplement parce qu’elle n’a pas vaincu son enfance comme tout enfant normal. Ashley ne s’arrête pas aux autres, même si parfois ce que les gens disent est terriblement méchant ce qui la blesse. Ce n’est pas une jeune femme sans cœur et sans émotion, au contraire, c’est une femme extrêmement sentimentale, même si parfois elle ignore les commentaires que font les gens. Ashley est incapable de parler d’une personne en mal, sauf en cas extrême. Les cas extrêmes sont ceux que même le temps n’a pas arrangé la situation haineuse. Il y a très peu de personne qui sont détestés autant. Ashley est une marginale, elle se fout d’être différente. Elle n’aime pas plus se fondre dans la masse, donc on peut facilement la remarquer. Ashley n’est pas du tout gênée. Ce n’est pas les moments les plus gênantes qui vont tuer. Elle n’a pas peur d’être dans des situations les plus folles qui soit, elle n’en a rien à foutre. Elle vit sa vie jour le jour, elle oublie facilement le passé et surtout les situations que les gens auraient peut-être fui. Elle affrontait tous, même si elle c’est une peureuse par excellence. Ashley pense qu’il y a encore des monstres sous son lit. Elle croit à tout et n’importe quoi. Cette dernière ne se sent jamais vraiment en sécurité. Elle croit à tout. Ashley est une peureuse. Elle pense encore que les montres sous les lits existent toujours. Elle croit aussi aux histoires d’horreur. Sa naïveté est grande. Ashley crée n’importe quoi. Elle adore créer. Ce n’est pas rare de la voir confectionner un vêtement ou inventé une histoire pour les plus jeunes ou encore créer un nouveau jeu. La jeune femme est une créatrice. Elle a une grande imagination. Souvent son imagination l’emporte et elle plonge dans son petit monde. Son monde parfait, car elle croit toujours que tout est beau et parfait, que les gens sont méchants, car en fait ils sont gentils. Elle est incapable de croire qu’une personne peut jouer avec elle. Elle ne croit pas aux rumeurs. Elle serait incapable d’essayer de sa valoriser en répandant des rumeurs ou encore à mentir. Elle ment très mal. Incapable de raconter n’importe quoi. C’est plutôt une jeune femme souriante et douce qui préfère dire la vérité bonne ou mauvaise, quand elle sait que la vérité est mauvaise, elle préfère garder silence… Dans ce cas, elle ne ment pas et ne dit pas la vérité, elle ne parle pas, préférant ne pas blesser la personne. Ashley n’est pas une sainte, non plus, elle est une perverse et une dévergondée ce n’est pas rare de la voir dans les bras d’un garçon… sauf qu’elle ne couche pas dès le premier soir. Non merci ! Il y a des limites, même si parfois… ça l’arrive. Qui aurait cru ? Personne ne peut être parfait, mais… il y a très peu d’élève à Poudlard qui sait pour le petit côté pervers de la jeune fille au cheveux roses, la plupart du temps c’est de simple moldu avec qui elle a passé du bon temps… Avec qui elle s’est amusée. Ashley est extrêmement curieuse. Elle déteste ne pas savoir. Elle a besoin de tout savoir, même les détails les plus futiles. La curiosité est un bien mauvais default à certains moments. Elle aime apprendre, mais ce qui ne la regarde pas, elle ne devrait pas savoir. Ashley est un tantinet trop énergique. La jeune femme est toujours surexcité ce qui peut exaspérer certaines personnes. Ashley est une femme pleine de vie, malgré ses craintes. Bon ou mauvais côté, elle reste elle-même. Ashley a des qualités comme des defaults, c’est une lunatique. Quand elle trouve une idée pour créer, elle rentre dans une bulle. Elle pense. Elle perd toute autre concentration. Elle peut même ne plus parler pendant des jours. Étrange ? Sûrement ! Ashley parle aussi trop. Elle parle tellement que… qu’on a envie de la faire dormir pour ne plus l’entendre parler. Ashley c’est elle. Rien de plus, rien de moins. Tu la prends ou tu ne la prends pas ! Elle vient comme ça. Donc, vous devez faire avec.

    curiculum vitae
      composition de votre baguette : La baguette d'Ashley est faite de bois de prunellier de couleur noir foncé avec quelques reflets rougeâtres. Cette dernière est composée d'un crin de licorne.
      année d'étude / matière enseignée : 7ième année
      la forme de votre épouvantard : De voir ceux qu'elle aime disparaître se retrouver seule au monde sans avoir personne pour la consoler ou encore la faire sourire dans des moments pénibles.
      la forme de votre patronus : (uniquement à partir de 7ème année ) Lynx

    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : Lou’lou ou encore Mawiiie ou encore Grosse crotte ou encore...
      âge : 15 ans
      avatar utilisé : Audrey Kitching
      code du règlement : la poudre d'escampette s'en va au loin
      autre ? : Big Bang rentre dedans !


Dernière édition par Ashley Johansson le Mar 16 Juin - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Johansson

avatar

Messages : 194
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ashley Johansson   Mer 3 Juin - 2:20

    la biographie

    À 3 ans ...

    « Papa »
    « Non, Ash, ton père est parti »

    Ashley, la fillette, ne comprenait en rien à l’abandon de son père. Âgée de 3 ans, elle comprenait très peu. Sa tante et son oncle ne bougeaient pas. Ils la regardaient chercher son père. Il n’arrivait pas à changer la petite Ashley qui cherchait désespéramment son père. Son père avait préféré partir au loin, depuis le suicide de sa femme qui a raté son coup, pour travailler sans que sa fille ne voit, sans que sa fille entend… Il avait honte pour l’instant, il espérait pouvoir la revoir. Était-ce possible ? Pour lui, si. Ashley continuait à chercher son père avant de se mettre à pleurer et crier. Elle espérait qu’il apparaîtrait et la consolerait en la prenant tendrement dans ses bras, mais elle avait beau s’époumoné son père ne vint jamais. C’est plutôt sa tante qui la prit tout doucement dans ses bras. La fille se débattit quelques temps criant à répétition le mot papa. Ashley n’a jamais crié le nom de sa mère, jamais. Elle ne se souvenait que très peu d’elle. Cela faisait déjà deux ans que sa mère avait tenté de se suicider. Ashley ne l’avait pas oublié, mais pour elle sa mère n’était plus. Elle la voyait parfois à l’hôpital… les médecins attendaient sa mort, car il n’y avait rien à faire. Sa mère ne pourrait jamais être une femme normale, elle s’était fait sauter la cervelle. Maintenant, elle est une handicapée à vie. Malheureusement, Ashley se retrouve sans parent. Son père préférant se prostituer à Las Vegas. Elle en avait des nouveaux maintenant, sauf qu’elle avait perdu ses parents biologiques. Elle allait devoir appeler sa tante et son oncle, maman et papa. Un jour peut-être sera-t-elle ? Sa tante et son oncle, Joannie et Peter, n’étaient pas des mauvaises personnes, même s’ils avaient un lien familiale avec le père d’Ashley, Richard, ils n’étaient pas comme lui. Ils s’étaient promis de prendre soin de la petite fille, même si Joannie et Peter étaient deux anciennes personnes allaient à drummstrang dans les maisons où on pouvait comparer la maison de Serpentard à Poudlard. Ils avaient tous les deux un cœur. Comme vous pouvez le constater Ashley est une sorcière, puisque j’ai fait mention d’une des maisons de Poudlard, Serpentard. Les Johansson sont une famille de sang-pur connu aux États-Unis, malheureusement, la jeune fille ne sera jamais son vrai identité. Pourquoi ? Elle aura l’impression d’être différente. Joannie le savait. Elle avait perdu son unique enfant, ce qui l’avait fait changer. Elle savait qu’Ashley se cherchera, quand elle découvrira l’identité de ses parents… Elle saura. Joannie savait qu’Ashley allait se rendre compte de la différence dans le comportement. On retient souvent de nos parents. C’est pourquoi que Joannie décida qu’elle n’allait jamais cacher la vérité à la fillette. Elle allait lui dire quand elle aura acquis plus de maturité qui sont ses parents biologiques. Elle n’avait aucun droit. Joannie regardait la petite cherchée encore, Ashley pleurait si fort quand elle l’avait reposé au sol…

    À 6 ans…

    La petite Ashley vieillissait. Joannie était prête à annoncer à la petite fille la réalité. Elle savait que c’était le temps qu’Ashley sache au moins pour sa mère. Elle voulait que cette dernière voit sa propre mère. Elle devait le faire même si Peter n’était pas d’accord, il disait qu’Ashley allait se traumatiser. Il savait que la petite âgée de six ans était extrêmement fragile. Il n’avait jamais vu une petite fille aussi sentimentale, aussi généreuse qui parlait autant à son âge. Il trouvait qu’Ashley n’avait aucun point en commun avec eux. Joannie voulait absolument faire comprendre à Ashley, elle se sentait coupable face à cette dernière qui ne savait rien. Le secret était si lourd et si difficile. Elle devait le lui dire. C’est alors qu’elle se décida. Elle alla retrouver Ashley dans le salon qui jouait avec ses poupées. Ashley brossait les cheveux de sa poupée Samantha. Elle parlait à sa poupée, comme si elle serait une amie de la garderie. Elle riait toute seule, elle était dans son propre monde. Joannie la regarda quelques temps Ashley s’amusait. Elle avait toujours adoré la fillette. Elle était si innocente, si gentille… si Naïve que s’en faisait pratiquement peur pour des parents. Elle avait peur qu’elle se fasse marcher sur les pieds plus tard. Il y avait des peurs que les gens ne pouvaient contrôler, ils s’amplifiaient en étant parent. Joannie était une ancienne Serpentard, elle se souvient encore de comment, elle se comportait dans le temps, elle avait toujours descendu les plus faibles, les plus naïfs et les trop gentils comme Ashley. Joannie ne voulait pas devoir voir sa petite Ashley, à présent, se faire descendre au plus bas. Elle ne voulait pas qu’Ashley soit attaquée. Elle devait lui raconter qui était réellement ses parents et peut-être lui présenter sa mère, même si la mère biologique d’Ashley ne la reconnaîtra jamais. Elle le savait, car elle lui avait parfois rendu visite. Joannie rentra dans le salon et se mit à petit bonhomme face à Ashley. Ashley leva la tête vers sa tante, qui était en fait pour elle sa mère. Cette dernière sourit à sa mère adoptive. Elle ne savait absolument rien de ce que Joannie allait lui parler. Joannie n’avait aucun sourire sur son doux visage. Ashley ne comprenait en rien le visage de sa mère.

    « Qu’est-ce qu’il y a maman ? »
    « Ashley, je dois t’avouer quelques choses. Tu promets de m’écouter ? »
    « Oui »

    Joannie s’assit sur un sofa et invita Ashley à prendre place auprès d’elle. Ashley s’était levée et vint se poser sur le sofa. Ses pieds ne touchaient pas le sol, ils se balançaient dans le vide. Elle attendait une réponse de sa mère, en faites, de sa mère adoptive. Elle n’obtient pas de réponse pendant quelques minutes. Elle s’amusait à balancer ses pieds dans le vide. La petite fille grouillait beaucoup. Elle était hyperactive et ne tenait rarement sur place quand elle n’avait les mains occupés ce qui pouvait déranger les personnes qui l’entouraient. Joannie réfléchissait toujours. Elle ne voulait plus le lui dire ayant peur de lui faire du mal, mais en même temps, elle devait savoir la vérité. Vivre dans l’ignorance n’est jamais bon. Pourtant, elle aurait aimé suivre le conseil de Peter. Il avait peut-être raison après tout. Ashley était une petite fille réellement fragile qui se souciait déjà des gens tristes, des gens pauvres… elle se souciait de l’ensemble de la planète, même si elle avait vécu quelques choses d’assez difficile, sans qu’elle ne le sache vu son bas âge. Joannie se lança donc…

    « Ashley, je dois te dire tout la vérité. » Elle voyait qu’elle avait piqué à vif la curiosité de la petite fille qui était assise à ses côtés. « Je ne suis pas ta mère Ash’… Je suis ta tante. » Ashley ne sembla pas comprend au tout début, mais on voyait la peine dans les yeux de cette dernière, mais Ashley l’écoutait sans pleurer. Elle avait peut-être six ans, mais elle comprenait bien des choses, c’était une petite fille très intelligente. « Ta mère et ton père sont toujours vivants, seulement que ta mère on ne peut la considérer comme vivante, elle a tenté de s'enlever la vie quand tu étais très jeune, depuis ce temps, elle garde des séquelles Ash’, tu comprends ? » En signe de réponse, la petite fille hoche de la tête. Elle avait tout compris, seulement, elle ne comprenait pas les raisons qu’une raison peut avoir pour être au point de vouloir mourir. Elle ne comprend tout simplement pas. « Ash’ ton père a trouvé la vie dure et a décidé de venir te porter ici… il est partit, depuis il n’est jamais venu te voir, mais… je sens qu’un jour qu’il reviendra… »

    « Ma vraie Maman ne m’aimait pas ? Pourquoi a-t-elle fait ça, maman ? »
    « Je ne sais pas Ashley… Les gens sont complexes. »

    Ashley vint sur les genoux de sa tante, mais pour elle, Joannie restait sa mère, puisqu’elle l’avait élevé.

    10 ans…

    Quatre ans étaient passés depuis la nouvelle à propos de sa mère et de son père. Ashley avait vu quelques fois sa mère biologique, ce n’était jamais joyeux. Elle reconnaissait des airs familiers. En fait, elle retenait de quelques points physiques de cette dernière, mais Joannie était sa mère par adoption, donc sa vraie mère. Elle l’avait élevé et jamais abandonné. Ashley avait souvent de la peine quand elle voyait cette dernière. Elle ressentait le suicide raté de sa mère comme une preuve d’un abandon, elle l’interprétait ainsi, ce qu’elle ne savait pas c’est que sa mère a eut une grande peine avant de décider de faire ses actes irréparables, son petit ami, le père de Ashley, Richard, n’a pas été fidèle, elle la vu avec une autre femme. Au tout début, elle essaya d’accepter, mais plus le temps passait, plus que Richard s’éloignait. Plus que la mère d’Ashley, Vanessa, s’effondrait dans un monde plus noire. Un monde plus sombre qui ne laissait place à un esprit sain dans un corps sain… Tout était anormale à présent chez elle. Ashley était passée voir Vanessa. Elle avait toujours peur, car la madame qui se présentait face à elle bavait et grognait la plupart du temps ou était dans un état comateux à en faire frissonner plus d’un. C’était horrible de voir sa mère biologique dans cet état ou encore n’importe quel être sur cette terre dans cette situation, pourtant peut-être ne souffrait-il pas ? Peut-être, ils étaient dans leur propre monde n’Ayant plus la faculté de réfléchir… ? Elle n’en savait rien. Ashley regardait Vanessa. Elle ne parlait jamais à cette femme. Elle ne savait pas quoi lui dire puis de toute façon, elle savait que Vanessa n’allait jamais lui répondre puisqu’elle n’avait plus l’usage de la parole. Ashley était assise sagement sur une chaise, elle fixait devant elle, même si elle n’aimait pas regarder. Elle balançait ses pieds dans le vide tout en gardant le silence. La fillette doit toujours bouger, c’est plus fort qu’elle. C’est une enfant hyperactive et même au moment de son côté plutôt calme, elle bouge, comme si elle démontrait des signes de stresses. La fillette attendait Joannie, elle l’avait laissé là pour que Ashley passe un peu de temps avec sa mère biologique, même si ça la blessait. Joannie n’aimerait pas voir sa petite Ashley vouloir de nouveau de son père dans sa vie ou encore de sa vraie mère. Elle ne voulait pas perdre sa petite fille, sa petite Ashley. Elle ne voulait jamais perdre ce qu’elle avait élevé depuis tout ce temps. Ashley entendit un bruit au niveau de la porte. Elle tourna la tête vers le bruit. Quelqu’un était entré dans la chambre en compagnie de Joannie. Sa mère Adoptive n’avait pas l’air trop heureuse avec l’homme qui se trouvait à ses côtés. Qui était cet homme ? Elle n’en savait rien !

    « Maman, c’est qui le monsieur ? »

    Elle entendit quelques minutes, Joannie ne répond pas, elle semblait gênée. Ashley regarda l’homme. Cet homme regardait Joannie et il fronçait les sourcils…

    « Ashley c’est Richard, ton vrai papa »

    Ashley regarda l’homme avec un petit air effrayé. Elle avait peur de son père. Allait-il être méchant ce qui va la pousser à faire comme sa mère ? Elle ne savait pas pourquoi, mais son vrai père lui faisait vraiment peur.

    « Bonjour Ashley, j’ai fait une demande spéciale à Joannie quand je suis venue te porter chez elle. » Il sourit. « J’ai toujours voulu te voir, mais j’en ai été incapable. » Il regarda le lit d’hôpital qui se trouvait dans la chambre d’hôpital, il serra les mâchoires et devint tout blanc. Il n’aimait pas voir cette scène. Il aimait toujours sa femme, même s’il l’avait trompé dix ans plus tôt, il s’en voulait. Il avait détruit plusieurs vies par sa faute… Mais il avait toujours fait les mauvais choix, comme se prostituer et encore il travaillait aussi comme strip-teaseur. C’était un peu n’importe quoi sa vie en fait. « Elle m’avait promis que j’aurais pu te remettre quelques choses de précieux à mes yeux… » Il attendit quelques minutes, puisqu’elle restait silencieuse et qu’elle avait finalement arrêté de balancer ses pieds dans le vide. « Ta lettre pour Poudlard, ma chouette… » Il sortit une lettre de sa poche arrière de son jeans. Il lui montra et s’approcha et lui donna. « Je promet aussi d’être de plus en plus présent pour toi… J’ai décidé de me rapprocher de ma fille. Tu comprends Ash ? »

    Ashley fixait de ses yeux bruns la lettre qui lui était destinée. Elle avait entendu parler de Poudlard. Elle allait y aller enfin. Elle était assez grande maintenant.

    1ère année à Poudlard et 2ième année à Poudlard…

    La première année n’était certainement pas facile pour les parents ainsi que les nouveaux élèves. C’était un évènement très stressant. Les parents d’Ashley n’étaient donc pas différents des autres. Il y avait le vrai d’Ashley qui préparait la première rentrée scolaire d’Ashley en compagnie des parents adoptifs de cette dernière. Peter était plutôt Jaloux, car il l’avait élevé et on pouvait voir dans le regard d’Ashley qu’elle ne savait pas quoi faire face à eux. Trop compliquée pour elle ! Elle préférait de les aimer également tous les deux. Ce qu’elle remarquait c’était la jalousie dans les yeux de Peter. Le soir, avant d’aller se coucher, elle monte sur ses genoux et lui donne un bec sur la joue avant de lui dire bonne nuit. C’était une habitude qu’elle avait acquise depuis que Richard était apparu dans sa vie. Richard et Peter se chicanaient régulièrement à propos de l’éducation d’Ashley. Pourtant, Peter avait la preuve qu’Ashley l’aimait énormément. Richard et Peter ont du emmener Ashley au chemin de traverse pour acheter les effets scolaire de cette dernière. Ashley avait entraîné Richard par la main jusqu’à l’animalerie, elle lui pointait un petit chaton tacheté de noir sur un pelage blanc. Richard lui acheta après avoir vu les petits yeux de Ashley le supplier de le faire, c’est ce qu’il croyait, Ashley ne manipulait jamais. Elle en était tout simplement incapable. Richard lui avait acheté un chaton pour son entrée Poudlard. La fille de dix ans l’avait mis dans une cage, même si cela ne lui plaisait pas, mais elle savait qu’elle n’avait pas le choix. Elle alla voir Peter par la suite accompagné de Richard, Peter était en train de chercher les différents livres pour les différentes matières. Ils faisaient les magasins ensembles.



Dernière édition par Ashley Johansson le Dim 14 Juin - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Johansson

avatar

Messages : 194
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ashley Johansson   Sam 13 Juin - 4:50


    { SUITE }

    Ashley passait les journées seules à s’inventer des histoires de tout genre d’amour, d’action… Rien n’était triste. Ses histoires étaient toujours fantastiques et heureuses. Elle avait hâte de découvrir Poudlard. Elle avait demandé avant de se coucher que Peter et Joannie lui raconte des histoires qu’ils connaissaient à propos de Poudlard. Ashley avait peur parfois et parfois elle riait et trouvait cela extrêmement drôle. On ne pouvait bien la cerner par moment. Ce qu’elle savait c’est que par moment, elle n’avait plus envie d’y aller à cette grande, fantastique et reconnue école. Elle préférait rester avec sa famille, même si elle avait deux papas. Étrange ! Elle les aimait, car elle ne savait détester, sauf que son père biologique, Richard, disparaissait par moment retournant travailler à Las Vegas, ce n’était pas rare qu’elle entendait Joannie, Peter et Richard s’engueulés à cause d’elle. La fille pensait que c’était de sa faute. La fille pensait que c’était de sa faute. Elle mettait tout sur son dos. Joannie essayait de cacher les disputes, elle savait qu’Ashley était terriblement sensible, peut-être un peu susceptible ? Avait le départ d’Ashley, Joannie fit les magasins avec cette dernière. La petite fille était dans le genre très coquette, elle aimait les beaux vêtements féminins. Joannie allait s’ennuyer de cette dernière. Elle allait se sentir seule, sans sa fille. Elle avait perdu un enfant, ça lui avait arraché le cœur, mais maintenant… Si elle partait, elle allait peut-être ressentir la même chose quand son fils est mort. C’était dur la vie, mais elle savait qu’Ashley allait être en sécurité peu importe où elle allait… Elle était une jeune fille réellement attachante qui savait donner son cœur… pourtant les jeunes Serpentard l’énervaient un peu… Elle n’avait pas confiance en eux, elle savait que ça pouvait être une comparaison entre certaines maisons de Drummstrang. Elle n’avait pas confiance… Elle devait laisser voler Ashley de ses propres ailes, même si elle risquait de faire des rencontres difficiles.

    Elle devait profiter de la dernière sortie entre fille avec Ashley. Elle serra souvent Ashley dans ses bras... Lendemain était le grand jour du départ…
    La soirée fût longue pour Ashley qui avait hâte de découvrir un nouveau paysage, un nouveau monde… tout du neuf. Elle n’avait jamais connu ça. Elle était une curieuse. C’est tout. Elle aimait connaître de nouvelle chose pour connaître plus de chose qu’elle connait déjà. La nuit fût courte pour Peter et Joannie qui n’avaient pas hâte de la voir embarquer dans le train et partir pour la période scolaire. Oh non sans elle, rien n’allait être pareille. La nuit avant le départ d’Ashley fût normale pour Richard, il travailla auprès des femmes… il dansait pour eux, sans se poser de questions, sans penser à sa fille. Ashley n’en savait rien du métier de son père, il valait mieux qu’elle ne sache rien. Elle aurait trouvé cela écœurant. La fille avait déjà préparé ses vêtements pour le lendemain matin. Elle devait se lever assez tôt pour pouvoir prendre le train qui la mènerait jusqu’à Poudlard. Elle avait hâte. C’était une première expérience d’être loin de ceux qu’elle aime énormément. La nuit fût longue pour certains et courte pour d’autres. Ashley se leva très tôt, même si Joannie aurait voulu la garder chez elle encore et encore, elle ne pouvait pas… Ashley descendait ses grandes valises jusqu’au portique de la maison, elle prit son petit déjeuner avec ses parents, Richard arriva plus tard fatigué, bien sûr, elle lui sourit quand elle mit une grosse bouchée dans sa bouche. Joannie a du lui dire de se dépêcher, car elle prenait trop temps et elle serait en retard pour le train. Joannie emmena Ashley à Londres accompagné de Richard et Peter qui portait les valises de la fillette. Ashley dût embarquer rapidement dans le train. Elle trouva un compartiment avec d’autres élèves. Elle s’est très vite intégrée aux autres. Ashley parlait aux autres sans problème. Certains soupçonnaient qu’elle était folle et d’autre trop gentille. Dans le compartiment était assis un garçon qui parlait très peu. La jeune fille s’inquiétait pour ce dernier, car il lui semblait malheureux par son silence. Elle le croyait malheureux, mais en faites, il était incapable de placer un mot dans cette conversation. Ce n’était pas une conversation qu’il l’intéressait. Alors, il ne perdait pas son temps à répondre. C’était un première année comme un autre, mais avec un caractère assez différent de la jeune fille qui faisait face à lui, Ashley. Elle le dévisageait. La jeune fille le croyait réellement triste, mais bon ce n’était pas ça. Le garçon semblait être dérangé par ce comportement étrange de la part d’Ashley. C’était tout à fait normal. Qui aimait être fixé de la sorte ? Personne. Ashley connaissait son nom, il l’avait plus tôt. Il s’appelait Ryan. Elle ne se souvenait plus de son nom de famille… Ce n’était pas bien grave, car au moins elle savait son prénom. Ashley finit par lui parler. En faites, il n’était pas malheureux. Oh ! Elle venait de découvrir cette information. Il était différent des autres, un peu plus sombre, Ashley était attirée par lui sans vraiment comprendre pourquoi. Elle l’aimait déjà plus que les autres. Elle oublia même les autres et entra dans une longue conversation avec lui. Ils semblaient ne pas voir les autres, c’était étrange, comme s’ils étaient dans une bulle que personne n’y pouvait y rentrer. Ils sentirent le train ralentir. Elle sortit du train et fit ensuite la traversé du lac. La répartition fût longue et stressante. Ashley atterrit à ( La maison ) et Ryan à Serpentard. Elle aimait bien son petit Serpentard.

    L’année passa, elle était amie avec Ryan depuis un bon moment. Ils passèrent d’ami à Meilleur ami, puis ensuite ils passèrent aux choses sérieuses. Elle devint sa petite amie officielle. Il en avait eut plusieurs auparavant. Ryan lui avait promis de ne pas agir comme les autres avec elle, sauf qu’elle n’aurait dû peut-être pas le croire, mais il n’était pas écrit dans le ciel tout ça. Ashley était en couple depuis le mois de décembre. Elle finit sa première année avec succès, avec des amis et avec son Ryan. Elle était bien, sauf que les vacances allaient être longues sans son amour. Elle parlait souvent de ses craintes et de ses peurs à Ryan. Il l’écoutait. Elle n’avait pas peur de s’ouvrir à lui, c’était ce qu’elle aimait faire quand ils étaient seuls. Tout le monde disait que Ryan était le mauvais Serpentard, mais l’amour qu’éprouvait Ashley pour lui la rendait carrément aveugle. Il n’y avait rien à faire, elle était amoureuse par-dessus la tête. On devait lui pardonner, c’était son premier amour, mais aussi les premières conneries. Ashley et Ryan allait passer deux semaines ensemble. Les parents des deux jeunes gens étaient d’accord, mais Ryan avait insisté pour être chez lui ses deux semaines. Elle avait hâte, même si elle allait passer deux semaines sans son père, sa mère et Richard. Elle n’appelait pas Richard papa, elle en était incapable, même si elle savait que c’était son père biologique, sauf qu’il était arrivé dans sa vie plus tard, il ne l’avait pas élevé comme Peter l’avait fait. Ashley avait juste eut le droit d’avoir deux semaines après les vacances d’été pour obtenir les deux semaines qu’elle avait e droit avec son petit copain. Elle ne s’en plaignait pas, même si les deux semaines sans voir Ryan allait être difficile comme jamais. Elle s’était vraiment attachée à Ryan. Ça faisait quand même sept mois qu’il sortait à peu près ensemble. Elle était sur son petit nuage. Ce que l’amour était un sentiment agréable quand tout va bien, mais il y a les sentiments… qui sont totalement différents qui eux brisent, comme sa mère avait été touchée. Tout passa assez rapidement tout de même. Les deux semaines avec sa famille puis celle avec Ryan. Ryan lui avait proposé de faire l’amour. Ashley accepta sans y penser… Elle n’avait rien prévu… Un mois plus tard, Ashley n’a pas eut ses règles… La jeune fille en parla avec Joannie. Cette dernière n’en parla pas aux deux autres adultes, Peter et Richard. Joannie posa des questions intimes à Ashley qui dut lui avouer qu’elle avait couché avec Ryan, cela faisait un mois. Joannie se douta de ce qui se passait. Elle se doutait qu’Ashley soit enceinte, même si elle était encore jeune. Joannie acheta des tests de grossesses sans que Peter ou Richard le sachent. Elle cachait tout le processus vu qu’Ashley était nerveuse. Elle avait peur du résultat, même si elle aimait les enfants, elle était encore trop jeune. Joannie fit faire les tests à Ashley. Malheureusement, cette dernière était réellement enceinte et les tests le prouvaient. Elle était enceinte, elle devait maintenant l’annoncer à Joannie, mais Joannie devait avertir les parents de Ryan. Ils devaient eux aussi être au courant de l’erreur de jeunesse des deux jeunes gens. Ashley était prête à annoncer à Ryan, elle s’était faite un petit discoure, mais quand elle le vit chez elle, elle l’oublia au complet. Elle s’était ennuyée de lui, malgré tout le stresse. Ashley vint pour lui faire un câlin quand les adultes avaient le dos tourné. Ryan la repoussa, elle ne comprenait plus rien. Ryan lui dit qu’il ne voulait plus d’elle et que ce n’était qu’une conne. Le cœur d’Ashley était en mille morceaux…

    Les autres années scolaires…

    Ashley s’était finalement faite avorter. Elle avait perdu son copain, elle était incapable de lui voir la face. Elle lui aurait craché en pleine face, mais ce n’était pas dans sa nature. Ashley était incapable de tels actes. Elle tenta de l’oublier pourtant il était toujours là. Ashley passa ses années en se faisant des amis et très, très peu d’ennemis. Elle eut des petits amis sans toutefois s’attacher comme avant, mais elle les aimait. Compliqué ? Pas qu’un peu. Elle devait s’y faire l’amour faisait mal… et elle avait peur de cette dernière. Elle n’avait pas envie de retoucher pour une autre fois se faire… Abandonner dans un moment difficile. Une septième année recommença… Peut-être que cette nouvelle année sera la meilleure ? Peut-être… Sait-on jamais…



Dernière édition par Ashley Johansson le Mar 16 Juin - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashley Johansson

avatar

Messages : 194
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ashley Johansson   Mar 16 Juin - 0:24

    J'ai finalement terminé =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazeyneel M. Anjeston

avatar

Messages : 348
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Ashley Johansson   Mer 17 Juin - 12:53

    Bonjour. Ce sera donc Poufsouffle. Fait attention aux fautes d'orthographes, il y en a quelques unes. Rolling eyes.

_________________
    every step I'm taking
    every move I make feels
    lost with no direction
    my faith is shaking
      the climb - m. cyrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cave-inimicum.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ashley Johansson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ashley Johansson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une signature pour Ashley Greene =).
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor
» Kelly Kelly Vs Ashley
» Vestiaire d'Ashley Massaro
» Une Ashley dans la ville. [Finiiiiished !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: