AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Lisandra Arandi {Fini}

Aller en bas 
AuteurMessage
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Lisandra Arandi {Fini}   Dim 24 Mai - 17:55

Lisandra Arandi










    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : 'Tilde
      âge : 15
      avatar utilisé : Avril Lavigne
      code du règlement : {La poudre d'escampette} {s'en va au loin}
      autre ? : Très beau design, au passage =)




I. Parce qu'il faut bien commencer un jour
¤ Point de vue d'Edward,
le père de Lisandra
"Le premier jour des ennuis"-Edward.

J'avançais vers ma femme... Qui était malheureusement ma femme. Je ne pensais plus à elle, je pensais à une autre depuis le jour de mon mariage. Ma femme avait maintenant un enfant. Mon enfant. Une fille. J'aimais ma fille, oui. Mais j'aurais préféré qu'elle soit née de Jane et non de Lucy. Jane... Depuis la semaine de mon mariage je pense à elle, je rêve d'elle. Je pense que je ne vis que pour elle... Mais pourquoi ne l'ai-je pas rencontrée plus tôt? Ca m'aurait évité ce souvenir. Je me rappelle de chacun de ses traits. La courbe de ses lèvres, ses yeux au regard vert emeraude, verts perçants qui me font tourner la tête quand j'y repense. Je me rappellerais toute ma vie. Elle est apparue, dans sa robe vaporeuse vert pâle. Ses cheveux attachés sur le côté... Elle était merveilleuse. Et puis il y a ce jour, où nous avons craqués. Le jour où je n'ai pas résisté. Quelques jours après son mariage. Et quelques mois plus tard, ma femme était enceinte. Depuis, nous nous évitons, Jane et moi. J'ai peur de la recroiser un jour. Je l'aime... Mais je ne peux pas l'aimer. Je ne dois pas. Il faut que j'aime Lucy et ma fille, personne d'autre. Lucy me regarde. Elle est belle. Mais elle n'est pas belle comme Jane. Les yeux de Lucy sont noisettes, ceux de Jane verts. Sa chevelure est d'un noir d'encre et celle de Lucy est blonde comme les blés. Elles sont belles toutes les deux. Aussi belles l'une que l'autre. Mais j'aime Jane. Jane dégage un quelque-chose que Lucy n'a pas. Jane... On a envie de l'aimer, on a envie de rester avec elle pour toujours... Mais Je ne dois pas penser à elle. Mon amour pour elle me ronge de l'interrieur. Des fois, j'ai envie de mourrir. Mourrir pour ne plus penser à elle. Pour avoir la conscience tranquille. Mais déjà Lucy me rappelle à l'ordre. Elle me demande comment j'aimerais l'appeler. Jane... Non. Pas Jane. Il faut que j'arrête. Stop.

"Je ne sais pas chérie... Et toi?"

"Lys, comme la fleur..."

"J'aime pas trop... Pourquoi pas Lysandra?"

"D'accord... Je t'aime."

Et je me penche pour l'embrasser... Et j'imagine que c'est Jane qui m'embrasse... Ca m'aide. Je ne devrais pas penser ça. Non, je ne devrais pas du tout. Jamais. Il faut que je la chasse de mes pensées. Maintenant, je vais devoir remplir mon rôle de père responsable et completer les papiers d'identitée de ma fille... Je suis tellement déconcentré par l'image de Jane que je fais une faute d'orthographe. Je met un "i" à la place d'un "y".

"Oops... Chérie, j'ai mit un "i" à la place d'un "y"... C'est grave?"

"Non, ca ira... Tu es si ému que ça?"

"Oui... Je pense au futur."

Elle me sourit. Le même sourire que quelques jours après notre mariage. Le sourire qui m'a fait fondre une dernière fois. Et puis elle est arrivée dans sa robe verte pâle. Ca m'a fait un choc. Ma femme m'a glissé justement qu'elle était sublime. Pour lui faire plaisir, je lui ai répondu qu'elle était moins belle qu'elle... J'ai toujours été un bon menteur. Elle m'a sourit alors encore une fois. Mais son sourire ne me faisait plus d'effets. C'était devant des yeux verts pétillants que je fondais et non devant des yeux noisette. Je ne dois plus penser à Jane. Je pense tellement à elle que je n'ai même pas détaillé ma fille. Je me reprends et examine ma fille... Elle a mes yeux et le visage de sa mère... Ce sera une belle fille, j'espère. Aussi belle qu'elle...


II. Le début d'une amitié éternelle
¤ Point de vue de
Lisandra
"Elle s'appelle Jade" -Lisandra.

Je tenais la main de mon papa. Je l'aime bien moi, papa. Il est gentil mon papa. C'est lui qui m'a apprit à compter et l'alphabet. Je sais écrire mon prénom maintenant! Je suis grande, j'ai bientôt cinq ans... C'est grand cinq ans. C'est bizarre, des fois je vois des enfants de mon âge avec des sacs... Papa dit que c'est des moldus. Il dit que les moldus sont pas gentils. Qu'ils sont nuls. Que nous on est plus forts. Il parait qu'un jour je serais comme papa! Et comme maman! Ma maman aussi elle est gentille! Moi je l'aime ma maman. Ma maman c'est la plus grande de toutes les mamans! C'est la plus belle aussi! Aujourd'hui, elle a pas pu venir avec nous au parc. C'est pour ça que c'est papa qui m'emmenne... J'espère que j'aurais le parc pour moi toute seule! Moi j'aime pas partager. Papa il dit que c'est pas bien mais il fait pareil. On arrive au parc et il y a une autre petite fille... Elle non plus elle a pas l'air de vouloir partager. Mais moi non plus alors bon... Mais peut être qu'en fait j'aime bien partager avec les gens qui aiment pas partager... c'est problèmatique. Bref, je lâche la main de mon papa et je cours vers les balançoires *-* Je grimpe sur la balançoire et je vois que mon papa est figé à côté de moi. Il ne bouge pas, il regarde quelque chose... Il regarde une dame. Il la connait, sûrement... Mais alors pourquoi il va pas lui dire bonjour?

Maman! Viens! On va faire de la balançoire!

Ahhh! Eh ben il connait la dame et moi je vais bientot connaitre la fille. Elle aussi elle fait de la balançoire! Cool! On va pouvoir faire la compétition de celle qui va le plus haut! Mon Papa attends la dame et va lui dire bonjour. Je lui demande:

"Papa? C'est qui?"

"C'est Jane... Patterson. Jane, c'est ma fille, Lisandra..."

"Bonjour Lisandra, regarde c'est Jade! Ma fille... Vous allez bien vous entendre toutes les deux."

La dame me sourit. Elle a l'air gentille... Elle est belle elle ausi, mais ma maman c'est la plus belle! Jade aussi elle est belle, elle est comme sa maman! Moi aussi je suis comme ma maman! Mais j'ai les yeux de papa... Mais ca fait joli! Alors je leur dis bonjour

"Bonjour madame, bonjour Jade! Tu sais faire de la balançoire?"

"Oui! Et toi?"

"Moi aussi!! Celle qui va le plus haut a gagné!"

Je commençais à tirer et à me balancer de plus en plus haut. Jade était très forte elle aussi! Waoou... C'est la première fois que quelqu'un arrive à faire comme moi! D'habitude les autres je les bats tous! On rigole toutes les deux pendant que papa et la dame parlent. Et puis finalement, on va trop haut alors papa nous arrête toutes les deux.

"Waouuu t'es forte!"

"Toi aussi! Regarde! On est plus seules!"

"Oh non! Je veux pas partager..."

"Pareil! Viens, on va leur jetter des cailloux!"

"Ouaiiis!"

Et on leur a jetté des cailloux et ils sont partis! Non mais oh! On partage pas nous! Il faut pas rêver! Je l'aime bien, Jade. Et... Oh non! C'est l'heure de partir! La maman à Jade elle dit qu'on pourra se revoir toutes les deux! Je suis contente moi! On pourra retourner jetter des cailloux sur les vilains moldus! Ils sont nuls les moldus... Nous on est les meilleures! Elle pense comme moi Jade... Plus tard, on sera des reines! Toutes les deux! Et on jettera des cailloux sur ceux qui nous énèrvent!


III. Renversement de situation
"J'ai vraiment cru que j'allais commettre un crime" -Lucy.

Jade et Lisandra ont maintenant 7 ans. Elles sont dans le jardin, en train de jouer, "comme des anges". Leur jeu de marelle s'est légèrement transformé: elles prennent des cailloux pour le jetter sur les chats errants sur l'immense propriété des Arandi. Pendant ce temps, Jane était tout simplement en train de tromper son mari avec le père de Lisandra. Ils n'avaient pas pu résister. La tentation avait étée trop forte. Ils avaient été seuls, leurs filles étaient dehors... Lucy était partie, John ne viendrait pas. Tout était parfait. Ou plutôt, tout aurait pu être parfait. Le seul problème, c'est que John vint récupérer sa fille au même moment où un crac sonore retentit devant la porte. Lucy rentrait des courses. John et Lucy se saluèrent puis Lucy invita donc John à rentrer histoire de parler affaires. Elle appela son mari, surprise de ne pas le trouver dans le salon.

"Edward? Edward?"

Mais il était bien trop occupé avec Jane pour entendre. Lucy monta à l'étage, curieuse. Elle ouvrit la porte et poussa un cri perçant avant de reculer. John, alerté par le cri de Lucy courrut dans les escaliers et eut un choc, lui aussi Lucy s'évanouit. John rentra dans la chambre et plaça une droite dans la figure d'Edward tandis que Jane récuperait ses vêtements en pleurant. Au final elle rendit inconscient John pour éviter qu'il ne défigure son amant -qu'elle ne pourrait jamais aimer librement- avant de mettre fin au sortilège et de l'aider à se relever et de sortir sous les injures de Lucy. John criait lui aussi et Edward s'y était mit. Finalement, Edward rendit la droite à John et ils se tapperent dessus jusqu'à ce que Lucy et Jane ne les sépare. Les Patterson sortirent. Jane, en larmes, loin de son mari, courait devant en direction de la sortie de la propriété.

Dehors, Lisandra et Jade ne se doutaient de rien. Elles étaient loin. Elles se demandaient si le chat était vivant ou mort. Il avait reçu deux cailloux dans la tête quand même. Puis elles détournèrent la tête lorsque Jane sortit de la propriété. John arrivait lui aussi, l'air rageur, le nez en sang. Il prit la main de sa fille avec détermination et cracha au visage de Lisandra. Et lui ordonna en s'éloignant en courant.

"Jade, ne t'approche plus JAMAIS de cette peste! Tu en as l'interdiction! Tu ne la verras plus jamais."

Lisandra regardait son amie partir et elle l'appella:

"JADE! JADE! Jade..."

Lisandra pleurait, comment allait elle faire, sans Jade? Comment? Avec qui passerait-elle son temps? Seule au milieu de deux adultes. Et puis, Pourquoi d'abord? Elle le saurait, un jour. Jade se débattait. Elle ne voulait pas partir, elle non plus. Mais que faire quand on est une fille de sept ans face à un homme de plus de trente ans? Rien, sinon se fatiguer pour rien.


Dernière édition par Lisandra Arandi le Mar 2 Juin - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Lun 25 Mai - 18:28

IV. Visite à l'improviste
¤ Point de vue
de Lisandra

"Je m'appelle Lisandra Arandi et je n'ai pas l'habitude de respecter les règles." -Lisandra.

J'en ai marre. Je m'ennuie. Papa m'a appris à écrire, à lire, à compter, calculer, à chercher des mots dans le dictionnaire... J'étudie. Voilà deux ans que je ne fais que ça. D'un côté, mon vocabulaire s'est enrichi. Mais sinon... Je reste enfermée dans ma chambre tous les jours. Je ne ris plus, je ne cours plus, je ne sors plus. Je ne lance plus de cailloux sur les chats qui passent... A quoi bon? Il n'y a plus Jade. On m'a enlevé la seule qui me comprenait, la seule à qui je pouvais me confier, à qui je pouvais parler librement. Les premières semaines après que son père l'ait emmené avec lui, je suis allée tout les jours au parc dans l'espoir de la voir. Mais je n'ai plus d'espoir. J'en ai marre. Cet après midi, c'est fixé: je vais aller chez elle. J'en ai marre de toujours tout respecter. J'en ai marre de toujours essayer de comprendre. J'en ai marre de reflechir! Ils n'ont tous que ce mot à la bouche, les adultes: comprendre. Ou la variante: réfléchir. Mais moi je ne me suis pas engagée à réfléchir, ni à comprendre. Je m'en fou comme de l'an 40 moldu! Je fais ce que je veux maintenant. Les règles sont peut êtres bonnes pour les autres mais pas pour moi. Je n'ai jamais dit "J'approuve votre décision Mr Patterson, il est sage que Jade ne me voie plus"! J'en ai rien à cirer les chaussures! Et puis il m'a craché au visage et il m'a traité de peste. C'est le père de jade mais je m'en fou. Je m'appelle Lisandra Arandi. On ne crache pas à la figure de Lisandra Arandi! Il le paiera. Cet après midi... Qu'est ce que j'ai hâte! Mais pour le moment, il faut que j'aille manger, maman m'appelle. En parlant de maman... Elle est vraiment fatiguée depuis deux ans... Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Mais le pire, ca reste papa. Avant, il me souriait tout le temps. Presque plus sympa que maman. Maintenant, il reste comme moi enfermé dans sa chambre... Ou dans la mienne pour m'apprendre des choses. Il a du perdre quelqu'un qu'il aimait lui aussi... Mais personne n'est mort à ma connaissance... Quoique... C'est peut être Mr Patterson qui lui a rappelé une mort qui l'a marqué et depuis il est triste parce qu'il y pense... Ca doit être ça. Donc je descend, je vais manger.

"Lisandra... Tes cheveux sont tout enmelés... Je te les brosserais toute à l'heure d'accord mon ange?"

Je ne suis plus un ange. Mais ca lui fait plaisir de m'appeler comme ça. Il faut que je me conduise bien devant mes parents. J'ai trouvé un mot l'autre jour dans le dictionnaire: hypocrite. C'est un mot qui me définit bien. Je suis hypocrite avec tout le monde en ce moment. Je vous fais la démo: Voilà la je souris joyeusement alors que je suis triste.

"D'accord! Mais je pourrais faire un tour dans le jardin d'abord?"

J'ai surement l'air enthousiaste, ça la fait sourire. Si elle savait... Mais je l'aime, ma maman. Ca me fait plaisir de la voir comme ça.

"Bien sur mon ange... Allez viens manger."

Donc nous mangeons. Papa ne dit pas un mot. Il est calme, silencieux, triste... Je l'aime pourtant, je ne veux pas qu'il soit triste... Je veux qu'il soit heureux. Qu'il rigole et qu'il parle comme avant. Je pose ma petite main sur la sienne et je penche la tête sur le côté:

"Ca va pas?"

"Si, si, chérie. Tout le monde va bien aujourd'hui."

Maman se lève de table et va chercher le plat principal. Je la regarde partir et me retourne vers papa. Je pose la question que je n'avais pas encore posé mais qui me brulait les lèvres depuis deux ans

"Non tout le monde va pas bien. Dis, pourquoi j'ai plus le droit de voir Jade? Je lui ai rien fait..."

" Lucy? Rapporte le sel, veux tu?"

"Papa... Je veux savoir."

" Tu peux rapporter le poivre en même temps s'il te plait?"

Il s'esquive. Encore un mot que j'ai apprit dans le dictionnaire. Bref, donc il s'esquive. Il ne veut pas me répondre. Mais je vois bien que dans ses yeux, il est encore plus triste. Pas grave, je vais poser la question à maman. Ah là voilà qui revient.

"Maman? Papa veut pas me répondre... Pourquoi j'ai plus le droit de voir Jade?"

Elle me regarde puis elle regarde mon père. Je le regarde à mon tour. Il se lève et il part. Pourquoi il part? J'ai rien fait de mal... Maman me sert et puis avant d'aller rejoindre papa elle me dit de ne pas les attendre pour manger et que quand j'aurais fini, je pourrais aller jouer dans le jardin. Mais je n'ai plus faim. J'ai quelque chose dans le ventre qui me coupe l'appetit. Je ne saurais pas. Tant pis, j'y vais quand même. Je goute juste par politesse le plat et puis je remet tout le reste de mon assiette dans la casserole. Je vais dans ma chambre, je prends mon manteau et je sors. Il fait un peu froid. Mais ca va encore.
Je suis dans le jardin, je cours vers la grande grille de fer forgé. C'est papa qui m'a dit que c'était en fer forgé. Bref, je l'ouvre avec quelques difficultés et je sors. Je referme et puis je cours le plus vite possible. Je m'arrête en cours de route, je n'en peux plus, je respire très fort. La maison de Jade n'est encore qu'à quelques mètres. Je reprends ma marche. Là, j'arrive devant sa propriété. Il y a aussi une grille. Elle est ouverte. Coup de chance! Bref, je rentre et je vais jusqu'à la maison. Je me cache derrière un arbre, vérifie que personne n'est dans la veranda et prend un caillou. La fenêtre de Jade reste souvent ouverte. Je vise et lance mon caillou par sa fenêtre. J'attends derrière mon arbre et puis je regarde. Elle est à la fenêtre. Je souris et je sors de ma cachette. Je met un doigt sur ma bouche pour lui faire comprendre qu'il ne faut pas faire de bruit. Elle me sourit et disparait de la fenêtre. Quelques secondes plus tard, je la vois apparaître à la porte et elle court vers moi. Je souris de toute mes dents et je cours moi aussi vers elle... Et on finit par terre toute les deux. On rit. Ca fait du bien de la revoir. Deux ans sans elle... Je ne sais pas comment j'ai fait. Je lève la tête et à une fenêtre, il y a sa maman. Elle nous regarde mais ne fait rien, ne dit rien. Elle me fixe comme pour essayer de chercher un détail sur mon visage ou quelque chose... J'ai changé d'accord, mais pas à ce point quand même... D'ailleurs, j'ai pas tellement grandi... Jade oui, par contre. Elle faisait ma taille avant maintenant elle me dépasse. C'est pas juste... Pas grave, je ferais comme ma maman: je mettrais des talons. Bref, avec Jade on rit et puis soudain elle crie et elle semble avoir peur. Je me retourne. Son père arrive. Je lui adresse mon plus beau sourire du monde et je monte dans l'arbre. Il crie de colère, lui aussi. Il court vers moi et essaie de m'atrapper mais il n'y arrive pas. Il a surement peur de casser son bel arbre. Moi je m'en fou. C'est un arbre... Bref, je lui souris encore et je lui crache dessus. J'entends plusieurs voix. La première est pas très sympathique:

"AH LA SALOPE! COMME SON PERE!"

La deuxième c'est celle de la maman de Jade. Elle a l'air d'en vouloir à son mari... Tant mieux!

"John!"

Et la troisième c'est la plus sympathique: Celle de Jade. Elle me crie en faisant de grands gestes:

"Cours Lis'! Vite! On se reverra!"

Je saute de l'arbre et me met à courrir le plus vite que je peux. Je me retourne en courrant et je vois que Jade tiens son père par le pied et que sa mère n'est plus à la fenêtre. Son père crie encore des insultes... Mais je ne l'écoute pas. Je m'en fiche. J'ai vu Jade, c'est l'essentiel. Et je la reverrais. Je me le jure. Je ferais n'importe quoi pour la revoir. Et je lancerais des cailloux sur le premier qui essaiera de m'en empêcher! En attendant de la revoir, je vais être méchante avec les enfants du parc. Comme ça, il verront comme c'est dur de souffrir. Parce qu'eux, ils souffrent pas. C'est pas juste. Ils doivent souffrir aussi si moi je souffre. Donc ils souffriront. Et je vais être encore plus méchante avec les chats! Tout le monde va souffrir. Comme ca, ils sauront qu'il ne faut pas énerver Lisandra Arandi, même si je suis "petite". Parce que je suis grande, contrairement aux apparences... Et ne dites pas le contraire, il n'y a rien à dire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Mer 27 Mai - 16:18

V. Le retour de la liberté
¤Point de vue d'Edward
¤Point de vue de Lisandra

"Comment vais-je survivre, sans elles?"-Edward.

" Dis... Tu penses qu'elle ira dans quelle maison?"

"Il y a quatres ans, j'aurais dit Poufsouffle... Aujourd'hui, je dirais plutôt Serpentard. Tu as vu le ton sur lequel elle nous parle? Et son caractère? Tu as vu comme il a changé? Elle passe son temps seule, de temps en temps elle sort et c'est pour assassiner un chat du quartier ou pour se défouler sur les gosses du coin. En particulier les moldus, j'ai remarqué. Elle souffre je crois..."

"Elle souffre? Mais bien sur que non! De quoi souffrirait-elle?! Elle est comblée! Elle a tout ce qu'elle veut! Mais c'est vrai, son caractère a sacrément changé... C'est limite devenu une peste. Pas avec nous pour le moment, mais ca viendra, j'en suis sûre..."

Un lourd silence s'installe. Demain, Lisandra partira pour Poudlard. Demain, je la reverrais. Demain, il faudra que je sois fort. Elle sera là. Mais il ne faudra pas que je la regarde. Et son mari sera là, lui aussi... Je n'ai pas peur de lui. Je sais encore comment donner les coups de poing. Non, je n'ai peur que d'elle. De son regard. De sa réaction. Elle doit me détester. Surtout depuis que Lisandra est retournée chez eux, pour revoir Jade. Je sais qu'elle souffre. Elle a besoin de Jade, je crois. C'est comme si elle se noyait dans un océan et que Jade apparaissait comme une bouée de sauvetage qui lui dit qu'elle est là, qu'elle lui remettra les pieds sur terre. Mais je doute qu'elle change de caractère même après avoir revu Jade. Car nous le savons tous. Elles se parleront. Elles rieront. Même si Lucy se montre persuadée du contraire, elle le sait. Et elle n'aime pas ça du tout.

Nous verrons bien demain.
Nous verrons bien dans une semaine
Nous verrons bien dans un mois.
Nous verrons bien l'année prochaine.
Nous verrons bien.

¤¤¤¤


"L'incovénient des vacances, c'est qu'on peut pas se voir." -Lisandra.

Demain... Jour que j'attends depuis deux ans maintenant. Enfin je vais pouvoir la revoir! Enfin! Et les adultes n'y changeront rien! Je suis sûre qu'elle a encore grandit mais qu'elle n'a pas changé. Je ne sais toujours pas pourquoi il m'est interdit de lui adresser la parole ou de la voir. Mais je saurais, un jour. Plus tard. Je le lui demanderai. Je passe enrevue une dernière fois tous mes bagages. J'ai eu un chat en plus! Un beau chat noir que j'ai baptisé Pantoufle C'est mon Pantoufle à moi! Et lui, personne ne lui lance des cailloux. Sinon jle butte, celui qui touche à mon chat. C'est pas celui de n'importe qui. C'est celui de Lisandra Arandi. La seule. L'unique. La plus forte. Avec Jade. Cause we're the best. Faut pas chercher à comprendre. Vous comprendrez pas de toute façon. Bref, c'est onze heures du soir, je ne dors pas. Je n'arrive pas à dormir. Demain, je la revois. Je trépigne déjà d'impatience. Toutes les deux, on sèmera la terreur. Je le sais. J'en suis sure. Pourquoi? Parce qu'on est Jade & Lis'. Mais il faut que je dorme pour ne pas dormir dans le train. Parce que vous pensez bien qu'on va parler tout le long... Demain.... D'un coup... Noir. Le vide. Demain...

Je me réveille. Ca y est. C'est le grand jour. J'ai un grand sourire quand je me lève. Je n'en ai pas eu depuis longtemps, des sourires comme ça. Des sourires de bonheur. Je descend. je salue à ma mère. Pour une fois je lui souris. Elle parait toute surprise. Je prend mon petit déjeuner.

"Maman! Vite! Faut pas qu'on soit en retard!"

"Mais mon ange, on a encore une demie-heure..."

"Je sais! Mais il faut être à l'heure! Même en avance! "

"Va, pour commencer, mettre tes chaussures et on verra après"

"Gniah gniah gniah..."

Et je pars en tirant la tronche. Il a raison en plus. Ca m'énèrve quand mon père a raison. Parce qu'ici, c'est moi qui doit avoir raison. Mais en même temps, c'est mon géniteur. C'est normal, qu'il ait raison. Si il n'aviat pas raison, je n'aurais pas raison... Donc en fait c'est pas plus mal qu'il ait raison. Je me comprends. En tout cas, ça lui a pas plu le "gniah gniah gniah" Mais je m'en fou. Il m'attrappe par le bras et me dit de ne pas lui parler comme ça. Je plante mes yeux dans les siens et j'attends. Non, je ne baisserai pas les yeux la première. Non, non, jamais. Et oui, je suis têtue. Je sais. Non mais oh! Jme laisse pas faire moi! Je m'appelle Lisandra Arandi! Bref? Je vais mettre mes chaussures et au passage je prends mon chat dans mes bras. Je l'aime mon pantoufle. En fait, j'aime Pantoufle autant que mes parents. Sauf que mes parents, je le leur montre pas. A quoi ca servirait? Ils le savent que je les aime. Ou du moins, ils devraient le savoir. Bref, je redescend avec Pantoufle dans mes bras et j'attends... J'attends qu'ils soient prêts. Enfin, ils descendent. Je me lève, met Pantoufle dans sa "cage" avec difficultés... Il griffe, mais c'est pas grave. J'ai pris l'habitude. Nous partons, enfin.
On arrive à la garre... Je la cherche du regard. Je ne la vois pas. Je suis mes parents. Je les observe discrètement. Papa a l'air... stressé? Ouais... Il a l'air d'avoir peur et d'être stressé en même temps. Parce qu'il va les revoir, les Patterson. A ce que j'ai compris, Mr Patterson ne l'aime pas vraiment. Moi non plus, je l'aime pas, Patterson. Maman, elle, elle marche. Elle a l'air de mauvaise humeur... C'est peut-être parce que Mr Patterson l'énèrve, elle aussi. Décidemment, on l'aime pas, John Patterson. Bref, on arrive devant un mur. Devant le mur. Maman m'en a déjà parlé. Il parait qu'il faut foncer dedans... Je pousse mon petit chariot de sorte à me mettre en face du mur et à côté de mes parents. Je les regarde. Ils me regardent.

"Marche droit devant toi, mon ange."

"Tout droit? Et si je m'encastre dans le mur?"

"Tu ne t'encastreras pas, chérie."

"Et les moldus?"

"Ils ne voient rien, je te l'ai déjà dit mon ange."

"Mmmh...."

Alors je marche le plus doucement possible... Et j'accélère au moment où le choc va se produire... Mais il n'y a pas de choc. Je ressors de l'autre côté, indemme. Je me retourne... Ouais, ya bien le mur. Bon, d'accord. Maman arrive, suivie de papa. Je leur souris. Je regarde autour de moi... Soudain, à quelques mètres plus loin, j'aperçois une chevelure noire... Puis deux. Je ne crie pas, je ne dis rien. Pas devant mes parents. Ni devant les siens. Nous le savons toutes les deux. Je m'avance, je vais pour déposer ma valise, mon père vient m'aider. Puis quelqu'un le bouscule... Patterson. Ses yeux lancent des éclairs. Il nous regarde à tour de rôle et lâche:

"Les chiens font pas des chats."

"C'est bien connu... Vous ne saviez pas? Il faut vraiment être bête pour ne pas savoir..."

Mon père me gronde. Mais je vois bien qu'il rigole silencieusement. Ca se voit dans ses yeux. Il m'ordonne de monter dans le train. je récupère Pantoufle et je monte. John Patterson m'insulte au passage... Je m'en fou. Je passe dans l'allée du train en regardant les compartiments... Elle n'est pas dans le premier, ni dans le deuxième... ni dans le cinquième... Ni dans le huitième... Le train démarre. Je vois mes parents me regarder et agiter la main, bien que je ne sois pas à une fenêtre. Je leur répond d'un sourire. J'avance encore et... Elle est là! J'ouvre la porte avec un grand sourire. Elle me sourit aussi. J'ai envie de sauter de partout. Mais non, ca fait pas très classe... Elle se relève... Et là j'ouvre grand les yeux. Elle me dépasse d'une tête au moins...

"Pouaaaah t'as grandiiiiii...."

"Pouaaaah t'as pas grandiiiiii...."

Et on se met à rire toutes les deux. Ce ne me vexe pas, moi. Parce que c'est vrai... Mais c'est pas grave, plus tard je mettrais des talons. A ce moment, une fille entre... Elle est encore plus petite que moi. Il y a une autre fille avec elle. Elles nous regardent. Nous les regardons.

"Euh... On peut se mettre là?"

On se regarde, Jade et moi.

"Il y a plus de compartiments vides..."

On se regarde encore. Et on les regarde... Pas sympathiquement. Elles nous regardent, appeurées. On sourit toutes les deux et on leur répond d'un ton méchant

"Non. Vous n'avez qu'à rester dans le couloir."

"Mais..."

"Dégagez."

Et elles dégagent. Ah c'est bien de se faire respecter... De se sentir forte. On rit toutes les deux avec Jade. On se raconte tout ce qu'on a pas pu se dire.

"Enfin, on est libre..."

"Ouais, libre... Mais comment on va faire pendant les vacances?"

"Bah.... On trouvera un moyen."

Au bout de quelques heures de route, on arrive enfin à Poudlard. Wah... C'est grand. On est acceuillies par une grande personne. Elle nous emmenne jusqu'au château et là, on monte les escaliers en laissant nos bagages et Pantoufle aussi, qui miaule dans sa cage. On arrive devant une grande porte. On va être "répartis". Maman m'a dit que c'était très important la répartition. Elle m'a dit que je me retrouverais dans une des quatre maisons. J'ai apprit leurs noms par coeur: Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Je ne pense pas atterrir à Poufsouffle, ni à Serdaigle... Non, pas vraiment: Je ne suis pas timide, loin de là et je ne suis pas courageuse non plus. Enfin si... Mais j'ai peur de tout ce qui bouge. Et puis, maman m'a dit que chez les rouges, les gens sont pas très futés... Moi je suis futée. Non mais qu'est ce que vous croyez? Je m'appelle Lisandra Arandi. Et puis il parait qu'il faut être généreux... Je suis pas généreuse. Et puis, j'ai pas tellement l'intention de bosser trop, à Poudlard. Maintenant qu'il y a Jade, ca change les choses. On va pouvoir lancer des sorts! Et plus des cailloux... Pas mal hein? J'espère qu'on sera dans la même maison... Mais même. Ce n'est pas possible qu'on soit dans deux maisons differentes, on est pareilles. On terrorisera tout le monde... D'ailleurs, dans le train, on a parlé de notre future domination du monde. La classe hein? "Tu veux faire quoi plus tard?" "Plus tard, je dirigerai le monde." Et plus tard... "C'est quoi ton boulot?" "Diriger le monde" C'est trop cool nan? Mais si. On rentre... Il y a un chapeau posé sur un tabourret. Maman m'a dit qu'il s'appelait le choixpeau. Parce que c'est lui qui choisit la maison dans laquelle on va être. Soudain, j'entends une voix

"Lisandra Arandi!"

Je m'avance, un sourire aux lèvres.

~~~~

Pfou! Voilà six mois qu'on est à Poudlard. Tout va bien et on a trouvé un "pigeon". Il s'appelle Luke. A chaques vacances, il vient nous voir successivement, Jade et moi. On lui donne une lettre à chaque fois et il la fait passer. Je ne l'aime pas plus que ça, je ne lui fait pas encore totalement confiance non plus mais sinon ca va. Il est dans la même maison que moi. Jade trouve que le type avec qui il reste est mignon. Moi j'trouve pas tellement... Mais bon, j'arrête pas de l'embêter avec ça... C'est marrant. En plus, c'est un gryffondor. Moi j'aime pas trop les gryffondor. Avec Jade, on s'amuse à leur lancer des "jambencoton". Ils peuvent plus marcher comme ça! C'est bien pratique. Mais à chaque fois on épargne "l'amoureux" de Jade... Parce qu'il est mignon, d'après elle. Mais j'vous rassure hein, elle l'aime pas. Heureusement pour moi... Qu'est ce que je fais moi si elle part avec Jimmi? Jme retrouve solo, en plan. Bref, tout ca pour dire que même pendant les vacances, on pourra communiquer. Moi jsuis contente, en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Dim 31 Mai - 22:56

VI. La fin d'un commencement



Maman, Papa,

Je vais bien, ne vous faites pas de soucis pour moi. je suis juste tombée en quelque sortes dans un comat éthylique. Ca n'arrivera plus. J'étais juste de mauvaise humeur ce soir là et je suis allée un peu trop loin, c'est tout. Je ne suis restée que deux jours, j'espère que la personne qui vous a écrit ne vous a pas trop fait de soucis. Sinon, tout va bien. Je m'entends toujours à merveille avec Cathy. C'est elle qui m'a retrouvée dans le comat et qui m'a probablement sauvé la vie. Mais comme je vous l'ai dit plus haut, il n'y a aucune raison de s'inquièter. Je vais bien. Cathy va bien. Poudlard va bien. Les cours vont bien. Les profs vont bien. Et je suis encore collée. mais vous devez être au courrant, non? Franchement, c'est injuste. Pour une fois que je n'avais rien fait de mal... Mais ce n'est pas grave. Rien n'est grave, dans la vie. Sauf la mort. I'm not dead, so all's good, all's right, don't worry, be happy.
Je voulais aussi vous demander... Luke pourra passer à la maison de temps en temps pendant les prochaines vacances? Il n'est pas très doué en sortilèges et il m'a demandé de l'aider. Si jamais ça vous pose un problème qu'il vienne, je peux toujours rester à Poudlard pour les vacances.

Répondez-moi vite et, je vous le répète, ne vous faites pas de soucis,

Bises

Lisandra.



Elle signe sa lettre et se dirige vers la volière pour la donner à une des chouettes de l'école. Son hibou est mort, dévoré par Pantoufle. Celui-ci raffole des volatiles en tout genre... Pas de bol pour Lisandra. Laissez-moi vous rassurer: Cathy n'existe pas réellement. En fait, Cathy, c'est Jade. Mais ça, ni les parents de Jade, ni les parents de Lisandra ne le savent. C'est pour ne pas les inquieter. Quel parent ne se ferait pas du soucis pour sa fille si elle n'avait aucun(e)(s) ami(e)(s)? Aucun. D'où l'interet de la dite "Cathy". Bref, Lisandra est donc actuellement en septième année. Ses notes ne sont ni mauvaises ni excellentes et elle récolte un bon nombre d'heures de colle mais elle ne râle pas, elle assume. Elle n'a pas vraiment changé niveau caractère: elle transgresse les règles dès qu'elle en a l'occasion, elle est insolente, arrogante et est bizarrement devenue excessivement maniaque. Elle n'aime pas plus les moldus qu'avant ni les sangs de bourbes envers qui elle se montre particulièrement cruelle et sadique. Elle a prit de plus en plus goût à faire souffrir les autres et à se faire respecter. Elle se révèle être par contre une brillante élève dans les sortilèges et enchantements. Bref... Jade va toujours aussi bien, elle est toujours plus grande que Lisandra mais hormis le physique, elle reste la même, toujours aussi semblable à Lisandra dans l'âme et dans le caractère. Elles ne savent toujours pas pourquoi elles n'ont pas le droit de se voir mais "respecter les règles" est une expression qui ne fait pas partie leurs vocabulaire. La suite? Eh bien vous la verrez très prochainement.
La suite, c'est vous & elles.




Dernière édition par Lisandra Arandi le Dim 31 Mai - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Mer 3 Juin - 21:46

Fiche terminée =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P. Z. Càllistô Càrpenter
    faithless ─ c'est la voix de la raison celle du mort

avatar

Messages : 162
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Mer 3 Juin - 22:02

Je suis désolé du retard =P.

Je dirais bien serpentard, seulement nous avons VRAIMENT trop de gens dans cette maison Question =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Jeu 4 Juin - 22:09

Pas grave du retard =)

Et euh c'est vraiment pas possible serpy? Parce que je vois très mal Lisandra à Poufsouffle ou à Gryffondor... ou même à Serdaigle ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P. Z. Càllistô Càrpenter
    faithless ─ c'est la voix de la raison celle du mort

avatar

Messages : 162
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Jeu 4 Juin - 22:18

Nous avons vraiment trop de serpentards. Ca me dérange un peu de la placer chez les verts si on a trop de verts --'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Jeu 4 Juin - 22:21

Ouais c'est sur, j'comprends...
Mais... on me met où alors? xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P. Z. Càllistô Càrpenter
    faithless ─ c'est la voix de la raison celle du mort

avatar

Messages : 162
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Jeu 4 Juin - 22:22

xD. Bon je veux bien faire une exception. C'est vrai que Lisandra est vraiment trop serpentarde sur les bords xD. Donc serp --'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisandra Arandi

avatar

Messages : 13
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Jeu 4 Juin - 22:24

Merci =)
Mais... Ya un truc aussi...
Ya... Jade xD
Faut qu'elle finisse sa fiche mais... Jade, c'est le double de Lis' xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Truescott

    faithless • je ne crois pas au destin, chaque homme a le choix.

avatar

Messages : 107
Age : 40
Localisation : mystère.
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Mar 9 Juin - 12:51

Call', je oense qu'on peut encore valider chez serpentard :) il sont beaucoup, mais loin d'être tous actifs donc je pense qu'en valider d'autre à serpentard ne changera pas grand chose ; )

donc je te valide à serpentard msis : )

_________________

    credit = front_ier

      bang bang ▬
        my baby shot my down.
          « Le chewing-gum c'est très vulgaire, le chewing-gum ça m'exaspère ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://priori-incantatum-rp.forumpro.fr/forum.htm
P. Z. Càllistô Càrpenter
    faithless ─ c'est la voix de la raison celle du mort

avatar

Messages : 162
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   Mar 9 Juin - 17:42

=O en plus j'avais complètement oublié de valider la mam'zelle dans sa maison -Kévin tu sort ; oui ? xD -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lisandra Arandi {Fini}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lisandra Arandi {Fini}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: