AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Au bal masqué ho hé ho hé [Commun venez tous ]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sasha I. Carlson

avatar

Messages : 209
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Au bal masqué ho hé ho hé [Commun venez tous ]   Sam 4 Juil - 23:26

    Il y avait du monde à cette soirée, toutes maisons confondues… Certains étaient bien moins sobre que d’autres, quelques uns dansaient, d’autres buvaient, et d’autres… Heureusement que Sasha ne le voyait pas, sans doute aurait-elle été quelque peu choquée par ce genre d’attitude. Certes, dans sa famille, on ne pouvait pas dire que les hommes étaient les plus sages, mais la jeune enfant avait hérité de la pudeur de sa mère et de sa fragilité, aussi la drogue était une chose qui pouvait facilement la brusquer… Elle ne supportait pas de voir ses proches tomber dans cet engrenage, pas plus qu’elle n’aimait les voir fumer en vérité… A lui seul, Lucas suffisait à la faire suffoquer… Ce soir pourtant, elle était persuadée qu’elle ne ressortirait pas de cette salle sans sentir le tabac froid. A cette unique pensée, elle grimaça, avant que Susi ne l’embarque avec elle, obligeant les autres à s’écarter devant elle. De part et d’autres, on observait la marque de la jeune fille, certains poussant quelques sifflements, d’autres en la plaignant, attitudes qui avaient le don d’arracher un vague sourire à la jeune fille. Enfin les deux demoiselles s’arrêtèrent, Susi semblant avoir repéré quelqu’un. Conservant sa main dans la sienne, Sasha tenta de repérer par l’ouïe les personnes autour d’elle. Elle connaissait suffisamment quelques voix pour les reconnaître sans problème, mais en l’instant, elle n’en reconnaissait pas une. C’est alors que quelque chose se produisit, une chose à laquelle elle ne se serait jamais attendue… Sous le coup de la surprise, elle lâcha la main de son amie, ses doigts glissant sur sa peau alors que son visage se tournait sans que son regard ne puisse observer cette personne qui l’avait attiré vers elle. D’une main posée sur son poignet et qui l’attirait un peu plus loin, là où la foule était bien moins dense. Sans émettre d’opposition, la rouge et or se laissait faire, ne cherchant pas réellement à comprendre de qui il pouvait s’agir. Si les intentions de cette personne masculine étaient mauvaises, alors la jeune Carlson n’hésiterait pas à le remettre en place, très certainement en se montrant plus dur qu’elle ne l’était d’ordinaire. Ce soir, elle se sentait l’envie de ne pas être elle-même, d’être une autre personne au tatouage conséquent, à la tenue d’un autre temps et aux cheveux désormais bruns.

    Sans dire un mot, la jeune fille suivit son ravisseur, jusqu’à ce que finalement celui-ci s’arrête. Se fiant alors à ce dernier, Sasha se stoppa, son regard bleu fixé droit devant elle. Connaissait-elle le jeune homme ? Il ne s’agissait pas de Blake, elle en était certaine, elle l’aurait reconnue dès la première seconde, dès que sa peau aurait frôlée la sienne… Ce n’était pas Lucas non plus, elle l’aurait tout de suite reconnue… Luce ? Elle n’était même pas certaine qu’il serait à cette soirée… Mais elle était persuadée que ce n’était pas lui, il ne se serait pas manifestée ainsi… Elle avait apprit à le connaître. Luce. Son cœur se pinça une seconde… Il faudrait qu’elle lui parle d’ici peu. Mais ce n’était pas le moment d’y songer, aussi reporta t’elle son attention sur le jeune homme qu’elle ne voyait pas, écoutant ses mots en tentant de reconnaître sa voix. Non, décidemment, cette voix ne lui disait rien…

    Seth - Il est dangereux pour une jeune femme de se rendre à ce genre de soirée, qui sait ce qu'il pourrait lui arriver?
    Sasha : « De se faire enlever par un inconnu par exemple ? » Un léger sourire naquit sur ses lèvres alors qu’elle reprenait la parole. « Et à qui ai-je l’honneur ? Puis je connaître le nom de mon ravisseur ? »

    Loin d’être vexée ou inquiète, la jeune rouge et or jouait le jeu, s’accordant aux règles du jeune homme déguisé en voleur qu’elle ne voyait pas, marquant tout de même une certaine distance avec ce dernier, ne voulant pas chercher à se brûler les doigts. Elle ne savait rien des intentions du jeune homme, pourtant, elle ne semblait guère s’en préoccuper… Le regard toujours fixé devant elle, elle attendit alors la réponse de son ravisseur, n’espérant de lui qu’une chose : qu’il la ramène à Susi par la suite, lorsqu’il désirerait aller voir du monde, histoire qu’elle ne galère pas à retrouver cette dernière, elle qui était ses yeux.

_________________

      « I was damn near addicted
        I got into trouble with him, »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celestia O'Keefe

avatar

Messages : 99
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Au bal masqué ho hé ho hé [Commun venez tous ]   Mer 8 Juil - 4:10

Célestia était à la table de strip poker. Elle ne se préoccuppait même plus de Blake. Elle ce concentrait à fond sur son jeu, son joint et sa bouteille de whisky américaine. Les morceaux tombaient...sauf ceux de Célestia. Elle avait perdue seulement deux petits couteaux faisant rager quelques jeunes hommes autour de la table qui visiblement ne l'avait pas reconnue. D'ailleurs celui qui avait prit la palce de Blake, avait commencer à la tripotter sous la table. Mais elleremarqua l'entrée d,une amie à elle. Maxxie. En la voyant, la petite poufsouffle ne pu s'empêcher d'avoir un sourire mi-pervers mi-innocent. Son amie était visblement à la recherche de quelqu'un sur la piste de danse, même si elle semblait l'avoir remarquer. Pas grave. Célestia aimait mieu al companie des gens qu'elle connaissait. elle passa en califourchon sur son voisin en prenant sin de lui donenr un long et très langoureux baisé qui pouvait en allumer plusieurs.

Elle fit le tour de la pièce pour ne pas que son amie la remarque. mais elel s efit arrçeter par plusieurs. entre autre pour vendre des petites pillules qui provenait du cabinet de sa mère. Elle arriva de dos et serra Maxxie par la taille en lui donnant un baisé dans le cou. Mais attention. La demoiselle faisait ça à plusieurs personne, c'était une marque d'affection comme une autre et tout ceux qui connaissait la demoiselle savait comment elle aimait les marques d'affections, même si parfois, elle portait à conclusion. Mais de totue façon c'était de notoriété publique que la junkie était bisexuelle. De l'amour et des marques d'amour, peu importe de qui cela venait....ça restait de l'amour.


''Hey Pocaontas! Tu veux de l'américain??''

Célestia rigolait et brandissait la bouteille de Jack Daniel sous les yeux de celle qui était déguisé en amérindienne. Même si Célestia portait des talons la belle brune restait beaucoup plus grande qu'elle...

La jaune et noir sentait déja la marijuana et légèrement l'alcool. Ce qui commençait bien une soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxence Giokovich

avatar

Messages : 22
Age : 24
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Au bal masqué ho hé ho hé [Commun venez tous ]   Jeu 9 Juil - 13:29

    Maxxie passait la salle et ses invités au scanner. Lequel de ces jeunes hommes semblait d’attaque à la distraire un peu ? Ou demoiselle ? Les garçons pouvaient parfois s’avéraient si décevants ! La jeune femme ne mettait aucune option de côté, ouverte à toute expériences. Rapidement lassée par le jus de citrouille, la jeune Poufsouffle s’était alors tournée vers la Bièraubeurre, dont la teneur en alcool se faisait déjà sentir dans ses veines. Aucun visage familier, ou plutôt, que de simples connaissances qu’elle ne considérait pas comme des amis. Maxence n’était pas du genre à copiner avec tout le monde, seulement, en bonne fêtarde qu’elle était, connaissait pas mal de monde à Poudlard. Tout le monde savait parfaitement quelle genre d’alcoolo elle était, quelle genre de vie elle menait, la sorcière ne s’en cachait absolument pas.

    A. « Coucou ! Alors Maxou', prête à faire craquer tous les beaux garçons de la fête ? Ton costume est magnifique !»

    Arabella. Enfin quelqu’un qu’elle considérait véritablement comme une amie. Et même, sa meilleure amie peut-être ? Maxence n’aimait pas tellement tout ce qui était marque d’affection ou grande déclaration, les actes comptaient plus à ses yeux. Arabella avait été là pour elle de nombreuses fois, sans parler de tous ces fous rires, de toutes ces fêtes qu’elles avaient passées ensemble. Oui, il s’agissait d’une amie, une vraie. Cette dernière venait de lui sauter dessus par derrière, comme à sa grande habitude. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de Maxence qui se retourna aussitôt.

    M. « Hum, je sais, je suis plutôt fière de moi sur ce coup là. Attends, tu nous la joues princesse là ? Personne n’est dupe tu sais, on sait tous que t’es une petite dépravée … Non, sérieusement, je dois avouer que tu es superbe … très appétissante ! J’ai l’air de quoi à côté de toi moi ? »

    Evidemment, tout ça avait dit sur le ton de la rigolade, Maxence n’était jamais très serieuse. Une petite dépravée, Arabella ? Bien sûr que non, la jeune Poufsouffle cherchait juste à la taquiner. Cependant, quant à sa tenue, elle avait été plus que sincère. Arabella était resplendissante ! Max’ distingua alors Francesco au loin, qui était resté près de l’entrée, les observant discrètement. Elle ne le connaissait pas beaucoup, seulement en tant qu’ex petit amie d’Arabella. Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle le trouvait très séduisant. Après tout, les deux n’étaient pas amies pour rien !

    M. « Niveau garçons … Je n’ai rien vu de très intéressant. Blake bien sûr … Ah … ou Francesco ? Tu es venu avec lui, non ? »

    Maxence devait s’assurer que son amie n’avait rien contre le fait qu’elle se rapproche de Francesco. Si cela devait la déranger, alors Maxxie ne ferait strictement rien. Entre la forte amitié qui la liait à Arabella et un simple garçon, le choix était vite fait !

    C. « Hey Pocahontas! Tu veux de l'américain ?? »

    Celestia venait de débarquer derrière elle, la prenant par la taille tout en déposant un baiser dans son cou. Maxence savait très bien que Celestia était une adepte des marques d’affections en tout genre en n’en fut en rien déstabilisée. Cependant, il ne lui semblait pas avoir parlé de leurs déboires à son amie Arabella. Maxxie aimait les garçons, il n’y avait pas de doute sur ce point là, seulement elle avait récemment expérimenté autre chose avec la jolie Celestia qui restait sa petite faiblesse féminine. Quelques verres de vodka avaient suffit à les rapprocher lors d’une petite soirée. Pourtant Maxence n’était pas décidée à réitérer cette expérience de si tôt.

    M. « Tu me connais trop bien Celestia ! Bien sûr ! »

    Sur ces dernières paroles, Max’ prit la bouteille de Jack Daniel que lui tendait la jolie Poufsouffle et en but quelques gorgées. La fête avait désormais réellement débuté.

    M. « Celestia, je te présente Arabella, une de mes plus proches amies. On était justement en train de détailler les garçons de la fête, pour trouver quelque chose à se mettre sous la dent … »

    Un moyen comme un autre de montrer à Celestia ô combien elle aimait le sexe masculin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P. Z. Càllistô Càrpenter
    faithless ─ c'est la voix de la raison celle du mort

avatar

Messages : 162
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Au bal masqué ho hé ho hé [Commun venez tous ]   Dim 12 Juil - 1:09

« Y’a une fête ce soir, tu viens ? », avait-il demandé. Le jeune homme regardait à présent son interlocuteur. Une fête ? Pardi. Comment se faisait-il qu’il n’eût pas été prévenu plus tôt ? Il regarda d’un air morne le jeune homme puis entonna une phrase. « Bien sûr ! Je serais de la partie. » La sonnerie du cours se déclencha enfin. Fin du cours de Métamorphose. Il avait donc trois heures pour se préparer. Rangeant ses affaires, Càllistô fit un signe de la main à son ami de table et lui lança un bref « A toute à l’heure ». L’autre disparut. Ce fut au tour de Càllistô de partir de la salle. Une salle qu’il n’aimait pas vraiment. Il avançait désormais à toute allure, pour rejoindre la salle commune des Serpentard, sa salle commune. Il regardait au passage les autres élèves retourner dans un des cours. Lui n’avait plus de cours jusqu’au lendemain. Et il en était bien heureux. Il avait fini par désespérer que le cours se finisse et que la journée éreintante s’achève. Quand Càllistô arrivait enfin à la salle commune il prononça le mot de passe puis entra dans la salle, après que ce fichu tableau eût prit le soin de se pousser. Il regarda les élèves dans la salle commune puis traça la route. Il monta directement dans son dortoir, dortoir qu’il partageait avec six autres personnes. Toutes amies avec lui. Toutes des garçons. Il déposa brutalement son sac en bandoulière sur son lit puis sortit sa valise de sous son lit. Il lui fallait un costume pour cette fête. Oui, car le jeune homme de Métamorphose lui avait dit qu’il s’agissait d’une fête « bal ». Il avait justement là un fabuleux costume que l’on ne trouve pas partout. Un costume de guerrier. Son corps serait donc à moitié découvert. On verrait les trois quarts de son torse et ses jambes seraient tout de même découvertes. C’était comme de porter un kilt irlandais de l’ancien temps. Assez étrange comme sensation. Il retira le costume de sa valise puis fila direction de la salle de bain qui se trouvait en réalité en face du dortoir. Il ferma délicatement la porte à double tours, de quoi ne pas être dérangé, puis se regarda dans la glace face à lui. Il déposa le costume sur le lavabo puis entreprit de commencer à s’habiller en enlevant délicatement son uniforme de sorcier.

Une heure plus tard, il était prêt et ne descendrait que deux heures après. Il sortit de la salle de bain puis rejoignait son dortoir d’une traite. Une fois arrivé, il déposa une fois de plus son uniforme sur un porte manteau puis s’allongea sur son lit. Il pensait. Il réfléchissait à cette fête désormais, qui lui occupait l’esprit vivement. Une fête. Organisée par James Kent et Blake c’était ingénieux et bizarre. Les deux avaient l’air de n’être pourtant pas si proches. Peut importait, il allait enfin pouvoir faire la fête. Il avait attendu longtemps depuis la dernière fête qui s’était déroulée l’année précédente. Il avait attendu un peu trop à son goût mais l’heure n’était pas aux reproches mais plutôt au repos. Son esprit vint à la rencontre de Morphée avant qu’il ne se réveille brutalement à cause d’un des « colocataires » du dortoir.

« Ah ! Toi aussi tu vas à la fête ?! », demanda-t-il après avoir observé longtemps sa tenue. « Qu’est-ce que tu es perspicace mon cher ! », ironisa Càllistô. Ils se regardaient à présent dans les yeux, les prunelles de Càllistô croisant celles du jeune homme. « Ben dépêche-toi de dégager de ce pieu et venir avec moi parce que c’est l’heure… », ordonna l’autre. Càllistô observa le jeune homme puis se leva illico du lit. Il n’avait pas défait les draps et le lit était impeccable. Puis il suivit le jeune homme, un « colocataire » assez sympathique quoique assez bizarre.

Dix minutes plus tard, les deux jeunes hommes arrivaient à la fête organisée. La salle était déjà pleine à craquer et Càllistô, sous son costume de « guerrier » s’avança pour repérer ses amis. Il savait d’ores et déjà que Kira et Svetlana, les deux jumelles seraient dans la salle quoi qu’il arrive. Càllistô parcourait la salle du regard quand la chevelure d’une jeune fille l’interpella. Svetlana. Même de dos elle était reconnaissable. La musique aussi était reconnaissable et était bien forte. Càllistô, laissant son ami en plan, s’avança vers la table où étaient Kira et Svetlana. Mais elles n’étaient pas seule. Un autre jeune homme se trouvait là. Un jeune homme du même âge que Svetlana visiblement. Et ce jeune homme, Càllistô le connaissait bien. C’était Francesco Rucci, un élève de Serdaigle. Il y avait aussi Hope McGwen, une jeune gryffondor assez sympathique...

Quand il arrivait devant ses congénères, le jeune homme arrivait derrière Svetlana et la prit dans ses bras, l’embrassant sur la joue. « Tu es très belle ce soir… »

Désolé de la petitesse

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bal masqué ho hé ho hé [Commun venez tous ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bal masqué ho hé ho hé [Commun venez tous ]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La fête à l'italienne ! [RP Commun avec tous ceux qui veulent]
» → TOPIC EN COMMUN :: Venez danser à la mode Charlie Chaplin
» 2. Bal masqué - Sujet commun
» Sujet commun ☞ Un bal masqué pour l'anniversaire de Privelina.
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • poudlard intra muros • :: ▄ le huitième étage :: La salle des Désirs-
Sauter vers: