AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]

Aller en bas 
AuteurMessage
Avanea J. Johnson

avatar

Messages : 10
Age : 34
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]   Lun 29 Juin - 17:17

Avanea Jade Johnson
.




      Age : 18 ans
      Date de naissance : 1er Mai
      Année de Scolarité : huitième
      Lieu de naissance : Kinsale, Irlande
      Lieu de résidence : Londres
      Nationalité : irlandaise de par sa mère, et anglaise de par son père.



Spoiler:
 


Dernière édition par Avanea J. Johnson le Jeu 16 Juil - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avanea J. Johnson

avatar

Messages : 10
Age : 34
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]   Jeu 16 Juil - 22:55

        Perfection is my word
        Can we work it out? Can we be a family?
        I promise I'll be better, Daddy please don't leave
        I ran away today, ran from the noise, ran away
        Don't wanna go back to that place,
        But don't have no choice, no way


    Le jour était à peine levé, et pourtant, la jeune enfant était déjà debout, immobile au milieu de la pièce comme elle semblait absorbée par un de ses dessins. Agée d’à peine 8 ans, et déjà, elle était attirée par cet art si délicat et si capricieux à maîtriser, si bien qu’elle pouvait certainement y passer des heures, coupée du monde extérieur afin de mieux se plonger dans le sien. La tête légèrement penchée sur le côté, les sourcils froncés, sa concentration était probablement au maximum, élève attentive qu’elle était. Car depuis son plus jeune âge, Avanea faisait partie de ces personnes érudites. Curieuse, elle s’intéressait absolument à tout, dévorant livre sur livre, et pouvant certainement être classée comme ces petits génies, bien souvent précoce mais diablement intelligent. Malheureusement, ce n’est certainement pas sur ses proches qu’elle pouvait espérer compter, son père si souvent absent, qu’il n’avait certainement pas conscience des capacités de sa progéniture. Un talent qui aurait probablement pu être gâché, si la gouvernante de la famille Johnson – veillant sur la petite fille depuis sa naissance-, n’avait pas été là. Elle-même ancienne enseignante retirée dans le monde des moldus, Hannah lui avait montré la voie à suivre, guide dévoué qu’elle était. Mais malgré tous ses efforts pour obtenir enfin l’attention tant recherché de son père, la Douce ne comptait que très peu dans la vie de cet homme, trop occupé à rechercher la femme parfaite, qui accepterait de passer le reste de sa vie à ses côtés. Le rejet d’un parent était probablement la chose la plus difficile à comprendre pour un enfant, voir même impossible, si bien que son intelligence rare lui était inutile ici, sans doute pour la première fois de sa vie. Et s’il y avait bien quelque chose qu’elle ne supportait pas, c’était cela. Ayant besoin de tout maîtriser, de tout comprendre, ses facultés lui permettaient d’obtenir ce sentiment de sécurité, si nécessaire dans sa vie. Entendant des bruits de pas derrière, Ava ne prit pas la peine de tourner la tête, sachant parfaitement qu’il ne s’agissait là que de son paternel, rentrant d’une de ses escapades amoureuses. Ou tout au moins, tel était le sentiment superficiel qu’il semblait croire ressentir, mais cette histoire se terminera probablement aussi dramatiquement que les précédentes. Et là où l’enfant devrait ressentir de la peine, de l’incompréhension, et même de la douleur, elle ne pouvait qu’offrir une analyse aussi précise que surprenante pour une jeune fille de son âge.

      Evan – « Que fais-tu debout ? Tu devrais être au lit. »

    Des mots d’une banalité affligeante, et auxquels Ava ne prit même pas la peine de répondre, refusant de perdre sa concentration pour quelque chose de si peu important. Evan avait perdu pied depuis la mort de sa femme, décédée lors de la naissance de leur fille. Devenu froid, distant, voire même cynique et cassant, il était incapable d’aimer cet enfant, qui n’était rien d’autre que la responsable de tous ses malheurs. Et si Avanea n’avait jamais rien dit, elle n’était pas moins parfaitement consciente des reproches non dit, ne faisant que peser davantage sur ses frêles épaules. S’approchant, l’homme observa un instant le dessin pratiquement terminé, voyant dans l’art quelque chose d’inutile et d’humiliant. Les artistes n’étaient-ils pas des personnes de bas étage, et qui n’avait d’autre avenir que celui de mendier dans la rue, la vente de toiles et autres étant pratiquement impossible ? Et cela, il ne pouvait le permettre, lui qui portait si fièrement le nom de son père, faisant honneur à sa famille. Ou tout au moins, c’était ce qu’il croyait, sombre ignorant qu’il était.

      Evan – « Je t’avais pourtant dit de ne plus dessiner » reprit-il, la colère rendant sa voix tendu. « Cela ne t’apportera jamais rien dans la vie. »
      Ava – « J’aime dessiner. Regarde, il est parfait. »

    Relevant la tête fièrement, la fillette releva légèrement la femme, voulant faire admirer son œuvre si parfaite à ses yeux. Car comme beaucoup de surdoués de son âge, elle ne supportait pas la médiocrité, et encore moins l’échec. Jeune enfant qui n’était à la recherche que de la perfection, unique sentiment capable de lui apporter un peu de sécurité dans sa vie si incertaine.

      Evan – « La perfection n’existe pas, Avanea. Et encore moins pour toi. J'espère qu'une fois à Poudlard, tu seras capable au moins de faire honneur à notre famille. »

    Des mots blessants, face auxquels seul un adulte aurait pu certainement répondre. Tressaillant légèrement, son expression resta cependant de marbre, refusant de lui laisser voir à quel point ses paroles tailladaient son cœur et son âme. Sans ajouter quoi que ce soit de plus, Sir Johnson tourna les talons et quitta la pièce, sans doute dans le but d’aller dormir afin de repartir le soir même. Observant son dessin un instant de plus, Ava déchira violement la feuille, avant de la balancer à l’autre bout de sa chambre, dans un accès de colère qu’elle ne se connaissait pas.

      Ava – « Médiocre » murmura-t-elle, se détestant soudainement comme elle posait son crayon à papier pour ce qui devait être la dernière fois.

    Douce, douce enfant, à la recherche de quelque chose qui n’existait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avanea J. Johnson

avatar

Messages : 10
Age : 34
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]   Jeu 16 Juil - 22:55

        Breaking Down
        Can we work it out? Can we be a family?
        It’s only love, it’s only pain
        It’s only fear, that run through my veins
        It’s all the things you can’t explain
        That make us human



    Déambulant dans les couloirs, un air parfaitement impassible sur le visage, la jeune femme errait sans but, laissant ses pas la guider au travers de la foule d’élèves qui se précipitait à leur prochain cours. La tête haute, le regard certain et la démarche assurée, tel était l’attitude d’Avanea, garantissant un accueil des plus froids à quiconque qui viendrait la voir. Il était difficile à croire qu’elle était des plus douces et sensuelles en privée, véritable tornade attachante. Mais ayant appris depuis trop longtemps à maintenir les apparences, recherchant une perfection qui n’existait pas, Ava se conférait à tord un cœur de pierre. Plus froide que la glace, beaucoup la jugeait comme une personne hautaine et cynique. Il y avait certainement une part de vérité, tant le petit génie qu’elle était ne parvenait pas à se fondre dans la masse. Mais pour ceux qui la connaissaient vraiment, l’image qu’elle dégageait ne révélait cependant pas tout. Un paradoxe à elle seule, dans lequel elle se complaisait, en jouant sans relâche. Prenant finalement la direction de la volière, elle en monta rapidement les marches, ne voulant guère avoir de la compagnie pour écrire sa lettre. Un énième mot pour son père, qui resterait probablement sans réponse. Il avait refait sa vie avec une de ses bien trop nombreuses conquêtes, se faisant ombre parmi tant d’autres dans la vie de la jeune femme depuis son entrée à Poudlard. Bien sûr, il n’oubliait pas de payer sa scolarité, faisant en sorte que son compte en banque soit bien garni, ou même n’hésitait pas à lui envoyer une lettre avant chaque rentrée pour lui donner ses recommandations. Mais il n’habitait plus au manoir, où Ava passait ses vacances sous la bonne garde de la gouvernante, et à vrai dire, cela faisait plusieurs mois qu’elle ne l’avait pas vu. Etrangement incapable de lui en vouloir, la Douce continuait de lui envoyer des lettres régulièrement, espérant qu’un jour, il daigne lui répondre. Tendre, tendre enfant, dont l’espoir faisait encore parti de son monde. Prenant place sur une pierre, Ava sortit sa plume et son parchemin, commençant à griffonner rapidement. Evan n’avait pas pris la peine de lui répondre suite aux attentats, ne se souciant probablement guère de savoir s’il lui était arrivé quelque chose. Ou peut être cela n’aurait été que justice dans son esprit, bouclant une boucle des plus macabres. Mais Ava refusait d’y penser, elle dont le cerveau en constante ébullition ne pouvait s’empêcher de tout analyser. Seulement parfois, l’ignorance est plus rassurante que le reste, et sur ce sujet, c’était la seule solution qu’elle avait trouvé pour ne pas souffrir davantage. Son écriture s’accélérant au fur et à mesure qu’elle réfléchissait, incapable d’arrêter le flux de pensées qui semblaient l’envahir à cet instant. Il n’était pas rare de voir la jeune femme écrire de la sorte, possédant souvent un carnet sur elle, où elle griffonnait quelques pensées, et même quelques dessins, même s’ils se faisaient rares. Ava n’avait plus touché un papier depuis de nombreuses années, renonçant à quelque chose qui lui apportait autant d’émotion. Elle se devait de comprendre, d’analyser, de maîtriser. Mais l’art était indomptable, et emmenait avec lui trop de sentiments contradictoires. Et au grand jamais, elle ne pouvait se permettre de perdre le contrôle, refusant de se compromettre. Qu’en penseraient-ils, tous autant qu’ils sont, s’ils s’apercevaient que la petite poupée parfaite était pleine de failles ? Elle ne pouvait prendre le risque de leur donner une chance de la détruire, elle qui ne tenait déjà qu’à un fil. Il était pourtant si facile d’abattre ceux qui semblaient si forts en apparence, que cela en était risible. Terminant sa lettre, Ava la plia soigneusement, avant de la donner à sa chouette. Déjà, elle entendait des bruits de pas comme elle se relevait et ramassait ses affaires pour disparaitre. Car ce jour là, elle n’était pas d’humeur à supporter les autres, bien trop lunatique pour fréquenter ses camarades, et risquer ainsi d’exploser. Situation des plus ironiques, qui ne pouvait entrainer qu’une fatalité déconcertante. Sombre enfant qui ne voulait que cacher une âme tourmentée, s’enfonçant plus profondément dans son échec si destructeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avanea J. Johnson

avatar

Messages : 10
Age : 34
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]   Jeu 16 Juil - 23:00

Dubble, juste pour prévenir que je pense avoir enfin terminé. Enfin, en espérant ne rien avoir oublié. '-'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]   Ven 17 Juil - 12:28

    (Re)Bienvenue <3

    Tu écris toujours aussi bien, ça change pas *-* , ton personnage très touchant j'aime beaucoup (et en plus t'as mis les paroles de Pink, j'adore cette chanson *-*)
    Bref pour moi c'est ok, bien sûr, et ce sera sans hésiter Serdaigle. (L)

    (n'oublie pas d'aller te recenser)

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avanea J. Johnson

avatar

Messages : 10
Age : 34
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]   Ven 17 Juil - 17:38

Merciii! <33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avanea J. Johnson || Ghost of my Mind [Done]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» GHOST ISLAND
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: