AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 16:07

Ellôra Leroy



    le contrôle d'identité

      nom: Leroy, il s'agit de son nom d'adoption. Quant à Kent et bien c'est le nom de famille que sa mère avait donné lorsqu'elle avait abandonné ses enfants.

      prénom(s): Ellôra, elle serait bien incapable de vous donner des explications quand à son prénom, mais elle l’aime beaucoup, il sort du lot !

      âge : 17 ans

      date de naissance : 11 Septembre

      lieu de naissance : Inconnus

      lieu de résidence : Chez ses parents adoptifs, à Londres

      nationalité : Française


    la fiche d'indentifcation



    description physique :

      Ce qu’on remarque en premier chez la demoiselle c’est sans aucun doute ses yeux, d’un vert étonnant, non mais franchement on en voit pas souvent des comme ça ! Elle se demande bien de qui elle a pu tenir des yeux comme ça car dans ses souvenirs sont frère les avaient plutôt bleu, d’ailleurs elle était assez jalouse de ses deux perles azurs, mais bon...
      Ses cheveux châtain contraste à merveille avec ses yeux et surtout avec sa peau.
      Hum que dire d’autres? Même quand elle ne sourit pas son visage semble toujours joyeux et dégage une espèce de douceur qui est tout à fait représentative de la personnalité de la demoiselle. Son pas gracieux et presque sautillant est un simple régal qui en charme plus d’un, tout en elle semble être fait pour vous apaiser, pour vous faire sourire. Difficile de s’empêcher de lui rendre son sourire quand elle vous adresse l’un des siens.
      Ah oui autre chose! Le sujet à éviter à tout prix devant elle : la taille…sa taille…Elle fait un mètre soixante cinq et il faut dire qu’à son âge c’est pas vraiment ce qu’il y a de plus glorieux… Elle déteste par-dessus tout sa petitesse et lorsqu’on aborde le sujet ne serait-ce qu’en la taquinant c’est limite si elle ne se met pas à pleurer, non j’exagère mais vraiment : évitez le sujet !! Elle espère toujours prendre quelques centimètres, après tout ça croissance n’est peut-être pas tout à fait terminé hein ?? Bon c’est un peu limite, mais elle garde espoir !
      Niveau vestimentaire elle a un style plutôt à jours, à la mode si vous préférez, elle ne suit pas forcément toute les modes, parce que franchement des fois elle se demande comment les gens peuvent sortir habiller comme ça, mais en général elle suit bien le mouvement.
      Elle est assez féminine sans trop, elle ne passe pas tout son temps à se maquiller : un coup de mascara ou d’eye-liner et c’est bien suffisant pour elle. Elle reste toujours dans le raisonnable, ne voulant pas faire vulgaire ou trop exubérant, on va dire que son style général c’est « petite fille sage qui ne se dévoile pas trop ».


      description du caractère :

      Ellô est très agréable avec les gens qui l'entourent, elle essaye toujours d'aider les gens qu'elle rencontre. Même si elle préfère éviter de se mêler de ce qui ne la regarde pas elle a du mal à résister aux âmes en peine. Bien qu'elle soit du genre à aller beaucoup vers les autres, elle passe l'essentiel de son temps seule et le fait d'atterrir dans une nouvelle école ne risque pas d'améliorer la chose. Elle ne se confie jamais sur son passé, tout du moins elle évite les conversations sur le sujet, préférant écouter les autres expliquer leurs histoires que de dévoiler la sienne. Elle n'a pas honte d'être une enfant adoptée, mais elle ne voit pas l'intérêt de s'apitoyer, elle a déjà passé une partie de son enfance à le faire alors elle ne veut plus continuer sur cette voie. Tolérante, c'est une jeune femme qui sera accepter les différences des autres mieux qu'elle ne les accepterait chez elle. Elle aime aussi être en compagnie de personne joyeuse et bavarde, voire complètement barrée, bon elle-même ne l'est pas vraiment, mais elle était toujours prête à suivre quelqu'un dans un délire. L'une de ses amies était un peu comme ça d'ailleurs (très exubérante) par exemple : un soir elle a emmené Ellô a une soirée et on peut dire que la demoiselle c'est bien lâché, Ellô c'est tellement lâché qu'elle s'est mise à boire un peu trop et a commencée un strip-tease debout sur une table, heureusement son amie l'a arrêtée à temps ! Comme quoi elle ne tient pas du tout l'alcool (elle avait juste bu quatre verres en réalité... -_- ) mais bon au moins ça prouve qu'elle peut être aussi assez barrée quand elle se sent en confiance. Oui parce qu'en général elle n'est pas trop comme ça, elle est juste elle, c'est-à-dire une fille douce et souriante, sans folie aucune, elle est même timide avec les gens qu'elle ne connaît pas (super elle connaît personne...>.<)
      Ellôra est également assez tête en l'air et ne manque jamais de faire quelques gaffes qu'il lui arrive de pouvoir rattraper, enfin la plupart du temps...



    la biographie

      histoire générale :


      Introduction : « J’en rêve encore »

      De son enfance Ellôra n'a que très peu de souvenir, ce dont elle se souvient encore aujourd'hui avec le plus de précision c'est de lui, lui, son frère, son protecteur, celui dont elle rêve bien souvent la nuit, lui qui avait toujours été là pour elle, la réconfortant et la protégeant.
      Ellôra s'est tellement attachée au souvenir de son frère jumeau que chaque soir elle espère rêver de lui et chaque matin à son réveil, lorsqu'elle n'a pas rêvé de lui, elle se met à pleurer, mais ça personne le sait...



      I. « Notre séparation : la fin de mon monde »


      Ellôra avait été abandonnée avec son frère jumeau à l'âge de trois ans à peine, pas étonnant qu'elle n'ait absolument aucun souvenir de ses parents biologiques... Néanmoins, elle n'avait jamais doutée qu'un jour ou l'autre, ses parents viendraient les chercher à l'orphelinat, elle et son frère, même si elle ne connaissait pas les raisons qui avaient poussé ses parents à vouloir les abandonner. Sans doute était-ce là la simple naïveté d'une enfant, après tout n'importe quel orphelin à ce même genre d'espoir, enfin n'importe lequel sauf lui, lui il n'y avait jamais vraiment cru et cela blessait profondément sa jumelle qui n'en disait mot, elle qui pourtant n'était pas du genre à masquer ses peines...

      Ce ne fut cependant pas ce qui l'attrista le plus durant son enfance, la vrais déchirure apparut sous la forme d'un couple de trentenaire qui, quelques mois auparavant, avaient perdu leur fille. Coïncidence bien morbide : Ellôra était le portrait craché de la défunte enfant du couple, ce qui les poussa à vouloir l'adopter.

      C'était un couple tout ce qu'il y a de plus charmant, amoureux, souriant et qui serait subvenir, de manière plus que suffisante, aux besoins d'une enfant. Il n'y avait donc aucune raison pour qu'on leur refuse l'adoption de la fillette.

      Les deux enfants furent donc séparés à l'âge de huit ans. Ellôra tempêta, hurla comme elle n'avait jamais hurlé, supplia de toutes ses forces pour ne pas qu'on l'emmène, pour ne pas qu'on la sépare de sa moitié, mais il n'y avait rien à faire, les adultes étaient plus forts... Sa lutte était vaine, inutile même, mais que voulez-vous Ellôra était (et est toujours d'ailleurs) une petite « mademoiselle espoir » : elle croit toujours que ce qu'elle désire assez fort peut arriver. Peut-être alors n'avait-elle pas espéré assez fort ? Elle s'en voulait et s'en rendait coupable, elle n'avait pas été à la hauteur, elle n'avait pas été en mesure de rester à ses côtés alors que lui il avait toujours tant fait pour elle. On la séparait de l'être qu'elle aimait le plus au monde, le seul qui était vraiment de sa famille, c'était son sang, sa chaire, c'était son jumeau comment pouvait-on séparer des jumeaux ? C'est comme ne prendre qu'une seule chaussure, il faut prendre les deux pour les porter c'est logique ! Alors, pourquoi ne prenait-on pas les jumeaux ensemble ? Puisque c'était la seule manière de les rendre heureux ... Mais les adultes, on le sait bien, n'ont jamais été des êtres d'une grande logique...

      Le spectacle, qu'offrait Ellôra dans sa peine, était habituel à l'orphelinat, alors personne ne fut réellement étonné par la réaction de la jeune fille. Les membres du personnel avaient même tout prévu pour éviter de trop faire durer la chose : Ils l'avaient empêché de dire au revoir à son frère en consignant ce dernier dans sa chambre. Ellôra en était malade, c'était d'une telle cruauté, déjà on la séparait de lui, mais en plus on lui refusait des adieux ?! Quel genre de personne ferait ça à une enfant ? Et voilà, voilà qu'on l'emmenait, qu'on l'éloignait de l'orphelinat, de lui, de toutes les chances qu'elle avait de retrouver ses parents. Elle regardait l'orphelinat s'éloigner lentement à travers la fenêtre de la voiture de sa nouvelle famille. Elle cherchait à l'apercevoir, mais rien à faire le soleil gâchait toutes ses chances, maudit soleil, maudites fenêtres qui prenaient trop la lumière... Elle regrettait déjà de quitter cet endroit, qu'elle avait pourtant toujours détesté, à présent il lui semblait que ça avait été en réalité le meilleur endroit au monde, un petit paradis, parce qu'elle y avait son frère.



      II. « Comme lui je change, j’évolue en l’attendant patiemment »


      Ellôra resta longtemps prostrée, trop anéantie par sa séparation avec son frère. Sa famille d'accueil comprenait parfaitement qu'elle puisse être triste, ils savaient que cela ne serait pas facile au début, mais ils savaient qu'un jour elle finirait par s'ouvrir à eux, seulement ils ne savaient pas quand. Presque une année passa avant qu'elle ne se décide à discuter avec eux. Elle n'en voulait pas particulièrement à sa nouvelle famille, après tout il était légitime qu'ils veuillent avoir une enfant après la tragédie qui leur était tombée dessus lorsqu'ils avaient perdu leur fille, mais Ellôra aurait préférée rester aux côtés de son frère. Il lui manquait tellement. Elle passait le plus clair de son temps assise devant la fenêtre de sa chambre, fixant la route, elle voulait le voir apparaître là, il viendrait la chercher tout simplement, il lui sourirait avec malice, comme toujours et puis ils partiraient tout les deux, ils resteraient ensemble, ne se séparant plus jamais. Pourtant, elle avait beau attendre il ne venait pas. Il ne devait pas savoir où elle habitait songea-t-elle un jour. A cette pensée Ellôra décida d'envoyer une lettre à son frère, avec ses coordonnées pour que... s'il en avait envie bien sûr ! Il vienne la chercher. Elle confia la lettre à sa nouvelle mère qui lui assura qu'elle allait la poster, seulement elle ne le fit pas, elle brûla la lettre, se disant que cela serait trop dur pour l'un comme pour l'autre de rester en contact sans pouvoir se voir.

      Ellôra attendit encore et encore, elle avait beau avoir envoyée sa lettre depuis des mois il ne venait pas, quand une nouvelle année s'écoula il faut avouer que l'espoir, qui l'animait toujours d'ordinaire, commença à s'ébrécher. Peut-être n'avait-il pas envie de la voir... Il était sans doute fâché contre elle parce qu'elle avait été trop longue? Alors, elle cessa d'attendre, tant pis pour lui, qu'il boude tout seul ! Ellôra décida qu'il était temps pour elle de devenir une enfant, parce que jusque là son enfance elle lui était un peu passée au-dessus de la tête. Il était temps pour elle de sourire, d'être heureuse, même si c'était sans lui... mais pourquoi ? Pourquoi il n'était pas venu la chercher? Elle l'attendait et lui... quel idiot...

      Ellôra apprécia de plus en plus sa toute nouvelle vie. Sa famille adoptive était tout à fait à l'image qu'elle s'était faite en les rencontrant et il n'était donc pas bien difficile d'apprendre à les aimer. Elle devint la jeune fille qu'elle aurait toujours dû être : souriante, douce et sociable.

      Sans s'en rendre compte Ellôra se mit vraiment à entrer dans la peau de l'enfant que ses parents avait perdu, pas forcément à cause de sa manière d'agir, mais ses parents l'habillèrent, la coiffèrent de la même façon. Ils lui lisaient également les mêmes livres pour l'endormir, l'inscrivaient aux mêmes activités extra-scolaires. Ellôra, elle, ne sentait pas que ses parents la manipulaient de cette manière, souhaitant la façonner sur le modèle de leur fille décédée. Si elle l'avait su c'était certain, elle en aurait été blessée. Qui ne l'aurait pas été en sachant que tout ce que ses parents ont fait pour elle était en fait une pure machination? L'aimaient-ils vraiment ou voyaient-ils seulement en elle un simple moyen de faire perdurer l'image de leur fille? Par moment lorsque Ellôra regardait les photographies de l'enfant, elle se disait qu'elle avait une ressemblance certaine avec cette dernière, même si elle avait parfois des doutes, elle se disait que c'était une simple coïncidence, après tout c'est bien connu: toutes les petites filles se ressemblent.


Dernière édition par Ellôra Leroy Kent le Jeu 2 Juil - 20:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 16:11

    III. « Slayers ? Hé je suis pas une tueuse moi ! »


      « Mamaaaaaaaaaaan » Appela la voix d'Ellôra de bon matin, à travers les murs de l'appartement parisien de ses parents.

      Dans le couloir des bruits pas indiquèrent à la demoiselle de dix ans (presque onze) que sa mère l'avait bien entendu et qu'elle se dirigeait vers la source de l'appel. Panier de linges propres en main, la mère d'Ellôra fit son entrée dans la chambre de la petite brune aux yeux verts.

      « Qu'est-ce qu'il y a ma puce ? » questionna sa mère.

      « C'est quoi cette lettre ? » Demanda Ellôra en désignant la lettre qu'elle tenait entre ses doigts.

      « Je ne sais pas... je pense que l'expéditeur a dû faire une petite erreur »

      « Comment on peut confondre Leroy et Slayers ?... Slayers ça veut dire tueur non ?... c'est un comique celui qui m'a écrit.... » Dit-elle en grimaçant

      « Ouvre là on sait jamais »

      Ellôra opina du chef et s'exécuta en ouvrant délicatement la lettre. Elle prenait soin de ne pas la déchirée, elle semblait tellement précieuse comme ça avec son papier raffiné et fermé à la cire, il aurait été dommage de l'abîmer bêtement. Une fois la missive ouverte, Ellôra entama la lecture du courrier, son visage laissa alors place à une affluence impressionnante de grimaces faciale en tout genre. Sa mère, qui ne manquant rien du spectacle que donnait sa fille, se mit à rire légèrement et d'une voix amusée elle demanda à sa fille de quoi il s'agissait.

      « Bhin...je sais pas trop c'est bizarre »

      « Qu'est-ce que ça dit ? »

      « Pour résumer : que je suis une sorcière. »

      « Ça doit être une blague ne te tracasse pas, les gens sont stupides parfois... »

      Ellôra fixa sa mère du regard, le visage sérieux.

      « Mais maman... ça à l'air sérieux comme truc... et puis ça expliquerait pas mal de choses »

      La mère d'Ellôra secoua la tête, faisant virevolter sa crinière brune, pensant que sa fille n'était pas sérieuse en disant cela et voulait simplement la faire tourner en bourrique.

      « Arrête de plaisanter ! Tu vas pas me faire avaler que t'y crois ! » Dit-elle en souriant.

      Ellôra resta silencieuse. Voyant finalement que sa fille prenait la chose réellement au sérieux elle demanda à tout hasard :

      « A quoi tu penses quand tu dis que ça expliquerait des trucs ? »

      S'en suivit une très très longue conversation entre la mère et la fille qui finirent par toutes deux vouloir en savoir plus sur le sujet. Elles allèrent à l'endroit indiquer pour l'achat des fournitures scolaires et s'aperçurent rapidement que ce qu'elles venaient de découvrir était très loin d'être une blague. Ellôra était bel et bien une sorcière et sous peu elle irait poursuivre ses études dans une académie française de magie du nom de Beauxbatons. Plus tard elles durent convaincre le père d'Ellôra qu'elles n'avaient pas perdu l'esprit avec cette histoire de sorcellerie. Il lui fallut un peu plus de temps qu'à son épouse pour être convaincu de la véracité des propos qu'elles tenaient. Elles parvinrent néanmoins à leur fin et ne finirent pas cloîtrées dans un asile d'aliéné (même si l'idée avait effleuré l'esprit du paternel d'Ellô au moment où elle avait sorti sa baguette).



    IV. « Beauxbatons, Académie Française de Magie »


      Ellôra était légèrement inquiète en allant pour la première fois à Beauxbatons, après tout elle ne connaissait personne et l'univers de la magie lui était totalement inconnu, certes elle avait eu le temps de lire certains chapitres de ses livres de cours, mais voir la magie opérer c'était autre chose.

      Dans son école, Ellôra, bien qu'étant une jeune fille douce et aimable, eu énormément de mal à se faire des amies, la plupart des filles de l'école étaient snobes et capricieuses. Ellôra eu énormément de mal à pouvoir se fondre dans la masse sans passer pour une idiote ou une fille trop niaise. Il y eu beaucoup de moquerie à son encontre, car elle était un peu trop bonne poire à croire que personne n'était vraiment « méchant ». C'est fou comme le fait d'être une fille ouverte aux autres peu justement vous faire devenir la tête de turc de l'école... Cependant, malgré tout cela Ellôra trouvait qu'elle ne s'en tirait pas trop mal, elle arrivait à esquiver les ennuis et évitait les gens mal intentionnés, enfin sauf quand ils s'en prenaient à quelqu'un d'autres là il faut avouer qu'elle avait un peu tendance à servir de « bouclier » : n'étant pas forcément d'une grande aide elle se contentait de prendre à la place de la victime. Non elle n'était pas masochiste, juste un peu trop bonne poire... Ce fut néanmoins ce côté bonne poire qui lui fit réussir à avoir des amies, bon elle n'en avait que deux... mais c'est déjà beaucoup ! Surtout au royaume des harpies, plus communément appelé Beauxbatons.

      Les parents d'Ellôra étaient ravis de voir leur fille se développer aussi bien, eux qui avaient un moment cru qu'elle ne réussirait sûrement jamais à s'ouvrir aux autres, ils se voyaient on ne peut plus enchantés par ce revirement de situation. De la petite fille renfermée elle était devenue une demoiselle souriante et généreuse. Ils ne pouvaient qu'être comblés. Malgré le bonheur apparent que leurs laissait miroiter Ellôra, la demoiselle cachait certaines choses à ses parents... En dehors des petites « blagues » (pas forcément drôles) de ses camarades, Ellô cachait également à ses parents que dans le monde des sorciers une menace planait, en effet en octobre dernier la célèbre école de magie anglaise avait subi une attaque qui avait secoué le monde des sorciers. Qui avait osé s'en prendre à cette institution de la magie ? Qui serait les prochaines victimes ? A Beauxbatons beaucoup de bruits courraient : vu que l'école de Poudlard avait été touché, la prochaine victime pourrait très bien être la leur ! Certains élèves quittèrent l'école en cours d'année, préférant partir loin de l'Europe pour un temps. L'une des amies d'Ellôra, Sandy, avait elle-même quittée l'académie. Quant à son tour Rosalie commença à lui parler de son projet de partir elle aussi, Ellôra crut qu'elle allait ne jamais s'en remettre, mais qui aurait cru que de Rosalie et d'elle se serait elle en réalité qui partirait la première ?

      En effet le père d'Ellôra avait reçu une promotion et devait pour ce faire emménager à Londres, pour prendre la tête de l'entreprise basée en Angleterre. Ellôra aurait très bien pu rester à Beauxbatons après tout ce n'était pas si loin que ça la France, mais il n'y avait rien à faire, son père savait bien qu'une école de magie anglaise existait (car elle lui en avait déjà parlé) alors il lui intima de venir avec lui et sa mère. C'est ainsi qu'à son tour Ellôra fuit la France et se rendit pour la première fois en Angleterre. Le jeune fille n'était pas vraiment certaine que s'était une brillante idée de rejoindre cette école, mais en même temps vu qu'elle avait déjà été attaquée elle ne le serait sûrement pas une deuxième fois... n'est-ce pas ??????



    curiculum vitae

      composition de votre baguette :Bois d’Olivier. Symbole de longévité et d'espérance, l'olivier est réputé éternel. C’est également le Symbole de la paix, de la réconciliation, de la victoire, de la force et de la fidélité. Elle contient un nerf de cœur de sirène et mesure 26,5 centimètres.

      année d'étude / matière enseignée : 7ème

      la forme de votre épouvantard : Le cadavre de son frère (mais il a l’apparence qu’il avait à l’âge de sept ans, vu qu’ elle ne sait pas à quoi il ressemble aujourd’hui)

      la forme de votre patronus : Une volée de Papillon. Le papillon est le symbole de la métamorphose et de la transformation vers ce qu'il y a de plus élevé. Il nous enseigne à transformer consciemment nos vies, à créer de nouvelles conditions dans la réalité et à laisser les désirs se réaliser. Ellô ne fut pas surprise par la forme que pris son patronus, en fait elle trouve qu’il lui correspond très bien.



    le moldu que tu es

      pseudo ou prénom: Julie
      âge : 19 ans
      avatar utilisé : Lucy Kate Hale
      code du règlement : la poudre d'escampette s'en va au loin
      autre : Nop


Dernière édition par Ellôra Leroy le Jeu 2 Juil - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight D. Constance

avatar

Messages : 238
Localisation : Très certainement dans ses appartements.
Camp : Un côté, l'autre. Je suis tenté par l'un puis par l'autre.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 18:10

    Bonjour, même si je trouve ta fiche agréable à lire, je ne suis pas d'accord sur le fait qu'elle vienne de Beauxbâtons. Chaque école conserve ses élèves, et nous avons déjà des expatriés.
    Je te demande donc de modifier ta fiche.

    Merci & bon courage.
    Préviens-moi une fois que cela sera fait.

_________________



      Les portes de l'Enfer
      Sont toujours ouvertes...
      Même à Minuit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 18:13

    Oh hum d'accord, on m'avait dit que ça ne poserait pas de problème, je suis désolée. Il faut que j'en reparle avec James Slayers Kent alors, vu que c'était pour faire concorder son histoire avec la mienne.


Dernière édition par Ellôra Kent le Jeu 2 Juil - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight D. Constance

avatar

Messages : 238
Localisation : Très certainement dans ses appartements.
Camp : Un côté, l'autre. Je suis tenté par l'un puis par l'autre.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 18:15

Qui t'as dit que cela ne poserait pas de souci? Dwayn? Adam ou Romy? Si c'est l'un des trois, alors ne change rien. Si ce n'est pas le cas. =/

_________________



      Les portes de l'Enfer
      Sont toujours ouvertes...
      Même à Minuit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 18:18

    Non c'est James enfaite T_T je vais le brûler sur un bûcher celui là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight D. Constance

avatar

Messages : 238
Localisation : Très certainement dans ses appartements.
Camp : Un côté, l'autre. Je suis tenté par l'un puis par l'autre.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 18:26

x)
Quand tu as des doutes, renseignes toi auprès des Administrateurs (Adam W. H ; Romy L. C ; ou Dwayn J. B. ) ou les modérateurs (Blake Milton-W. , Phoenix J; ou moi même x) )

_________________



      Les portes de l'Enfer
      Sont toujours ouvertes...
      Même à Minuit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 27
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 19:13

Salut,

Tiff cette histoire d'école est entièrement de ma faute... D'après le BG de James, il fut séparé de sa sœur lorsqu'il avait huit ans. Si mon perso a son caractère d'aujourd'hui c'est bien parce qu'il a grandit loin de sa soeur. Pour que Ellôra soit jouée il faut donc qu'elle vienne d'une autre école autrement ça n'a pas de sens. Ils ne peuvent quand même pas s'être croisé pendant sept ans sans ce voir non ?

C'est si gênant que ça pleurniche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha I. Carlson

avatar

Messages : 209
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 20:02

    ><. (flemme de changer de compte.)
    Validée, Gryffondor.

    Mais j'aimerai qu'on me consulte avant. Au moins pour respecter le monde établit par JKR. On ne change pas d'école en claquant des doigts, à moins d'avoir une école détruite. =/

_________________

      « I was damn near addicted
        I got into trouble with him, »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 27
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 20:08

Okays Tiff je m'en souviendrais. Désolé du dérangement et..... merciiiiiiiiiiii I love U

Bienvenue Soeurette loooooove u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Jeu 2 Juil - 20:11

Merci à toi Sasha! Et merci aussi à mon négociateur adoré XD

Ham youpi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Dwayn McBright
    justice ♦ Somebody help me

avatar

vos doubles comptes : Slytherin ; Teacher
Messages : 1432
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Ven 3 Juil - 13:31

    Han nan une autre kent --'.

    Bref je plussoie Tif' mais ne nous fâchons pas ^^

_________________

    ♦️ Somebody help me&&&&&&&&&&&&

    Free me/ before I slip away
    Heal me/ wake me from this day
    Can somebody help me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Ven 3 Juil - 14:25

Comment ça "Han nan"?!! je vais me vexer moi! beurk Bon ok j'avoue que James.... mais moi! *.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 27
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Ven 3 Juil - 20:00

Comment ça j'avoue que James ??? Fait gaffe soeur chérie t'a encore l'âge d'avoir des féssée Angel.

Dwayn : Moi zozi ze t'aime mrgreen I love U

* sort avant de trop flooder *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Ven 3 Juil - 20:03

James Slayers Kent a écrit:
Comment ça j'avoue que James ??? Fait gaffe soeur chérie t'a encore l'âge d'avoir des féssée Angel.

... heum... excuse-moi James mais venant de toi ça fait pervers mouhahaha

tseu ENCORE une Kent, tu devras nous présenter James X) (a)

*sors en même temps que James => *

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Ven 3 Juil - 20:43

C'est qu'on prolifère lentement mais surement dans la famille --

J'avoue que Blake n'as pas vraiment tord: c'est limite comme menace tendancieuse Shock !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 27
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Ven 3 Juil - 22:01

Woé mais ils ont pas grandit ensemble Angel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellôra Leroy Kent

avatar

Messages : 148
Age : 28
Localisation : Dans la salle de Bal
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   Ven 3 Juil - 22:15

Heureusement!! Help me !

Pour la bonne préservation de la santé mentale d'Ellô il fallait bien qu'elle ne soit plus à ses côtés!! XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ellôra L. Kent | On se connait nan? o.O
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: