AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 whatever bonnie wants. the end

Aller en bas 
AuteurMessage
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: whatever bonnie wants. the end   Ven 10 Juil - 20:10


    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : emiche.
      âge : 17 ans
      avatar utilisé : Mila Kunis
      code du règlement : la poudre d'escampette s'en va au loin
      désirez-vous être en lien avec un préfet ? : non ça ira merci :)
      autre ? : ce forum est superbe.


Dernière édition par Bonnie Ruth Carrington le Sam 11 Juil - 20:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Ven 10 Juil - 20:27

    Il étais une fois une...« BONNIE, Jayden m'a encore volé quelque chose. »
    Bon pour l'histoire de princesse on repassera, l'histoire que je vais vous compter aujourd'hui n'est pas une histoire comme les autres. Je ne connais pas tout les détails mais je vais m'efforcer de vous rester la plus fidèle à ce qui aie arrivé à cette jeune fille hors du commun. Cette histoire commence le 12 avril de l'année 2081 dans une grande bâtisse aux allures chaleureuses du 23 Hollow's street, Rothesay. C'était le premier cri de Bonnie Ruth Carrington , entouré de sa mère, son père et une médicomage amie de la famille. Après des heures d'effort c'est dans les larmes et les rires mais c'est surtout dans l'amour qu'elle naquit. Un foyer uni l'attendait pour affronter les dangers de la vie et la guider dans ces choix mais elle n'imaginait pas une seule seconde qu'elle devrai faire ses choix sans ses parents.
    Un an plus tard, un garçon nommé Jayden fit l'apparition dans la petite famille suivit de Tallulah encore une année après et la famille fut au complet. C'est dans la joie et la bonne humeur que cette famille vivat durant 3 ans. Cette maison était habité par les pleurs, les sourires et les souvenirs des enfants. C'était un doux cocon dont on avait du mal à partir. mais partir il le faudrait bientôt pour ces trois bambins. La plus âgé qui avait 6 ans se débrouillait comme une chef et dictait sa lois dans la maison mais elle était douce et aimante aussi, un vrai rayon de soleil qui réchauffait tous ceux qui l'entouraient. Le deuxième de la fratrie, âgé de 5 ans, était farceur et adoré donné du fils à retordre à ces parents mais ne manquait jamais de venir réclamer un câlin. La dernière qui fêtait ces 3 printemps était une petite capricieuse qui voulait toujours tout avoir mais dès le premier coup dur elle se réfugiait dans les bras de sa grande soeur. Malheureusement cette équilibre allait être bouleversé une nuit sombre d'automne.
    Cette nuit là, le vent soufflait en bourrasque et le ciel crachait des éclairs qui éclairait la sombre soirée. Le temps comme au courant des prochains évènement se déchainé dans une folle fureur. Les arbres pliés sous la force de la tempête dessinait sur les vitres des maisons des ombres inquiétantes. Dans une charmante demeure seule quelques fenêtres étaient encore éclairés. Les charmants parents étaient recueillis au bord d'une cheminée les visages inquiets et tourmentés. Ils avaient appris dans la le courant de la semaine une bien mauvaise nouvelle et avait peur des conséquence qu'elle allait entraîner avec elle. A l'étage dans une grande chambre était réunit les trois frère et sœurs, transit, recroquevillés les uns contre les autres. La petite brune essayait de rassurer la plus petite pendant que le garçon s'efforçait de cacher sa peur. Ils ne parlaient pas de peur d'attirer l'attention des fantômes morbides, ces ombres menaçantes, qui frappaient à leur fenêtre. Dans la maison on entendait juste résonner le crépitement des flammes et le vent qui arrivait à s'infiltrer dans les interstices des volets clos.
    Brusquement comme venant troubler la quiétude qui régnait dans la maison, un grand fracas se fit entendre au rez de chaussez puis suivit de cris. Les enfants trop apeuré pour tenter quoi que ce soit se pelotonnèrent les uns contre les autres. Soudain parmi les hurlements, ils entendirent des pas de course dans la escaliers puis une ombre se glissait sous leur porte. Leur mère, le visage baigné de larme ouvrit la porte et pris ces enfants dans ces bras. Elles les fit sortir du couloirs et les emmena près d'une petite porte dont il n'avait jamais eu la connaissance auparavant et qui pourtant leur semblait si familière. Peut être était-ce parce que cette porte signifié le fin d'une époque qu'ils la remarquèrent enfin. La femme ouvrit cette porte doucement pour ne pas éveiller les soupçon des ombres qui attaquait leur père en bas. Elle fit entrait ses enfants dans le grenier sombre et leur chuchota.

    « Mes chéris, tout va bien, ne vous inquiétez pas. Suivez ce couloir jusqu'à la lumière et une fois sortie ne vous retournez pas et courrez. Ne revenez jamais ici vous m'entendez. Fuyez le plus vite possible jusque chez notre bon vieux voisin Alfred dites lui bien que je vous envois ici pour qu'ils vous amènes faire une visite chez votre chère tante, il comprendra. Souvenez vous surtout que votre père et moi vous aimons de tout notre coeur. Bonnie, promet-moi de veiller sur ton frère et ta soeur, et de tout faire pour qu'il ne leur arrive rien. Désormais tu prendras les décisions pour eux mon coeur. Maintenant Partez."
    « Maman, j't'en pris que ce passe-t-il ? »
    « Promet moi ma chérie. »
    « Oui je te promet, je t'aime maman... »
    « Partez ! »

    La porte se referma sur eux et étouffa les bruit de ce qu'il ce passait dans leur maison. Bonnie n'entendait désormais que les sanglot de Tallulah et les murmures de gémissement de son frère. Repensant aux dernières parolse de sa mère elle ravala ses larmes et empoigna les mains des deux autres enfants et tout en pressant le pas vers la sortie elle leur murmura que tout allé bien même si au fond d'elle elle savait qu'elle était entrain de mentir. Les trois enfants débouchèrent sur la rue qui leur paraissait froide et austère. Ils la longèrent en courant et gagnèrent la maisonnette de leur bon vieux voisin Alfred. Bonnie lui répéta mots pour mots les paroles de sa mère et le bon vieux bonhomme après avoir passé quelques coup de téléphone, leur demanda de toucher une vieille pantoufle usé qui les conduirait vers leur nouvelle maison. Bonnie laissa libre court à ses larmes car elle savait que jamais elle ne reviendrai ici et que jamais elle ne reverrait ses parents. Elle se jura aussi de respecté la promesse de sa mère. Une lumière blanche éloigna les enfants de Rothesay à tout jamais.


Dernière édition par Bonnie Ruth Carrington le Ven 10 Juil - 22:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Ven 10 Juil - 20:27

    Ce jour-là, le ciel était bleu, aucun nuage ne venait troubler la vision enchanteresse de cette immensité qui rappelait les plus belles mers des caraïbes. C'était un temps plutôt rare en cette saison et surtout en Angleterre. Le soleil avait atteint son zénith et envoyé des rayons mortels sur la terre cherchant sans doute à anéantir toute forme de vie. C'est pour cela que tout le monde se terrait chez soi, même les lézards avaient trouvé une pierre sous laquelle ils se nichaient. Pourtant, dans ce grand parc, 3 enfants aventureux jouaient à un jeu imaginaire. Ils courraient entre les arbres qui parsemaient le jardin du manoir de Mrs Carrington, ceux-ci leurs fournissaient l'ombre nécessaire à leur survit en cette après-midi ensoleillé. Rosy Carrington était une vielle dame riche et secrète, les habitants du village le plus proche ne s'approchait jamais du manoir car ils s'y passaient des choses plutôt étrange. De toute manière, cette femme solitaire n'aimait pas se mêler aux autres. Elle n'avait jamais eu d'enfants et pourtant il y a 3 ans elles avaient accueillit 3 orphelins des plus charmants.
    La fratrie se constituait de Bonnie, qui était sans doute trop mûre pour son âge, de Jayden, enfant farceur à ses heures perdues, et Tallulah, jeune enfant gâtée. Bonnie avait bien grandit, elle ressemblait de plus en plus à feu Katherine Carrington, sa mère bien aimée. Pourtant elle était le portait craché de son père, mais la maturité avait figé les traits amicaux de son père et elle s'était approprié les mimiques de sa mère. Ses longs cheveux bruns étaient noués en couette pour les empêcher de coller à sa nuque sous le coup de la chaleur et elle était vêtue d'une jolie robe couleur corail qui descendait en dessous de ses genoux écorchés. Présentement elle s'amusait à courir après son frère et sa sœur, le jeu s'appelait : mage noir glacé. Ils courraient ainsi depuis des heures et la fatigue commençait à se faire sentir tout comme le gargouillis de leurs ventres se faisait entendre. Les deux fillettes décidèrent de faire une pause mais ce n'était pas de l'avis de leur frère. D'ailleurs, abandonné par ses sœurs, il décida d'explorer les environs. Il fut vite captivé par un chêne centenaire qui offrait de multiples prises qui lui permettrait de grimper au sommet. Jayden était un aventurier dans l'âme, dès qu'il voyait un défi, il se faisait une joie de le relever. Et cet arbre majestueux pointant vers le ciel en était un, et de taille.
    Pendant ce temps Bonnie, assise au pied de l'arbre voisin racontait une histoire à sa petite sœur dont la tête reposait sur ses genoux. Elle faisait glisser ses doigts dans sa longue chevelure tandis qu'elle lui contait l'histoire de Merlin l'enchanteur dans son combat au côté d'Arthur. Elle lui parlait d'un fier magicien et d'un roi juste et valeureux. Tally, car c'était comme ça qu'on la surnommait, pendant ce temps avait fermé les yeux en écoutant la douce voix de sa sœur la portait au pays des songes. La douce quiétude qui entourait la scène n'était troublée que par les râles de Jayden et la douce voix de Bonnie. Le temps semblait s'être arrêté pour un court moment en tout cas, éloignant les malheurs des enfants.

    « Bonnie, Tally regardez... »
    (Les deux soeurs regardèrent autour d'elle sans pour autant voir d'où la voix leur parvenait)
    « Par ici, en haut »
    (Elles virent leur frère perchait sur une branche de l'arbre et qui agitait la main souriant. Bonnie se leva d'un bond et courut jusqu'en dessous de Jayden)
    « Descend d'ici tout de suite, c'est dangereux Jayden ! »

    Celui-ci éclata de rire devant l'inquiétude de sa sœur. Il n'avait pas peur lui mais adorait faire des frayeurs à Bonnie. C'était un peu comme une mère poule avec eux. Pour pousser le vice, il décida de se mettre debout sur la branche et de marchait, comme les équilibristes qu'on voyait au cirque moldu. Bonnie qui était en bas, vit son frère se redresser et commencer à marcher sur la branche. Elle poussa un cri de frayeur et cria à Tally d'aller chercher leur tante. Celle-ci s'exécuta sans rechigner, en effet dans ses moments là il ne valait mieux pas désobéir à Bonnie. Elle prenait le ton qu'avait leur mère pour les engueuler, et c'était un peu effrayant pour tout dire. Elle cria une nouvelle fois à Jayden de redescendre, son cœur battait à toute allure et ses mains tremblaient.
    Puis tout se passa très vite, le pied que Jayden pensait assuré se tordit, entraînant le reste de son corps dans une longue chute. En une fraction de seconde, il vit sa courte vie defilait dans ses yeux et dans un dernière pensée il se dit qu'il aurait dû écouter Bonnie. Au même moment Tally revenait avec leur tante et toutes deux en voyant la scène poussèrent un cri en se précipitant vers eux. Bonnie quand à elle cria et ferma les yeux instinctivement, son sang battait dans ses tempes. Elle attendit le bruit de la chute et le cri de son frère mais ceux-ci ne vinrent pas. Elle osa ouvrit les yeux et vit son frère suspendu à quelques centimètres du sol comme par un crochet invisible. Celui-ci semblait aussi surpris qu'elle, tout comme Rosy et Tally. Mrs Carrington sortit sa baguette et l'agita faisait tomber sur le sol Jayden et s'approcha de Bonnie. Elle mit ses mains sur ses épaules et lui sourit.

    « Il semblerait les enfants que votre soeur nous aie dévoilé ses talents magiques, bravo Bonnie. »
    (Elle lui lança un regard incrédule)
    « Moi ? C'est moi qui aie fait ça ? »
    « Oui Bonnie, et tu peux être fière de toi, c'est une démonstration magique très puissante. Ca prouve que comme tes parents tu seras une puissante sorcière. Quant à toi Jayden, tu vas passer en sale quart d'heure crois moi. »


Dernière édition par Bonnie Ruth Carrington le Sam 11 Juil - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Ven 10 Juil - 20:30

    Le parc de Poudlard était un endroit où tout le monde aimait être. Dès qu'un rayon de soleil pointait son nez, tout les étudiants se précipitaient dehors en quête de la meilleure place. Près du lac on trouvait les populaires, ceux qui aimaient se montrer, les joueurs de quidditch et leurs cours. Et près des arbres à l'orée de la forêt on trouvait les solitaires, ceux qui n'aimait pas se montrer mais préféraient observer en rêvant du jour où ils se retrouveraient sur les bords du lac. Et puis il y avait les autres, les normaux ceux qui n'avait pas trop de place attitré. Bonnie faisait partit de ceux là, elle n'aspirait pas à la popularité malgré le fait qu'elle était déjà sortit avec un des joueurs de quidditch les plus populaires. Avec ses amis, elle était assise sous un saule pleureur qui leur offrait toute l'ombre qu'ils désiraient. Ils étaient assis en rond pendant que un des garçons faisait le pitre debout en imitant le concierge. Bonnie se sentait bien entouré de ses amis, au soleil, sans travail ni Gallner pour troubler sa quiétude. Elle scrutait l'horizon les yeux dans le vague. Bonnie avait bien changé, elle était une femme à présent. Son visage avait pris une teinte plus grave, et ses yeux avaient une lueur mélancolique. Ses cheveux bruns avait bien poussé et lui arrivait au milieu du dos maintenant. Ils se mariaient bien avec sa peau matte et ses yeux marron. Elle était de taille moyenne mais était plutôt bien foutu, en tout cas assez pour faire retourner sur son passage des garçons. Mais ce n'était pas non plus la bimbo du coin. Elle avait un style vestimentaire plutôt simple et vintage qui la mettait bien en valeur. D'ailleurs aujourd'hui elle portait un vieux jean slim, des sandales en cuirs et un t-shirt d'un vieux groupe de rock moldu qu'elle avait appris à apprécier.

    « Bonnie... »
    (Elle leva la tête vers une de ses amies)
    « Ca fait 5 minutes que je t'appelle, tu m'écoutes ou quoi ? »
    « Euh, oui désolé, j'étais perdue dans mes pensées, qu'est-ce que tu disais ? »
    « Je te parlais de Jayden, ton frère. »
    "Qu'est ce qu'il a...? »
    « Ben il est carrément mignon et je me demandais si tu pouvais pas lui parler de moi...maintenant vu qu'il est assis là bas. »
    (Elle pointa du doigt les berges du lac)

    Bonnie soupira, ce n'était pas la première fois que des filles l'abordaient à cause de son frère. Jayden avait bien changé, il était devenu un très beau jeune homme et pour ne rien gâcher il faisait partit de l'équipe de Quidditch de sa maison. Elle vit le regard suppliant de son amie et se leva pour se diriger vers Jay'. Elle marcha d'un pas conquérant vers lui et quand elle fut assez près elle lui fit un signe de la main pour qu'il vienne près d'elle. Elle n'avait aucune envie de se retrouver au milieu de ses pimbêches et surtout qu'un de ses ex était là et elle n'avait pas spécialement envie de lui parler. Après avoir parlé à son frère de la fille en question et avoir arraché à son frère une promesse d'aller lui parler elle se dirigea vers le château. En passant devant une salle elle vit sa soeur et un garçon en train de s'embrasser. Tally avait changé elle aussi, elle était devenue une croqueuse d'homme. Elle était manipulatrice et pleine de vice, ce genre d'image de choquer plus Bonnie. Parfois elle avait du mal à reconnaître sa soeur mais ça ne l'empêchait pas de l'aimer comme elle était.
    La journée se déroula sans accroc. C'était une journée banale dans la vie de Poudlard. Les cours s'enchaînaient mais ne se ressemblaient pas. Bonnie comme à son habitude eu des bonnes notes et réussit tout ce qu'elle entreprit sans trop d'effort. C'était inné chez elle, elle n'avait pas besoin de travailler mais elle avait quand même des notes excellentes et comme l'avait prévu sa tante, c'était devenu une puissante sorcière. Elle passa sa soirée dans sa salle commune à jouer aux échecs sorcier avec un de ses amis. Vers 22 heures, après l'avoir rétamé une bonne dizaine de fois elle se décida à aller se couchait quand elle entendit un grondement sourd. Elle leva les yeux au plafonds et vit celui-ci se fissurer dans un craquement. Puis tout s'enchaîna, une terrible explosion eu lieu balayant tout sur son passage. Par chance Bonnie se jeta sous une table et évita des débris. Une fois que tout fut fini, un silence entrecoupé de gémissements s'installa. Elle ouvrit les yeux et tout ce qu'elle vit fut un désastre sans nom. Elle se releva tant bien que mal enlevant de ses yeux la poussière. Elle sentit une douleur dans son bras droit et vit une large entaille d'où coulait du sang, son sang. Sa pommette la brulait et sa jambe était engourdie. Mais ce n'était pas le plus grave, elle allait plutôt bien. A côté d'elle une fille était écrasée par un débris du plafond et était inconsciente. Bonnie s'approcha d'elle et tâta ses fonctions vitales, elle respirait, elle était vivante. Soudain une question s'imposa à elle, qui avait fait ça ? Et surtout Pourquoi ? Une nouvelle guerre se préparait-elle ?


Dernière édition par Bonnie Ruth Carrington le Sam 11 Juil - 16:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Ven 10 Juil - 20:41

Mila <<3
bienvenue et bon courage pour ta fiche miss =)

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Ven 10 Juil - 22:00

ed (L), merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Romy Lolà Carmichael

    jeunesse lève-toi. Puisqu'ici il n'y a qu'au combat qu'on est libre.

avatar

Messages : 880
Age : 26
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Sam 11 Juil - 12:26

Bienvenue parmi nous, et bonne continuation pour ta fiche !

_________________

      You've got to take your mind off him.
      Sometimes it feels like you don't have a body
      Your skin is cellophane You know I feel the same
      Sometimes it feels like you don't have a body

      When you don't know what you want…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Sam 11 Juil - 13:17

    Bienvenue Miss & bon courage pour ta fiche =D
Revenir en haut Aller en bas
Hazeyneel M. Anjeston

avatar

Messages : 348
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Sam 11 Juil - 13:19

  • Très beau début de fiche (L)
    Bonne continuation ^^

_________________
    every step I'm taking
    every move I make feels
    lost with no direction
    my faith is shaking
      the climb - m. cyrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cave-inimicum.keuf.net
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Sam 11 Juil - 15:14

merci à vous tous (L), plus qu'un post et j'ai fini, j'y crois mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Sam 11 Juil - 16:17

fiche fini :) j'espère qu'elle vous plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Lun 13 Juil - 1:40

    Bonsoir *o*

    Belle fiche (aa) par contre pour la maison j'hésite entre les piafs et les lions, parce qu'elle est intelligente, elle à des bonnes notes et réussi pleins de trucs sans trop d'efforts mais c'est aussi quelqu'un qui sait aimer et qui est très douce, donc je sais pas quoi prendre XD
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie Ruth Carrington
    b. ruthdeep within the corners of my mind

avatar

Messages : 170
Age : 25
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   Mar 14 Juil - 12:12

j'dirai serdaigle ça serai le mieux j'pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: whatever bonnie wants. the end   

Revenir en haut Aller en bas
 
whatever bonnie wants. the end
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: