AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Caton Hale

avatar

Messages : 38
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]   Sam 11 Juil - 14:44

    le moldu que tu es
      pseudo ou prénom : Blurpmania
      âge : 15 ans
      avatar utilisé stas svetlichny
      code du règlement : la poudre d'escampette s'en va au loin
      désirez-vous être en lien avec un préfet ? : Non merci =)
      autre ? : Euh... salut


Dernière édition par Caton Hale le Dim 12 Juil - 13:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caton Hale

avatar

Messages : 38
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]   Sam 11 Juil - 14:48

Caton Hellenia Tommin Hale


______________________________________________
Posé, calme, réfléchi, travailleur, sociable, bon ami.


      Première année ;

    Citation :
    Chère maman,
    Cher papa,

    Je suis enfin arrivé à Poudlard, après un long voyage. Ici, tout est grand, splendide. Jamais je n'ai vu un château aussi beau, même celui que l'on était allé voir ensemble. Il y a même un plafond qui montre le temps qu'il fait dehors. On se croirait à ciel ouvert. Je trouve que le voyage a été magnifique, quoique un peu long. Certes, j'ai regardé le paysage, mais j'en ai surtout profité pour rencontrer des gens et me faire des amis. Il y a quelqu'un, un certain James. Il me fait trop rire, il est trop gentil. Puis on est arrivé, on est même passé sur le lac en barque, comme chaque années. C'était trop bien. Je suis content.

    On est entré dans le château, dans la grande salle. Vous savez, celle où il y a le beau plafond... Eh bien là, je vous raconte pas. On s'est mis en rang, et on a commencé à être répartis. Moi, quand j'ai mis le vieux chapeau sur ma tête, il a tout de suite crié « Gryffondor ! ». Tu te souviens, George y était aussi. J'espère que j'arriverais à être aussi bon que mon arrière grand père. Il parait que dans cette maison, ce sont les plus hardis et les plus fort. Vous croyez que je suis comme ça? Enfin, c'est bien d'être comme ça...

    Je n'ai pas pu vous écrire hier soir, car nous étions trop fatigués. J'espère que vous ne m'en voudrez pas, je vous avez promis de vous écrire dès notre arrivée, mais malheureusement, on ne fait pas trop ce qu'on veut ici.. Il me tarde de vous revoir.

    Bisous.
    Caton.

      Quatrième année ;


    Dans le parc, les nuages avaient subitement caché le soleil, ce qui laissait paraître une atmosphère grise, froide. Et c'était vrai que la température avait subitement baissée, ce qui n'arrangeait pas les choses, en ce temps frai du moi de mars. Au début, tout le monde croyait que il allait faire beau, la première journée de beau temps de l'année, mais en réalité, les nuages étaient arrivés pour plonger le château et son parc dans le froid. Caton était avec quelques amis en train de réviser. En effet, ils allaient être interrogés en métamorphose le jour suivant. Caton travaillait beaucoup, et il s'était trouvé des amis qui respectaient énormément ça. D'ailleurs, il les avait convertis à la joie de l'apprentissage. Un de ses amis, le plus petit et le plus frêle de tous, avait été aux toilettes, car il avait une envie pressante. Le problème, c'est qu'il ne revenait pas, et cela faisait bien vingt minutes qu'il était partit. Tout cela ne lui ressemblait pas, et Caton décida de partir voir ce qui se passait. Il entra donc dans le château, et se dirigea vers l'escalier. Arrivé devant les toilettes, il entendait des petites plaintes couvertes par de grosses voix. Il s'approcha et vit que son ami était là, assis contre le mur, en train de se faire malmener par des cinquième année. D'ordinaire, Caton était anti-violence, mais là, il ne pouvait quand même pas rester sans rie faire...

    Deux contre un, vous n'avez pas honte?
    Dégage, minus...
    Ce serait plutôt à vous de partir, si je puis vous donner un conseil.
    Ah ah ! Tu crois que tu vas nous faire peur, morveux?

    Sans attendre, Caton sortit d'un geste souple sa baguette de sa poche, sans que les deux autres ne puissent faire la même chose. Il était devenu, avec l'âge, maitre dans l'art de dégainer sa baguette, un peu comme d'autres auraient pu le faire avec un pistolet. Il pointe donc sa baguette sur eux, mais ils éclatèrent de rire. Sentant la colère monter en lui, Caton fronça les sourcils.

    Pour la dernière fois dégagez.
    D'où tu nous parle comme ça toi?
    Très bien vous l'aurez voulu... Impedimenta !

    Un des garçons tomba à la renversa et n'arrivait plus à bouger ses jambes. Il poussa un juron et son ami l'aida à se lever. Il passa sa main autour de lui et l'entraina dans le couloir, le faisant glisser à moitié. Pendant qu'ils passait devant Caton et qu'ils partaient, celui-ci ne baissa pas sa garde et les suivit du bout de la baguette. Une fois qu'ils étaient partis, il s'avança en souriant vers son ami. Il l'aida lui aussi à se relever puis ils repartirent dans le parc. Là bas, le soleil avait réapparu. Les nuages s'étaient dissipés, et une ambiance chaude s'installa jusqu'à que la nuit arrive. Décidément, ils l'eurent leur journée de chaleur. Depuis ce jour là, Caton en parle souvent avec son ami. Ils en rigolent, aujourd'hui, mais avant, le pauvre petit avait été sous le choc. Et d'ailleurs, les deux gros lards qui avaient attaqué l'ami de Caton aussi, ils n'en revenaient pas de s'être fait battre par un quatrième année. Cette journée n'était pas à garder dans leur mémoire. Bien sur, plus tard, les deux serpentard voulurent se venger. Mais cette fois-ci, l'ami de Caton était pret. Les deux amis affrontèrent donc les deux autres amis... Etrange mais réel. Le combat fut quand même assez dangereux, mais ce fut Caton et son pote qui furent les vainqueur. Malheureusement, ils se firent surprendre par un professeur et tous les quatre furent collés... Quelle poisse quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caton Hale

avatar

Messages : 38
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]   Dim 12 Juil - 13:42

      Cinquième année ;


    Décidément, ces vacances étaient plus pénible que prévu. Il n'avait pas fait deux semaines successives de beau temps. Ce qui était assez dérangeant. Il n'arrêtait pas de pleuvoir, et quand il ne pleuvait pas, il faisait gris et froid. Les quelques jours de chaleur ne parvenaient pas à réchauffer le cœur des habitant de Grande Bretagne. Caton lui même n'avait jamais connu ça. On se serait cru en plein hiver, si bien que certaines personnes, peut être un peu paranoïaques, pensaient que c'était du à de la magie noire. Après tout, qu'est-ce que ça pouvait être d'autre? Mais comme dit précédemment, il ne faisait pas toujours mauvais. Aujourd'hui, justement, le soleil avait réussit à percer les nuages. Tout le monde était sortit, pour l'occasion. Les gens se mettaient torse nu, en maillot, ou alors en tenues très estivales, car il est vrai que le soleil chauffait beaucoup, et que certaines personnes commençaient même à rechercher l'ombre. Pour Caton, la vie était belle. Il avait passé des vacances convenables, pendant lesquelles il était allé chez des amis, en Écosse, et en voyage en France. Tout allait pour le mieux, donc, aujourd'hui. Jusqu'à la fin de la semaine, ils hébergeaient le meilleur ami de Caton, James. Il l'avait invité car son plus grand frère n'était pas là, et que celui-ci pourrait prendre sa chambre. James était enchanté de passer deux semaines avec Caton, et ils s'amusaient beaucoup. Cependant, la fin de semaine arriva vite... très vite. Ils essayaient de profiter le maximum des quelques jours qu'il leur restait, mais les heures passaient vite. Alors, ils ne dormaient presque pas. Ils veillaient, le soir, et se racontaient des blagues, parlaient de tout et de rien. Parfois, l'un d'eux éclatait de rire, mais il semblait que tout le monde dormait. Et puis le jour du départ arrivé. Dans de grandes embrassades, ils se quittèrent, dans la cuisine, devant la cheminée. Caton souriait tristement en le voyant partir dans les ténèbres... Mais lorsqu'il ne le voyait plus du tout, que James était parti, Caton se retourna pour retourner à ses occupations. A la porte, son frère l'attendait. Il avait comme un sourire satisfait à son visage.

    Alors, il est parti, enfin ! C'était bien hier, on vous a entendu piailler comme des fous.
    Ah mince, c'est vrai, tu aurais voulu venir, ça t'aurait excité...

    Caton vit Adam lui foncer dessus, le visage tordu par la haine et la colère. Il écarquilla les yeux et d'un coup, il sentit sa jour lui fait atrocement mal. Sous le coup du choc, il était même tomber sur les fesses. Il se rendit alors compte qu'il venait de se recevoir un grand coup de poing. Certes son frère était gay, mais il ne tapait pas comme une tapette... Jamais il ne l'avait tapé comme ça, et jamais il n'avait eu aussi mal. Caton aussi commençait à sentir la rage monter en lui, et conscient qu'il ne pouvait pas taper avec ses poings, il lui donna un grand coup de pied dans les jambes. Adam tomba sur lui et ils commencèrent à se battre au sol. Bon, c'était mieux, au moins, ils peuvent pas se faire bien mal. Mais dans l'excitation, une assiette tomba et se brisa, ce qui ne les fit pas arrêter pour autant, mais alerta les parents. Ils déboulèrent dans la cuisine et séparèrent les garçons. Ils ne voulurent pourtant pas avouer le motif de cette dispute, qu'ils avaient tous deux trouvé judicieux de cacher. Cependant, ils se lançaient des regards noirs quand... TOC TOC. Un hiboux marron se tenait derrière la fenêtre, et était en train de donner des coups de bec sur la vitre. Avec toute cette agitation, Caton en avait presque oublié le principal: le résultat de ses BUSES. Il se précipita vers la fenêtre, laissa entrer le hiboux dans la cuisine et prit la lettre qu'il tenait. En regardant ses parents, il l'ouvrit et découvrit ses notes. Bon, ça va, elle n'étaient pas si mauvaise que ça. Il était surtout content que ses parents soient fier, car il avait eu de meilleures notes que ses frères. Encore une fois, ils ne se gênaient pas pour le dire, ouvertement. Adam n'aimait pas ça, et il était jaloux de son frère, mais Caton trouvait que c'était bien comme ça, que ce n'était que justice. N'écoutant que sa colère, Adam sortit de la cuisine, laissant Caton seul avec ses parents. Puis enfin, plus tard, il alla montrer ses notes à son frère, pour qu'il sache...

    Astronomie : Acceptable (A)

    Soins aux créatures magiques : Acceptable (A)

    Sortilèges : Optimal (O)

    Défense contre les forces du Mal : Optimal (O)

    Divination : Piètre (P)

    Botanique : Effort Exceptionnel (E)

    Histoire de la magie : Acceptable (A)

    Potions : Effort Exceptionnel (E)

    Métamorphose : Effort Exceptionnel (E)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]   Dim 12 Juil - 21:57

    Bonsoir Hamm

    Je te valide chez les lions mon frère *o* Fait attention à tes fesses si tu couches avec tout le monde mouhahaha
Revenir en haut Aller en bas
Caton Hale

avatar

Messages : 38
Camp : Du côté de Truescott. Vive la rébellion !

MessageSujet: Re: La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]   Dim 12 Juil - 22:14

PTDRRRR on a pas tous la même pathologie mon cher Adam =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hazeyneel M. Anjeston

avatar

Messages : 348
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]   Lun 13 Juil - 8:45

    Un hale dans toute sa splendeur ? Nous verrons ce que ça donne Rolling eyes.

    Bienvenue et au plaisir de RPer avec toi x) *ce qui ne saurait tarder j'en suis certain Smile of Star. *ZBAAAAF*

_________________
    every step I'm taking
    every move I make feels
    lost with no direction
    my faith is shaking
      the climb - m. cyrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cave-inimicum.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sagesse de l'âme - Caton Hale [TERMINE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: