AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 please just ask me to go. (finish)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elena B. Sullivan

avatar

Messages : 20
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: please just ask me to go. (finish)   Dim 12 Juil - 11:52





        le moldu que tu es
          pseudo ou prénom : *
          âge : 17 ans
          avatar utilisé : Jessica Lowndes
          code du règlement : la poudre d'escampette s'en va au loin
          désirez-vous être en lien avec un préfet ? : plus d'informations ici
          autre ? : ^^


Dernière édition par Elena B. Sullivan le Dim 12 Juil - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena B. Sullivan

avatar

Messages : 20
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: please just ask me to go. (finish)   Dim 12 Juil - 11:55



    Lorsque l'on est enfant, les vacances annoncent l'amusement, le bonheur, parfois même les voyages et les retrouvailles avec la famille. Pour la première fois, on envoyait Elena chez son oncle et sa tante, pour qu'elle y passe l'été avec sa cousine Natasha. Déjà à cette époque, Lena nageait en pleine confusion. Elle ne savait pas si elle devait être heureuse ou apeurée. Evidemment, elle avait envie de rencontrer sa cousine, elle voulait qu'elle devienne les meilleures amies du monde. Mais si Natasha ne l'aimait pas ? Si l'été se passait mal ? Si elles se détestaient ? Techniquement, il était impossible pour Elena de détester quelqu'un. Même si elle s'était déjà disputer avec certains enfant et qu'ils ne se parlaient plus, elle avait beau essayer, elle n'arrivait pas à les détester à proprement parler.

    Lorsqu'on lui présenta sa cousine, Elena ne put s'empêcher de sourire. Elles se ressemblaient. Mais Natasha était tellement belle, pleine de vie, et désireuse de dévorer le monde. Un de leur seul point commun était qu'elles affectionnaient toutes les deux autant la solitude. Mais pas pour les mêmes raisons. Natasha préférait être seule car elle trouvait les gens inintéressants. Elena aimait la solitude car c'était le seul moment où elle n'avait pas peur d'être jugée, de faire des erreurs, tout simplement d'être faible. En très peu de temps, sa solitude était devenue Natasha. Elle avait une totale confiance en elle, et pouvait se permettre n'importe quelle confidence, même la plus gênante ou embarrassante. Natasha était comme un journal intime qui commentait sa vie.

    Avec sa cousine, Elena souriait, riait aux éclats, parlait de tout et de rien, s'amusait à dire n'importe quoi, absolument tout ce qui lui passait par la tête. Elle laissait tomber chacun de ses masques. Et encore, elle avait parfois l'impression de prendre un peu de la personnalité de Natasha quand elle était avec elle. Beaucoup disaient que Elena B. Sullivan était une enfant, fille, jeune fille, jeune femme lunatique. Un jour elle aimait le quidditch et en savait tout, le lendemain, elle avait horreur de ce sport et n'avait jamais mis les pieds à un match. La réalité est que Lena ne sait pas qui elle est. Elle s'adapte en fonction des personnes qu'elle rencontre. Elle fait partie de ces gens qui ont un besoin maladif d'être aimé par tout le monde. Elle est indécise et ne sait jamais ce qu'elle veut. Un jour elle sera adorable avec une personne, et le lendemain lorsqu'elle trouvera cette même personne ennuyeuse, elle fera tout pour l'éviter.

    La culpabilité fait partie intégrante de Lena. Elle se sent toujours coupable de tout, elle se trouve égoiste, elle a peur d'être un monstre, elle se remet toujours en questions sans jamais trouver de réponses. Des questions plus ridicules les unes que les autres, que ce soit sur ses histoires de coeur, qui ont une légère tendance à mal se terminer, ou bien lorsqu'elle refuse d'être amie avec quelques sans aucun prétexte valable. Lena n'arrive pas à entretenir une relation. Ce n'est pas qu'elle ne veut pas, elle n'y arrive pas. Dés que l'attachement pointe le bout de son nez, elle a peur, elle panique, elle arrête tout. Et evidemment elle en souffre. Elle se trouve généralement pathétique, et pense de plus en plus qu'elle développe une attirance pour le tragique, le drame et la souffrance.

    Lena aime courir après les garçons, mais pas comme une seductrice, simplement pour être appréciée. Elle recherche toujours une relation aussi forte et aussi fusionnelle qu'avec Nate. Mais plus elle grandit, plus elle se rend compte que cela n'existe pas. Sa cousine est et sera toujours tout pour elle. Elle idéalise toujours trop les gens, et finit par tomber de haut. Cependant, il n'y a pas que les gens qui sont dans ce cas. Les situations aussi. Elena est calculatrice, elle prévoit tout, elle ne sait pas laisser les choses se dérouler, il faut que tout soit sous contrôle, chaque parole, chaque geste, chaque réaction. Si cela ne se passe pas comme elle l'avait prévu, elle reste désemparée. Pour parvenir à son scenario finale, elle est capable de manipuler. Et evidemment, regrette après coup, ayant l'impression de n'être qu'un monstre qui se sert des autres, rien de plus qu'une petite fille égoiste. Elle est envieuse, de toutes ces femmes qui sont naturellement belles, naturellement attirantes et attachantes, qui n'ont besoin d'aucun atrifice, qui restent simplement elles mêmes. Comme Natasha. Croquer la vie, comme sa cousine, plutôt que de rester enfermée dans la bibliothèque. Mais Lenny a peur, peur du futur, peur de l'avenir, elle veut s'assurer une vie où elle n'aura rien à regretter. Les regrets commencent peut être plus tôt que prévu...

    Mais grâce à ses nombreux déboires et grâce à Nate, Lena grandit, et apprend. Elle apprend à ne plus donner sa confiance aussi facilement, elle apprend à être moins naïve, elle apprend à arrêter d'espérer. Elle apprend à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: please just ask me to go. (finish)   Lun 13 Juil - 1:20

    Bonsoir & bienvenue miss *o*

    Ta maison sera serdaigle, amuse toi bien chez les piafs Hamm
Revenir en haut Aller en bas
Hazeyneel M. Anjeston

avatar

Messages : 348
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: please just ask me to go. (finish)   Lun 13 Juil - 8:44

    Dans la famille Sullivan je demande la seconde inscrite de la famille *ZBAAAAAAF*

    Tsseuh. Belle fiche comme toutes les fiches ici * sors va ! *. Puis bon Jessica quoi. <33.

    Bref. Bienvenue et bon jeu parmi nous ^^'.

_________________
    every step I'm taking
    every move I make feels
    lost with no direction
    my faith is shaking
      the climb - m. cyrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cave-inimicum.keuf.net
Elena B. Sullivan

avatar

Messages : 20
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: please just ask me to go. (finish)   Lun 13 Juil - 8:58

Hamm Merci monsieur le professeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: please just ask me to go. (finish)   

Revenir en haut Aller en bas
 
please just ask me to go. (finish)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ▽ (camel)
» Melodie. (FINISH 1oo%)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: