AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Olympia Roe • et atteindre les étoiles

Aller en bas 
AuteurMessage
Olympia D. Roe

avatar

Messages : 11
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Jeu 16 Juil - 17:21

Olympia Roe ;


«Et atteindre les étoiles, pour vivre éternellement. »

    le contrôle d'identité
      nom : Roe. Un nom doux et court, qui résonne agréablement aux oreilles de la demoiselle. Elle aime bien plus son patronyme que son prénom, d'ailleurs.
      prénom(s) : Olympia. Un prénom selon elle trop long, trop brusque, trop excentrique. C'est pour cette simple raison qu'elle préfère qu'on l'appelle Ole, voire Oly. Toutefois, la majorité de ses condisciples sorciers l'appellent Lily, ce qui est loin de lui déplaire. Et ce charmant petit D., juste à côté de son prénom, que veut-il dire? Dorothy, un second prénom choisi soigneusement par son père. Ce nom avait appartenu à la grand-mère de la demoiselle. Elle doit avouer qu'elle est fière de porter le nom de la mère de sa mère.
      âge :17 ans, septième année.
      date de naissance :Olympia est née un 30 Janvier, alors que l'herbe était couverte de neige et que le ciel était constellé de jolis nuages blancs semblables à des moutons.
      lieu de naissance :La jeune fille est née dans un hôpital moldu situé à Canterbury, dans le Kent, en Angleterre.
      lieu de résidence :Les parents d'Olympia font tous deux partie d'un cirque de faible renommée. Ils n'ont jamais eu de domicile fixe avant l'entrée de leur fille à Poudlard, lorsqu'ils se sont finalement décidés à acheter une petite maison dans le Kent, pour pouvoir y passer du temps lors de leurs vacances estivales. Ainsi, lors du congé scolaire de Noël et de l'été, la jeune sorcière se retrouve dans cette petite demeure de campagne, à moins qu'elle ne retourne avec ses parents et leur petit cirque.
      nationalité :Anglaise, évidemment.

    curiculum vitae
      composition de votre baguette :Longue de 27.3 cm, la baguette d'Olympia est faite de bois de poirier, arbre dont les fruits sont les préférés de la jeune sorcière. À l'intérieur se trouve une plume de phénix. Particulièrement flexible, cette baguette fine au manche rosé strié de fines rayures argentées est parfaitement adaptée à la métamorphose. Lily possède cette baguette depuis son entrée à Poudlard, lorsqu'elle avait onze ans. On pourrait dire qu'elle est sa meilleure amie - la seule qui ne la laissera jamais tomber. Plus qu'un outil ou une arme, la baguette d'Oly est devenue une partie intégrante de son être.
      année d'étude :Olympia est désormais en septième année.
      la forme de votre épouvantard :L'épouvantard de la jeune sorcière est un énorme rat noir aux longues dents jaunes et aux yeux injectés de sang. Olympia a toujours eu peur de ces animaux pourtant petits et inoffensifs. Il s'agit probablement d'un traumatisme d'enfance, qui a eu pour conséquence de troubler la demoiselle jusqu'à lui faire imaginer que ces créatures amicales sont diaboliques et agressives. Oly déteste les rats, en a peur, et à son entrée à Poudlard, elle fut choquée de voir tous ces élèves trimballer leurs petits rongeurs partout. C'est probablement pour cette raison qu'elle s'est procuré, en deuxième année, un petit chat blanc du nom de Secret. See, comme elle le surnomme, la protège de tous les rats malveillants qui pourraient venir l'attaquer durant son sommeil. Bref, l'épouvantard d'Olympia est un rat.
      la forme de votre patronus : Ole n'a réussi à faire apparaître son patronus qu'à quelques reprises, au prix d'une énorme concentration et d'efforts exceptionnels. Il s'agissait d'un joli tout petit colibri qui faisait battre ses petites ailes lumineuses à une vitesse folle.


Dernière édition par Olympia D. Roe le Ven 17 Juil - 5:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia D. Roe

avatar

Messages : 11
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Jeu 16 Juil - 17:21

    la fiche d'indentifcation
      description physique :

      Si le standard de la beauté est un visage aux traits réguliers, des cheveux de couleur neutre et un corps aux courbes normales, alors il serait facile de déclarer qu'Olympia est laide.

      La première chose que l'on remarque d'elle n'est pas sa grandeur, qui est d'environ un mètre soixante-quinze, mais bien ses cheveux d'un roux éclatant. Longs jusqu'à ses omoplates, les cheveux de la jeune sorcière sont parfois très frisés, d'autre fois légèrement ondulés, et parfois presque plats, tout dépendant du matin et de son humeur. Non pas qu'elle soit métamorphomage ou autre chose du genre, non. C'est simplement qu'Oly n'accorde que très peu d'importance à ses cheveux, même si parfois, elle en prend plus soin que d'autres jours.

      Ensuite, comme dit ci-haut, Oly est spécialement grande. Un mètre soixante-quinze, ou peut-être soixante-seize. Comme le dit si bien sa mère, Ole est faite en jambes. Élancée, elle n'en a pas moins quelques formes féminines, bien qu'elle soit souvent critiquée sur sa prétendue maigreur. Olympia n'a que faire de ces rumeurs selon lesquelles elle ne mangent pas suffisamment. D'ailleurs, elle est considérée par ses proches comme une véritable ogresse, tant elle peut avaler de sucreries, pâtisseries ou plats de pâtes dans une journée. Peut-être est-ce le fait qu'elle soit également une grande sportive qui l'empêche de devenir aussi grosse qu'un éléphant. Ole aime bouger et ne supporte pas de demeurer inactive. Cela se reflète sur ses cuisses musclées et son ventre ferme. Olympia n'a pas un style vestimentaire très développé. En dehors des heures de classe, elle porte souvent des vêtements moldus démodés mais confortables qui couvrent toutes les parties de son corps. Pudique, elle déteste se montrer aux autres. Ce n'est pas parce qu'elle n'aime pas son corps, non, c'est simplement qu'elle n'apprécie pas de se sentir dénudée aux yeux de tous, et donc vulnérable.

      Le visage de Lily peut surprendre les gens, au premier coup d'oeil. Certains disent qu'elle ressemble à un elfe, d'autre pensent plutôt à une poupée. Peu importe leurs jugements, il faut croire qu'Olympia n'a pas un visage ordinaire. Ses lèvres fines et rosées cachent de jolies dents très blanches alors que son menton pointu se plisse un peu lorsqu'elle sourit. Son nez, légèrement retroussé, est constellé de minuscules taches de rousseur qui se détachent étrangement de sa peau très blême. Les yeux de la demoiselle demeurent tout de même l'élément le plus intéressant de son visage intriguant. De forme ovale, légèrement étirés, ils varient de couleur selon l'humeur de la jeune fille, passant du gris très pâle au bleu marine. Une fine ligne noire entoure les iris de ses yeux bordés d'une rangé épaisse de cils roux.

      En plus d'être grande et élancée, Lily est dotée d'une flexibilité incroyable, ayant passé toute sa jeunesse dans le cirque de ses parents en tant que contorsionniste. Peu de gens sont au courant de cette partie du passé de la sorcière, qui préfère le garder pour elle.


      description du caractère :

      Le prénom Olympia vient du grec Olympos, nom d'une montagne sacrée où se reposaient les dieux. D'après certaines personnes, les porteuses de ce nom sont décrites comme étant d'une grande sensibilité et prêtes à aider les autres avant de satisfaire leurs besoins. On dit également d'elles qu'elles sont portées à vouloir équilibrer ce qui les entoure. Elles sont également supposées être rusées et un brin égoïstes. Soucieuses de ne pas déplaire, les Olympia sont considérées comme sympathiques et fantaisistes.

      Si l'éthymologie des prénoms se révèle souvent inexacte, on ne peut toutefois que retrouver la jeune Roe dans la description faite ci-haut. De nature effacée et timide, Ole n'aime pas être le centre d'attention. Elle préfère aider les autres et répondre à leurs exigences plutôt que de se faire plaisir à elle-même. Sa façon d'être réservée pousse parfois les autres à la croire froide, voire même arrogante. Pourtant, Olympia n'est aucunement distante; elle manque simplement de confiance en elle et a énormément de difficulté à aller vers les autres. Sa forte timidité est sa plus grande faiblesse, car Lily se retrouve fréquemment confrontée à des situations qu'elle n'arrive plus à contrôler. Garder le contrôle sur tout, telle est l'un de ses principaux désirs. Elle aime savoir que son environnement est fixe, stable. Les plus petits dérangements à son univers bien ordonné la rendent nerveuse, instable. Olympia cherche continuellement à rendre son petit monde plus beau et plus serein. Ainsi, ses amis la considèrent comme la médiatrice, celle qui finit toujours par régler tous les conflits.

      Silencieuse et discrète, Oly est parfois considérée comme étant mystérieuse, comme si elle cachait un quelconque secret. Des secrets, elle en a, évidemment. Elle hait devoir parler d'elle-même, et n'est certainement pas du genre à confier tous ses petits problèmes au premier venu. D'une nature calme, elle aime s'amuser, c'est certain, mais son manque de confiance en elle se répercute sur ses relations. Elle a des tonnes d'amis, mais rares sont ceux qui peuvent affirmer sans mentir qu'ils connaissent bien la demoiselle. Charmante, elle sait comment s'y prendre pour arriver à ses fins. Non pas qu'elle soit désagréablement manipulatrice, non. Elle a simplement un petit côté ambitieux qui la pousse à tout faire pour parvenir à ses buts. Plus tard, elle aimerait être influente dans le domaine de la magie. Le monde des moldus, dans lequel elle a été élevée, ne lui manque absolument pas. En fait, elle s'était toujours sentie légèrement déphasée dans cet univers morne, comme si elle ne lui appartenait pas - ce qui n'était pas faux, au final.

      Tout compte fait, Olympia se sent toujours à côté des autres, comme si elle n'avait pas réellement sa place aux milieu de ceux qu'elle qualifierait de ses «amis». Prête à aider, surtout si cela lui est bénéfique, la jeune Roe se cache pourtant derrière une carapace de timidité et de désintérêt. Après tout, le meilleur moyen de se faire détruire n'est-il pas de se dévoiler aux yeux de tous? Cette méfiance qu'a Olympia face à ses camarades est difficilement devinable, puisque tous pensent qu'elle est simplement trop gênée. Oly a beaucoup de difficulté à aller vers les autres et à demander leur aide. Si elle a un problème, elle le réglera elle même, peu importe le moyen. Indépendante et aimant la solitude des balades nocturnes, Olympia est une amoureuse des mots. Elle écrit, simplement parce que c'est son passe temps préféré et que cela lui permet de se libérer de tous ses ennuis. Des ennuis, elle n'en a rarement eu, étant une élève modèle et plutôt sage. Obtenant de bonnes notes dans la plupart de ses matières, Olympia est souvent ignorée. Les gens ne s'aperçoivent pas de sa présence, tant elle est silencieuse. Une Ole dans votre vie n'apportera pas grand chose, si ce n'est quelqu'un qui sera toujours là pour vous aider et vous écouter. Elle a parfois l'impression de jouer un jeu, d'être cachée sous une façade trompeuse qui la fait paraître souriante quoique silencieuse et amicale quoique solitaire. Olympia n'est peut-être pas faite pour vivre au milieu d'humains, finalement.

      Vous avez certainement connu de ces gens qui s'entouraient éternellement de plus faibles qu'eux, de faire-valoir insipides et inintéressant. Ces personnes qui avaient le monde à leurs pieds et qui, en un claquement de doigts, ameutaient une horde de fidèles serviteurs prêts à tout pour eux. Olympia n'est décidément pas l'une d'elles, non. Elle fait plutôt partie de la meute des suiveurs, ceux qui rient à toutes les blagues et qui ne servent qu'à augmenter la popularité de leurs "maîtres". Vous pouvez avoir confiance en elle, elle ne vous trahira jamais. Ou plutôt... Elle le fera peut-être, mais vous ne vous en rendrez pas compte. Oly s'entoure consciamment et précautionneusement de ces personnes qui se croient supérieures, simplement pour avoir accès à des privilèges plus facilement. S'asseoir à la droite de la popularité incarnée est bien plus facile et accessible que de le devenir, vous en conviendrez. Olympia ne choisit pas la voie de la facilité par lâcheté, loin de là. Simplement, elle n'aime pas trop se fatiguer pour rien.

      La jeune sorcière adore le pouvoir, et c'est probablement l'une des raisons qui la font aimer son nouveau statut d'étudiante à Poudlard. La magie est l'une des manières qu'elle a d'exprimer son besoin d'être plus puissante que tout le monde. Adorant les duels, elle a plus de facilité à combattre ses adversaires par les sortilèges que par les mots ou les poings. D'apparence calme et neutre, elle cache pourtant une partie d'elle-même, plus colérique et confiante, qui désire sortir au grand jour. Olympia est souvent qualifiée de mature et d'altruiste, souriante et attachante. Peut-être... La connaissez-vous vraiment?




Dernière édition par Olympia D. Roe le Dim 9 Aoû - 2:16, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia D. Roe

avatar

Messages : 11
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Jeu 16 Juil - 17:22

    la biographie
    histoire générale (25 lignes minimum) :

    Canterbury était une petite ville anglaise bien comme les autres, dont la communauté soudée semblait parfois tout droit sortie d'un film américain. Là-bas, l'herbe était toujours verte -sauf en hiver, où elle était parsemée d'une couche de neige parfaitement blanche-, le ciel toujours bleu et les oiseaux chantaient éternellement. Bref, Canterbury était un petit paradis sur terre où tous les habitants étaient beaux et souriants. Lorsque Orion et Lisabeth Roe y entrèrent pour la première fois, serrés dans une caravane bariolée entre divers autres membres du cirque itinérant dont ils faisaient partie, Le pirate et la sirène, ils furent estomaqués de voir qu'une telle citée existait. Il faut préciser qu'Orion et Lisabeth avaient toujours vécu légèrement en marge de la société, dans leur cirque de fous, entourés de gens aussi spéciaux qu'eux. Pourtant, en cette journée frisquette de janvier, les acrobates, magiciens et contorsionnistes du Pirate et la Sirène avaient été obligés d'y pénétrer. En effet, assise sur l'une des banquettes de la caravane colorée, Lisabeth Roe, le visage rouge et constellé de sueur, menaçait de mettre au monde son tout premier enfant dans des circonstances pour le moins inadéquates.
    «Il est où, l'hôpital?, cria le chauffeur de la caravane, d'une voix criarde et excédée.
    -Je crrois qu'il est parr là, nan? Rregarrdez, la pane-carrte...», rétorqua un petit homme au fort accent espagnol -ou peut-être italien.
    Debout dans un équilibre précaire, Orion Roe ne se préoccupait pas des échanges entre les autres occupants de la caravane. L'état de sa femme le rendait insécure, et le teint blême qu'il arborait n'augurait rien de bon.
    « Mais allez-vous vous dépêcher! Par la barbe de Merlin, je n'ai pas envie que mon fils naisse dans ce véhicule miteux..., cria-t-il, désespéré.
    -Chéri..., commença Lisabeth.
    -Lily souffre, ne voyez-vous pas?
    -Chéri...
    -Et moi, j'ai bien l'impression que je vais...
    -ORION THÉLIUS ROE, TAIS-TOI!»
    Surpris par le ton autoritaire qu'avait enployé sa femme, Orion s'affala sur la banquette, près d'elle, et ne prononça pas un mot de plus jusqu'à ce qu'ils arrivent enfin à l'hôpital.

    Lisabeth insista pour qu'Orion et les autres attendent que soit né l'enfant avant d'entrer dans la salle d'accouchement. Dotée d'un fort caractère, elle n'eut aucun mal à les faire taire, son visage rouge et ses cheveux en bataille lui donnant encore plus l'air sauvage et effrayante. Lisabeth avait toujours été dominante et ne s'était jamais laissée marcher sur les pieds. Sa grande taille -un mètre quatre-vingt - et ses traits durs inspiraient le respect et l'obéissance. Lorsqu'elle avait rejoint le Pirate et la Sirène, quelques années plus tôt, elle était rapidement devenue la reine du cirque, celle que personne n'osait détrôner. Orion avait finalement réussi à la faire succomber et ils s'étaient mariés, quelques mois après leur première rencontre, devant les acrobates, le dompteur et les autres personnages tous plus étonnants les uns que les autres qu'ils cotoyaient quotidiennement. Lorsqu'elle avait appris qu'elle allait mettre un enfant au monde, Lisabeth avait été ravie, évidemment. Pour Orion et elle, une chose était certaine: leur bébé allait être un garçon. Les coups de pieds insistants qu'il donnait à chaque instant, dans le ventre de sa mère, en était le signe. Les futurs parents décidèrent donc à l'avance que leur héritier se prénommerait Oliver, prénom simple et doux.

    Quelle ne fut pas la surprise générale, donc, lorsque tous apprirent que le futur Oliver Roe ne pourrait s'appeler ainsi, étant une mademoiselle. Olympia devint son nom, et Dorothy son deuxième, en mémoire de la mère d'Orion. Dorothy était la fondatrice du cirque, la Sirène, la toute première. Ce que personne, mis à part Orion et son frère jumeau, Hélios, ne savait, était que la célèbre Sirène n'était pas une simple acrobate. Sorcière, voilà ce qu'elle était, tout comme ces deux fils. À ses dix-sept ans, Dorothy avait décidé de quitter le nid familial pour s'envoler vers un univers qui lui conviendrait mieux. Élevée au sein d'une famille de sang-pur très conservatrice, elle n'avait jamais trouvé sa place au sein du monde magique. Ainsi, lorsqu'elle quitta Londres, elle rencontra un homme séduisant de qui elle conserva trois souvenirs: l'image de son visage, à l'oeil balafré, qui lui faisait penser à un pirate, ainsi qu'Orion et Hélios, qui nacquirent quelques temps plus tard. C'est en l'honneur de cet inconnu qui lui donna deux fils que Dorothy nomma son cirque. Au fil des années, d'autres personnes aux styles originaux et sans pareil vinrent s'ajouter au Pirate et la Sirène, désireux de changer de vie. Tous Moldus, les membres du cirque ignoraient que Dorothy était une sorcière et qu'Orion et Hélios, chaque année depuis leur onzième anniversaire, ne paraient pas pour un simple pensionnat mais bien pour une école de magie, Salem, en remplacement à Poudlard, qui avait fermé ses portes.

    Lorsqu'ils eurent terminé leur scolarité, Orion et Hélios prirent deux chemins différents: le premier demeura avec sa mère et lui succèda à la tête du cirque alors que le second devint journaliste pour la Gazette du Sorcier. Bien sûr, ils demeurèrent très proches et se voyaient plusieurs fois par an. La naissance d'Olympia se produisit assez étrangement la même année que celle de Liam, le premier fils d'Hélios. Même s'ils évoluaient dans deux milieux très différent, elle dans le monde du cirque et lui dans la magie, ils n'en demeuraient pas moins très proches. Liam Roe était pour Oly le frère qu'elle n'avait jamais eu et qu'elle n'aurait jamais, ses parents ayant décidé de ne pas avoir d'autre enfant.

    Toute l'enfance d'Olympia se déroula dans l'absence d'amis proches, mis à part Liam, et dans la solitude la plus totale. Il était étonnant de voir le contraste marquant entre ses parents fous et exubérants et elle, calme et discrète. Elle devint rapidement l'une des meilleures contorsionnistes du Pirate et la Sirène, entraînée par sa mère, qui était quant à elle jongleuse. Son père, pour sa part, était le magicien du cirque. Il n'utilisait évidemment pas ses vrais pouvoirs, se contentant de numéros d'illusioniste très ordinaires. Lily suivait ses cours à la "maison", si on peut l'appeler ainsi, par sa grand-mère, Dorothy, qui était trop vieille pour se contorsionner dans tous les sens comme dans sa jeunesse. Olympia adorait apprendre et passer du temps seule à seule avec sa grand-mère, qui n'hésitait pas à lui confier des secrets à propos du monde des sorciers. Si Olympia devait faire une liste de tous ceux qui comptaient réellement pour elle et qui la connaissait mieux que tout, les noms figurant tout en haut seraient certainement ceux de sa grand-mère et de son cousin, deux êtres qui ne lui ressemblaient pas mais qui étaient tout simplement nécéssaires à sa survie.

    Lorsqu'elle eut huit ans, Ole découvrit à son plus grand ravissement qu'elle était, tout comme Dorothy, son père, son oncle et son cousin, une véritable sorcière. Tout cela s'était passé dans le plus grand calme, pour ne pas différer à son habitude (Olympia n'étant pas une grande admiratrice des coups explosifs et autres turbulences). C'était une belle soirée d'automne, quelque part au Canada, ce qui n'avait rien d'étonnant puisqu'avec le Pirate et la Sirène, Oly voyageait beaucoup - et parle couramment quatre langues; l'anglais, le français, l'espagnol et l'allemand. Bref, c'était une soirée d'automne. Les autres membres du cirque étaient réunis autour d'un feu, fêtant le trente-cinquième anniversaire du Pirate et la Sirène. Olympia, quant à elle, n'avait jamais réellement apprécié les festivités, principalement celles aucours desquelles ses parents buvaient trop, comme ce soir-là. C'est ainsi qu'elle se retrouva à errer dans la noirceur, accompagnée de Liam. Comme son père avait décidé de suivre le cirque pendant une semaine, le jeune garçon pouvait passer du temps avec sa cousine, ce qui lui plaisait bien. Alors qu'ils marchaient, bavardant d'un ton bas, il se passa trois choses que l'on pourrait qualifier "d'extraordinaires". Premièrement, autour du feu, Lisabeth se mit à danser tout en chantant un air country, ce qui était loin d'être dans ses habitudes. Deuxièmement, Olympia s'effondra en sanglots dans les bras de son cousin, ce qui était très loin d'être dans ses habitudes, elle qui s'évertuait à cacher la moindre de ses émotions. Et pourquoi donc cette fillette, habituellement considérée comme une statue de glace, pleurait-elle ainsi? Peut-être parce qu'elle avait honte de sa mère, ou alors parce qu'elle savait que Liam devait partir le lendemain, ou encore simplement parce qu'elle avait très froid. La véritable raison, celle que seul Liam connaissait en plus d'Olympia, était qu'elle était tout bonnement effrayée à l'idée de ne pas avoir hérité des talents magiques de son père et d'être obligée de passer toute sa vie dans ce cirque qu'elle n'aimait pas. Les premiers signes de magie faisant leur apparition aux alentours de six ou sept ans, il était facile de comprendre la crainte de la jeune fille, surtout en considérant le fait que son cousin venait de lui apprendre qu'il avait fait apparaître malgré lui un très gros gâteau au chocolat, la semaine précédente, preuve qu'il pourrait faire son entrée à Poudlard quelques années plus tard, l'école ayant réouvert ses portes l'année d'avant. Troisièmement, aux pieds des deux cousins, une fleur aux pétales en mouchoirs poussa à une vitesse folle jusqu'à atteindre les yeux de Lily, qui arracha un tissus blanc pour s'essuyer les yeux. Liam, à ses côtés, la regarda d'un air interrogateur. Après tout, on ne voit pas souvent pousser des fleurs à la troisième vitesse, non? Et surtout pas des fleurs-mouchoirs... Bref, alors qu'il réconfortait sa cousine, Liam lui dit à voix basse, et d'un ton réjoui:
    "Mais au moins, maintenant, tu sais que tu es une sorcière..."

    Oui, elle est une sorcière. On ne peut pas dire qu'elle n'en était pas fière, au contraire. C'est ainsi que, trois ans après la scène de la fleur-mouchoir, Olympia reçut une lettre d'admission pour la célèbre école de sorcellerie. Elle y fit son entrée, calme et droite, en compagnie de Liam Roe. Heureuse, aujourd'hui? Certes. Elle ne saurait être mieux qu'au sein de cette communauté qui lui ressemble plus, qu'entre les murs de ce château. Bien que discrète, quasi-transparente, Oly sait que son futur sera glorieux. Pour parvenir aux étoiles, elle fera tout en son pouvoir... Étant très bonne élève, studieuse et disciplinée, Olympia est convaincue que rien ne pourra l'arrêter. Elle attend, et attend toujours. Le bon moment viendra, où elle pourra se défaire de ses chaînes. En ce moment, elle tente de ne pas trop se faire remarquer. Par de petites manipulations discrètes, elle essaie de mener ceux qui la considèrent comme une "amie", une "aide précieuse". Les conseils d'Olympia Roe sont toujours bien acceptés, non? Pour le meilleur, comme pour le pire...

le moldu que tu es
    pseudo ou prénom : Lavande
    âge : 15 ans
    avatar utilisé : Lily Cole (l)
    code du règlement : la poudre d'escampette s'en va au loin
    désirez-vous être en lien avec un préfet ? : Hum... Pourquoi pas, finalement?
    autre ? :


Dernière édition par Olympia D. Roe le Dim 9 Aoû - 3:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia D. Roe

avatar

Messages : 11
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Sam 18 Juil - 19:50

Je serai en vacance pour les deux prochaines semaines, sans internet, donc je ne pourrai pas finir ma fiche avant longtemps... J'espère que ça ne pose pas de problème ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Milton-White
    Depraved prince • sex, drugs && rock'n roll

avatar

Messages : 1223
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Dim 19 Juil - 9:13

Bienvenue sur CI ;
Pas de soucis pour ton absence, on garde ta fiche au chaud, merci d'avoir prévenu =)

_________________

    Blake Hunter Milton-White

    Come break me down, bury me, bury me
    I am finished with you. Look in my eyes
    You're killing me, killing me.

    blake's theme *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia D. Roe

avatar

Messages : 11
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Dim 9 Aoû - 3:29

Je crois avoir (enfin) terminé ma fiche =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly R. Nicholls

avatar

Messages : 488
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Dim 9 Aoû - 4:08

Welcome =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia D. Roe

avatar

Messages : 11
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Dim 9 Aoû - 4:44

Merci (=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. McWrath

avatar

Messages : 219
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Dim 9 Aoû - 15:42

    Je crois bien que cette fiche est mon coup de coeur du jour ♥️ j'aime énormément ta façon d'écrire, l'histoire est prenante, originale. Tu nous offre là un personnage énigmatique et des plus intéressants. C'est donc avec plaisir et sans hésitation que je te VALIDE.

    J'ai tout d'abord pensé à Poufsouffle, mais la complexité de ton personnage te mènera finalement à SERDAIGLE. En espérant que ce choix te conviendra. Bienvenue parmi nous, Lavande (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia D. Roe

avatar

Messages : 11
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Dim 9 Aoû - 15:49

Wow, merci pour tous ces compliments <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan S. McWrath

avatar

Messages : 219
Camp : De mon côté. Je mène ma propre bataille !

MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   Dim 9 Aoû - 16:18

    De rien, c'est dit avec tous le plaisir du monde, et c'est pas tous les jours qu'on accueille un nouveau serdaigle *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olympia Roe • et atteindre les étoiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Olympia Roe • et atteindre les étoiles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • cave inimicum, le commencement • :: ▄ répartitions des personnages :: répartitions validées-
Sauter vers: