AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Profeseur particulier, cherche élève particulier | James

Aller en bas 
AuteurMessage
Megara O'Coneil

avatar

Messages : 30
Age : 25
Localisation : Pays des Merveilles
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Profeseur particulier, cherche élève particulier | James   Ven 17 Juil - 23:09

    Voilà où mène la générosité. On laisse une petite annonce sur une moitié de parchemin, on se dit que personne, oui, personne ne le lira, mais c’est pour faire plaisir au professeur principal qui vous pousse à aider les autres pour diverses choses, les cours par exemple. Le bénévolat n’est pas la meilleure chose à faire, alors pensez bien que Megara fut la première à le faire. Devant ses notes très bonnes, ses professeurs lui avaient, en quelques sortes, forcé la main pour qu’elle donne des cours particuliers aux élèves en difficulté dans différentes matières. A cela, il y avait deux objectifs : celui d’aider les autres et celui d’aider Megara à s’ouvrir un peu. Si bien que la Providence ne fit pas le travail à moitié et lui donna pour élève James Kent, élève de griffondor en 7ème année. Ce dernier avait en effet griffonné sur le parchemin de Meg une réponse à sa proposition. Meg avait prit contact avec lui et ils avaient tous deux convenus d’une date et d’une heure à la quelle ils travailleraient ensemble pour se premier rendez vous. Megara n’avait pas vu cela d’un très bon œil. Elle ne connaissait pas ce jeune homme, mais les griffondors n’étaient pas réputés pour leur acharnement au travail et Megara n’était pas du genre à être autoritaire et à forcer un élève à travailler, aussi avait-elle décidé qu’elle cesserait de lui donner des cours au moment même où il déclarerait en avoir marre, elle n’était pas là pour entendre se plaindre des petits imbéciles qui ne sauront jamais quoi faire de leur vie.

    Ce matin là, Megara se réveilla avant même que la sonnerie de son réveille ne retentisse. Ce n’était pas rare que cela arrive, mais au lieu de se lever aussi tôt, comme elle avait l’habitude de le faire, elle resta dans son lit, un livre de sortilèges sur les genoux, relisant un peu son cours pour être sûre de savoir de quoi elle allait parler devant James. Sans s’en rendre vraiment compte, elle lu et relu plusieurs fois la même ligne, la sachant déjà sur le bout des doigts. Il était 7h45 lorsqu’elle décida de se lever enfin. Elle avait rendez vous à la grande salle à 8h15 précises et elle pensait bien arriver à l’heure. Pourquoi si tôt me direz-vous ? Parce qu’à cette heure, un dimanche matin, il n’y avait pas grand monde dans la Grande Salle et il était plus aisé de travailler au calme. Elle aurait pu donner rendez vous à la bibliothèque, mais elle avait peur que trop de livre effraie le griffondor qui ne devait pas avoir l’habitude de traîner au milieu de tant de bouquin tous plus intéressant les uns que les autres, pourtant. Il était 8h lorsqu’elle arriva dans la Grande Salle et elle était presque déserte, seule une petite dizaine d’élève était là, face à leur bol et leur verre de jus de citrouille. Megara soupira et entra d’un pas décidé, elle s’assit à la table de Serdaigle et posa ses livres et parchemins sur le banc à côté d’elle avant de commencer son petit déjeuner qui se résumerait, comme d’habitude à un toast grillé beurré et une petite tasse de café noir. Pas de confiture, ni de marmelade trop sucrée, non pas qu’elle faisait attention à sa ligne, c’était seulement qu’elle n’aimait pas beaucoup les aliments si sucrés.

    Toujours assise, son toast dans la main, elle leva les yeux vers le plafond enchanté et resta un instant pensive devant le jour naissant. Elle ne pensait plus du tout à ce qui allait suivre, à James ou aux sortilèges, non, elle pensait qu’elle aurait préféré passé sa matinée dehors aujourd’hui. L’automne était une saison merveilleuse, fraîche et légère, c’était une sorte de renaissance pour Megara, amoureuse de la nature. Quelques minutes plus tard cependant, elle du finir sa tasse et son toast, car son camarade n’allait pas tarder à arriver. Elle ne daigna pas jeter un coup d’œil à sa montre, inutile de savoir s’il était en retard ou pas, cela ne lui apporterait rien, bien qu’elle fût presque sûre qu’il n’était pas des plus ponctuels. Enfin, elle l’aperçu sur le pas de la porte. D’un geste fluide de sa baguette, Meg poussa tous les objets qui encombraient la table et posa dessus divers livres, parchemins, plumes, encres. James s’approcha et Megara le regarda d’un air léger. Plusieurs fois on lui avait dit qu’elle paraissait froide, elle ne voulait pas donner cette impression, c’était primordiale pour une bonne entente. Enfin, ne nous voilons pas la face, les deux personnes ne vivaient sans aucune doute pas dans le même monde. James semblait être le coureur de ses dames, alors que Megara était encore pucelle, il semblait extraverti, elle était dans sa bulle. Ils devaient pourtant bien avoir des points communs, s’ils voulaient que ça marche. Finalement, Meg prit la parole la première.

      « Bonjour. »

    Son ton était plus froid qu’elle ne l’aurait voulu, mais qu’importait, elle ne pouvait plus rien y faire. Lorsqu’il s’assit, elle ne se mit pas à le bader comme le font la plupart des filles sur son passage, elle se contenta de plonger son regard dans le sien avec sa douceur habituelle et attendit patiemment qu’il critique le fait de se lever si tôt pour un cours particulier. Et oui, Megara savait bien que cela avait du l’embêter, mais elle n’était pas du genre à se faire du souci pour ces choses là, si la motivation y était, alors tout irait bien, n’est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 27
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Profeseur particulier, cherche élève particulier | James   Sam 18 Juil - 21:19

    Driiiiing Driiiing !

    Coucher sur le ventre, James poussa un râlement, faisant semblant de n’avoir rien entendu. Il comptait bien rester encore un peu au pays des songes . Mais le réveil en avait décider autrement et continuer de sonné. Poussant de nouveau un grognement, il se releva légèrement et écrasa sans ménagement l’instrument de torture de la paume de sa main. Le réveil se tût. James avait gagner. Mais s’agit-il du round un ou de la guerre ? Allez savoir. Quoiqu’il en soit le jeune homme se retourna sur le côté, serrant contre lui sa couette afin de se rendormir. Au vue de son attachement pour le tissu, son rêve incluez certainement une fille ou alors James avait de quoi s’inquiéter. Oubliant totalement le fait qu’il avait était déranger quelque seconde auparavant, il affichait désormais un sourire satisfait, les yeux clos et était a deux doigt de se rendormir.

    Driiiiing Driiiiing !

    Oh noooooon ! Saloperie de reveil. Avadakedaverise toi bordel ! Apparemment il ne s’agissait là que du premier round mais désormais la guerre était déclaré et James comptait bien sortir victorieux de se combats. Il attrapa alors son coussin et le mit sur sa tête afin d’atténuer le bruit qui était en train de lui détruire les oreilles. Repasser plus tard ! Il n’est pas là ! Seulement le réveil continuait de sonner et a chaque nouveau « Driiiiiing », il avait envie de hurler et de le fracasser contre le mur. La veille il s’était coucher aux alentour de 3h du matin, bavardant a gauche et a droite et multipliant encore ses connaissances déjà bien grande dans Poudlard. Blake et lui s’étaient tapé quelque délire et ils avaient bien rit. Célestia l’avait régaler de ses cocktail dont elle seule avait le secret et Susi l’avait ravie de sa simple présence. Seulement lorsqu’on fait la fête c’est un peu dur de se lever le lendemain à… Mais c’est vrai ça d’ailleurs. Quel heure était-il ??? Aucune idée. James se releva et assomma de nouveau le réveil qui se retrouva cette fois au sol sous la force de son poing. Poussant un soupir, il s’assit sur le lit. Il attrapa sa baguette trainant sur la table de nuit et lança un léger Lumos. Il ramassa le réveil et écarquilla les yeux en voyant qu’il était… 7h30 ! 7h30 quoi ! Un dimanche matin !

    James – « Ooooh putain !!! »


    Juron tout droit sortit du cœur tandis qu’il se laissait retombait lourdement sur le dos. Il était gâcher d’être réveiller d’aussi bonne heure. D’un geste il attrapa de nouveau son coussin qu’il abattit sur sa tête. Repasser plus tard il est pas là ! Ah il l’avait déjà faite cette là ? Bon. Tant pis alors. Non mais sérieux quoi. 7h30 !!! Qu’est-ce qui lui avait pris de régler son réveil si tôt ? James essayait de s’en souvenir mais ses neurones étaient encore pour la plupart non connecté et il avait des relan de Vodka qui ne l’aider pas a se concentré. Cherche Slayers cherche. Rendez vous avec Susi ? Bêtise a faire avec Blake ? Juliet avait besoin de lui pour aller a près-au-lard ? Il devait s’assurer que Casey avait dormi dans son lit ? Non ce n’était rien de tout ça. Alors qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Il commença a réfléchir a toute allure alors qu’il ne désirait qu’une chose au fond : dormir ! Au bout de quelque seconde la réponse s’imposa d’elle-même dans son esprit : les cours particulier ! Qu’est-ce qui lui avait pris de s’imposer de lui-même cette torture ? James regrettait ses actes bien qu’ils avaient était motivé par une envie de réussir son année. Le redoublement était rare a Poudlard, voir carrément inimaginable et le jeune homme était bien loin de cette option seulement Meme Pierce - l’un de ses professeurs préféré - lui avait rappeler que plus ses notes seraient élever, plus il aurait de choix quand a son orientation futur. Il n’était qu’en septième année et lui restait donc de la marge avant d’entré dans la vie réel mais il avait déjà fait la moitié de ses études et il devait peut-être commencé a s’inquiéter pour l’avenir. Depuis qu’il avait frôlé la mort de peu, comme la plupart des élèves d’ailleurs, le rouge et or abordait la vie différemment. Il se montré plus volontaire et attentifs en cour bien qu’il continuait d’être dissiper. La belle professeur de Métamorphose qui apprécier sa compagnie et qui ne comprenait pas que le jeune homme n’ai pas des notes aussi haute dans les autres matières que dans la sienne, lui avait alors proposé gentiment l’idée de lui donner des cours particulier. Bien sûr étant donné le corps de rêve de l’enseignante James n’avait pas eut le cœur a refuser, se montrant des plus docile comme l’image du parfait élève modèle qu’il voulait lui donner. Seulement il avait cru que se serait ELLE qui donnerai les cours et non une Serdaigle triait sur le volé en manque d’autorité. Il était persuadé que Megara O’Coneil – car il s’agissait là de son nom – était la fille la plus coincé du monde. Il ne la connaissait pas et pourtant son avis sur les bleue et bronze était arrêter depuis longtemps : des vrais cerveau sur pattes ! Les deux seul qu’il côtoyait souvent était Juliet et Adam et bien que la première rentrait dans ses préjugeait , le deuxième défiait toute les règles comme a son habitude. Peut-être donc qu’après tout Mégara ne serait-pas si intello que ça et capterai son intérêt. Qui sait….

    Quoiqu’il en soit elle partait avec un handicap, elle venait de le mettre sérieusement de mauvaise humeur en le forçant a se lever d’aussi bonne heure un dimanche matin. Fort heureusement elle lui avait donné rendez-vous a la grande salle et non a la bibliothèque car dans ce cas de figure il l’aurait probablement placer d’office dans la liste des personnes a abattre de toute urgence. James était toujours allonger dans son lit mais cette fois il était bel et bien réveiller. Il balança son cousin contre le mur avec une force trahissant sa mauvaise humeur et se leva en trainant les pieds. Une chose était sûr le premier qui oserait lui parlait s’en prendrait plein la gueule. Intérieurement il espérait croiser Dwayn, Astaroth ou encore Nathaniel, bien qu’en général il ne se gêner pour les attaquer sans raison. Se trainant jusqu'à la douche, il y passa plus de temps que nécessaire. Avec un peu de chance, il se noierait et éviterai la corvée. C’était possible non ? Bon d’accord il arrête d’espéré. Coupant l’eau et passant devant le miroir il poussa un soupir. Comme toujours il était d’une beauté enviable, son visage étant d’une perfection rare mais il n’avait aucune envie de passer deux heure a tartiner ses cheveux de gel comme a son attitude. Un simple geste rapide de la main suffirait pour aujourd’hui. De toute façon il n’avait envie de rien a part de se recoucher immédiatement. Attrapant les vêtements qui trainer sur son lits, il les enfila avec rapidité avant de lancer un regard aux environs. Il poussa de nouveau un soupir en posant ses yeux sur les autres lits du dortoir où les autres élèves dormaient a point fermer. Ils avaient de la chance eux ! Un sourire malicieux et espiègle apparut alors sur ses lèvres tandis qu’une idée germer dans son esprit. Un petit Aguamenti et… tout le monde seraient réveillé ! James leva les yeux au ciel, chassant cette pensée qui ne lui attirerai au final que des ennuis. Toutefois il claqua bruyamment la porte en sortant du dortoir, avant de descendre les escaliers qui le mener jusqu'à la grande salle. Il était en retard. Il le savait. Il s’en foutait royalement. Il se rapprocha d’elle et d’un coup de baguette elle enleva tout les objets gênant et orna la table d’objets de travail. Peut-être aurait—t-il dût venir avec des livres ou même un parchemin ? Cette idée venait a peine de lui traverser l’esprit, tellement il ne portait pas encore un réel intérêt a ces cours. Oh et puis merde tant pis. Il ferait avec ! Elle le regarda dans les yeux et il lui adressa un léger sourire.

    Mégara - « Bonjour. »

    Bonjour ? Cela paraissait légèrement froid et conventionnelle vous ne trouvez pas ? James si en tout cas, et il trouva sa façon de s’adresser a lui légèrement étrange. Elle s’était prise pour la comtesse de Russie ou quoi ?

    James – « Euh Salut » lui dit-il avec une légère grimace, trahissant sa légère incompréhension.

    Il attrapa une chaise d’un geste vifs. Il la retourna s’assaillant dessus mais de tel façon que le dossier se retrouver contre son torse et que ses jambes était de chaque côté. Les coudes appuyer sur le dossier James reposa sa tête sur ses bras et ferma les yeux tandis qu’il sentait le regard de la blonde s’attardait sur lui.

    James – « Arrête de me regardait comme ça. Je n'fais rien de mal. J’essaye juste de retrouver le rêve que je n’ai pas pût finir par ta faute. Mais j’t’en prie termine ton petit déjeuner pendant ce temps. Croie moi tu aura besoin de force pour supporter ma mauvaise humeur dût a l’heure précoce. »

    Il avait dit tout cela en gardant les yeux fermer et un ton neutre, pas le moins du monde agressif mais trahissant une légère démotivation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Profeseur particulier, cherche élève particulier | James
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partenaire particulier cherche partenaire particulière
» Cherche partenaire ... particulier. [ Tomas ]
» Chercher un bijou particulier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • poudlard intra muros • :: ▄ le rez de chaussée :: La Grande Salle-
Sauter vers: