AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le staff de cave inimicum vous souhaite la bienvenue sur le forum.
Bientôt le forum subira quelques modifications et améliorations.
La semaine des milles mots et les élections de préfets sont maintenues.


Partagez | 
 

 Fuie moi je te suit.... {Charly}

Aller en bas 
AuteurMessage
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 28
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Fuie moi je te suit.... {Charly}   Mar 14 Juil - 10:40

    James ouvrit un œil émergeant du sommeil profond dans lequel il était plongeait quelque minute auparavant. Il trouvait presque étrange de dormir aussi bien après tout ce qui lui était arriver ses derniers jours. La fête qu’il avait donner a la salle des désirs et toutes ses péripétie et ses conséquences mais surtout le retour inattendue de sa sœur jumelle. Retour qui lui aurait procurait un immense plaisir si leurs retrouvailles n’avait pas était gâcher par une dispute entre eux dont il ne s’était pas attendu. James était persuadé que les parents adoptifs de Ellôra l’avait élever comme leurs filles défunte et il ne supporter pas l’idée qu’ils aient pût essayer de la salir ainsi. De son côté la jeune rouge et or – car il avait appris qu’elle était à Gryffondor elle aussi – penser qu’il n’était qu’un sale jaloux incapable d’aimer. Enfin c’était plus où moins ce qu’elle lui avait dit. Ça et un truc du genre « tu m’a abandonner . Tu n’a jamais était là pour moi . » Cela faisait deux jours que la dispute avait eut lieu et James était bien décidé a entendre que ce soit elle qui vienne vers lui. C’est que voyez vous il était buter le petit Slayers. Il ne voyait pas pourquoi ça serait a lui d’aller la voir alors qu’elle s’était montrait odieuse. Lui il n’avait rien fait de mal a part dire la vérité. Bon d’accord vous comme moi savon très bien que sur le coup il avait manquer de tact et que ses propos avait était cruel et blessant. Mais chez les Slayers -Kent la mauvaise fois est de mise et même lorsque James avait tord il avait raison. C’était à elle de venir pas a lui. Un point c’est tout. Alors même s’ils ne devaient pas se reparler d’une dizaine d’année – il en serait malade – il ne s’excuserai pas. C’était a ELLE de lui faire des excuses. Il était limite encore choquer de se qu’elle avait oser lui dire et plutôt que de l’attaquait de plein front, il préférait donc l’indifférence sachant que c’était pire. Il avait presque envie de lui dire des choses encore plus blessante que celle qu’elle avait prononçait . Œil pour œil. Dent pour dent. Seulement logique un peu tordus a la Slayers, il avait tendance a penser que l’amour et la souffrance vont de paire et elle lui avait donc prouver là qu’elle l’aimait bel et bien.

    Poussant les couvertures de son lit, il chassa en même temps ses pensée trop envahissante. Il détestait se prendre la tête ainsi et encore plus de bon matin mais là il ne s’agissait pas de n’importe qui. Il s’agissait de sa sœur . Se dirigeant vers la douche, James en sortit quinze minute plus tard. Un sourire trôner sur ses lèvres et il semblait bien résolut a faire comme s’il se portait a merveille. Cachant ses maux au plus profond de lui-même comme toujours. Il se dirigea vers le lac, les cours étant souvent une option pour lui.

    Mathias – « Hey James » Le principal intéresser se retourna en entendant son nom. « Ça va ? On te voit pas beaucoup ses derniers temps ! »
    Thibbalt – « Woé ça fait un bail que tu nous a pas raconté ta dernière conquête. »
    Elias – « Cash ! On commence un peu a s’ennuyer sans toi. »
    Mathias – « Allez raconte . Quelle fille a froisser tes draps ? . »
    Elias – « S'te plait »

    James afficha un sourire fier, arrogant et légèrement amuser. La cour du jeune roi lui faisait face. Il est vrai que cela faisait longtemps qu’il ne les avait pas honorer de sa présence, délaissant sa couronne pour aller conquérir sa lionne. Depuis les attentats il s’était montrait plus humble et moins prétentieux et arrogant, préférant restait avec ses véritables amis qu’avec des lèche bottes le côtoyant seulement a cause de sa popularité. Seulement ni Katherine, ni Susi, ni Juliet, Blake ou encore Casey ne se trouvait dans les environs et se faire prier ainsi lui plaisez. Il aimait qu’on lui porte de l’attention. Il n’avait pas vraiment de « nouvelle conquête » mais peu importe il avait une bonne panoplie de souvenir d’une nuit qu’il pouvait raconter. Abandonnant l’idée de se rendre aux lac, il leurs adressa alors un sourire espiègle. Les trois garçons semblaient aux anges comme s’ils avaient vu la vierge Marie en personne, ravis d’être de nouveau dans les bonnes grâce du roi lion, sans qui ils n’étaient que bouffon.

    James – « Bon d’accord si vous insistez. Je sais a quel point mes récits et surtout moi-même provoque une dépendance » fit-il avec arrogance et fierté et son sourire si prétentieux et agaçant.

    Mathias, Thibalt, et Elias n’étaient pas être les seul a avoir entendu les propos de James et il semblerait que ses mots puissent attiser le désir de quelqu’un de le contredire…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly R. Nicholls

avatar

Messages : 488
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Fuie moi je te suit.... {Charly}   Jeu 16 Juil - 5:06

    Un réveil rien d’extraordinaire pour notre Serpentard. Elle avait rêvé… Je sais que vous êtes curieux d’apprendre de ce qu’elle avait rêvé. Elle a rêvé un peu de tout. Eh Oui, il y avait du sexe dedans son rêve, mais ce n’était pas plaisant pour elle. Charly se revoyait plus jeune, lors du viol, quelques années plus tôt. Ce n’était pas un rêve agréable du tout. Elle s’était réveillée plusieurs fois aux cours de la nuit. À chaque fois que le sommeil revenait, elle recommençait sans cesse la scène qu’elle connaissait que trop. Elle aurait voulu oublier à tout jamais ce viol. Qu’avait-elle fait pour mériter ça ? Rien. Sérieusement, elle n’avait jamais aguiché son frère. Elle ne parlait jamais à son frère aîné à part pour s’injurier. Elle le détestait, comme jamais. Il était sa plus grande peur et elle l’affrontait la plupart du temps. Comment pouvait-elle ne pas l’affronter quand elle se faisait battre à chaque fois qu’elle croisait en compagnie de son frère cadet ? Elle était la plus jeune, mais elle n’avait jamais connu un amour fraternelle… ni un amour familial envers elle. La Serpentard n’avait jamais reçu d’amour, quand elle avait donné, elle s’était terriblement faite mal. Elle était une mal aimée, surtout à cause de sa famille qui l’on fait passer pour une personne terrible. En fait, Charly avait un cœur, elle se montrait méfiante, méchante et cruelle pour se venger de tous ceux qui l’ont fait souffrir. Tout le monde était impliqué dans le lot, même ceux qui lui avait rien fait. Le viol avait été le pire moment de sa vie et la preuve qu’elle n’aura jamais d’amour de son propre frère. Elle savait présentement, qu’il n’aurait pas peur de la tuer d’ailleurs. Qui était le véritable monstre ? Charly ou Noah ? Était-il le véritable ange que la famille Nicholls disait ? Non. Charly s’entêtait de dire le contraire ce qui lui valu plusieurs insultes et coups de la part de sa mère et de ses frères. La Serpentard était née dans la mauvaise famille. On ne choisissait pas sa famille, pourtant ça l’aurait été une Option pour la blondasse. Charly aurait préféré être abandonnée que de subir ce qu’elle subissait. Elle n’avait jamais parlé de ce qu’elle vivait à personne. La serpentard ne voulait pas se faire prendre en pitié. Ce n’est pas ça qu’elle recherchait… de la pitié !

    Charly ne s’était certainement pas levée du bon pied, pourtant elle se portait à merveille, comme si le moment d’angoisse qu’elle avait vécu en se réveillant s’était dissipée sans qu’elle eut besoin de faire une crise. Tout avait bien été digérée par la blondasse qui souffrait régulièrement de ses cauchemars. Elle était meilleure qu’auparavant pour le contrôle de ses crises. Elle aurait pu tout simplement se fâché et mettre tout sans dessus dessous, comme elle le faisait si souvent. Elle avait changé pour le bien des gens, mais elle préparait une vengeance bien pire de ce qu’elle avait bien pu faire. Oh Oui, mais en même temps, la violence ne pouvait aider ses blessures de l’attentat. Elle s’était brisée des vertèbres. Ce qu’elle se souvient… c’est des cris, des pleures … Elle se souvenait sans se sentir vraiment présente dans le moment. Elle avait cessé aussi d’aller à pré-au-lard pour ne pas tomber dans la gueule du loup. Quel loup ? Bah de son frère ainé. Elle ne voulait pas se faire taper dessus, car souvent elle se sauvait de Noah qui la pourchassait. Il avait quitté Poudlard, mais il travaillait dans un pub à pré-au-lard, malheureusement pour la Serpentard. Pour tout dire, Charly ne sortait pratiquement et restait bien planquer dans un coin à être sage et ne pas faire de bagarre inutilement. Elle s’était levée comme tout matin, mais cette fois-ci avant les autres. Elle avait tout fait au ralenti pour gagner du temps. Ce qu’elle n’avait pas envie d’aller en cour. La blondasse n’irait tout simplement pas. Endurée, les autres élèves étaient bien trop pour elle en ce jour. Voir le regard dégouté des gens se poser sur elle, la dégoutait encore plus que vous l’imaginiez. Elle prit la direction des douches pour se détendre et réfléchir aux options qui se présentaient à elle. Option un ; Aller au lac. Option deux ; Aller à la salle sur demande et s’occuper. Option trois ; rester ici et fixer le plafond. Option quatre ; toutes ses réponses. La dernière option semblait la meilleure, c’est ce qu’elle allait donc faire. Charly allait se balader où elle avait envie selon le moment. Elle se sécha et se fit toute belle pour le plaisir de le faire, cachant les bleus qu’elle avait sur son visage. La blondasse prit un petit déjeuner et se dirigea vers le lac où elle se laissa tomber dans l’herbe à mi-chemin. Elle s’était vêtue comme une moldu. Elle n’avait croisé aucun professeur, elle avait été certainement et purement chanceuse, mais peu importait. Après quelques instants couchés dans l’herbe, qu’elle entendit des pas… et des voix. Elle soupira et les ignora. Elle entendait des bribes de la conversation. Elle entendit le prénom de James. La serpentard sourit pour elle-même. Peut-être pourrait-elle s’amuser ? Charly s’assit et fixa James.

    « Bon d’accord si vous insistez. Je sais a quel point mes récits et surtout moi-même provoque une dépendance »
    Elle ne pu s’empêcher de rire. Son rire résonna assez fort pour que James puisse l’entendre. « Ce que t’es drôle James. T’en as d’autres comme ça en stock ? » C’était vrai, James la faisait réellement rire, mais ce dernier pouvait prendre ses phrases comme une pique contre lui. C’était la vie… Après tout. « Et pour ma part, tu ne m’as jamais montré si tu donnais une dépendance… » Un petit sourire coquin. Le jeu était reparti…

    ( Pardon, c'est pourri ce que j'ai écrit. J'espère que ça te plaira. S'il y a un problème dit le moi =). Puis j'essayerai de me rattraper dans mon prochain Post. Il faut que tu saches que je n'aime pas ce que j'écris =/. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 28
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Fuie moi je te suit.... {Charly}   Ven 17 Juil - 22:13

[Ne t'inquiète pas pour ton post il est très bien
No stress <3 ]


    James se s’était pas rendu compte qu’il avait un public nettement plus intéressant que les trois garçons qui l’idolâtré presque, rêvant surement de lui ressembler un jour ou de lui prendre sa place de roi. La jeune fille qui lui faisait face n’était autre que Charly Nicholls. Comme bien d’autre filles dans Poudlard il l’a connaissait peu mais un lien spécial les unissaient. Entre elle et lui c’était une longue histoire qui pouvait pourtant ce résumer a un seul mots : désir. Lui la désirant avant et elle le désirant désormais. Il y a de cela bien longtemps le jeune fauve avait cru pouvoir faire céder une proie qui lui avait semblé facile mais la biche s’était révéler être renarde et lui avait filer entre les pattes. Depuis le chasseur avait ranger ses griffe et montrait patte blanche, espérant devenir proie a son tour afin de pouvoir s’échapper a la dernière minute comme elle l’avait fait. Œil pour œil dent pour dent. Tel est pris qui croyait prendre. C’est ainsi qu’alors que Charly semblait vouloir attirer son attention, James lui accorda à peine un simple sourire mesquin et un regard bref, gardant ses charmes pour une qui en vaudrait la peine. Au bout de quelque seconde, il finit enfin par lui prêter égard, faisant semblant d’ignorer sa présence jusqu'à présent.

    James – « Tiens Nicholls. Je t’avais a peine remarquer » fit-il avec arrogance et fierté .

    Insulte suprême dans la bouche de James qui semblait ne jamais passer à côté d’une fille au visage agréable. La seule raison qui l’aurait pousser a « ne pas remarquer » quelqu’un aurait était qu’il fût repoussant ou inintéressant. Charly était peut-être l’un des deux a ses yeux. Qui sait. Affichant un sourire des plus espiègle et agaçant, ses prunelle bleu-grise brillait d’un certain ravissement, jubilant de n’être plus un jouet dans les main de la verte et argent mais a présent le marionnettiste prêt a tirer toute les ficelles pour que son futur pantin lui obéisse aux doigt et a l’œil. Il ne lui ferait pas le plaisir de répondre a ses insinuations. Son égo se portait a merveille et elle ne l’avait une seule seconde froissé. Il en fallait plus pour l’atteindre. Baissant les yeux, il s’adressa a Mathias, Thibbalt et Elias .

    James – « Alors voyons voir de qui pourrait-je vous parlez… Ah je sais Léïlan. Leïlan Valingaï ! Pas mal. Moais c’était plutôt divertissant. »

    Les trois membre de sa cour était fasciné par ses propos et le roi lion semblait être en pleine conférence. Charly aurait pût aussi bien être absente de la scène que cela n’aurait pas était dérangeant. Vexant tout de même d’être ignorer par le don Juan national de Poudlard qui n’était pas très exigeant sur le choix de ses conquêtes. A croire que Charly ne valait rien, indigne de lui et ne méritant même pas son attention. Peut-être que James ne lui plaisait pas mais c’était tout de même vexant de n’être bonne a rien. Si même lui ne voulait pas d’elle qui en voudrait ? Vexant. Non ? A vous de voir….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly R. Nicholls

avatar

Messages : 488
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Fuie moi je te suit.... {Charly}   Dim 26 Juil - 6:07

    James, un drôle de garçon pour Charly ! Elle s’était amusée de le chauffer pour ensuite partir sans lui avoir donné ce qu’il voulait. Un coup bas ? Certainement, mais ça ne la gênait aucunement. Elle trouvait ce jeu amusant. Pourtant, elle n’aimerait pas que quelqu’un le lui fasse ce coup. La Serpentard lui aurait arraché la tête. En plus, elle se serait vexée. Elle s’était jouée de lui, mais elle ne perdait surement rien pour attendre. Elle s’en doutait. Qui ne se vengerait pas ? Un idiot peut-être qui aurait tout simplement passé son chemin, même elle se serait vengée dès la minute qu’on lui aurait fait un sale coup. Ce serait la première à vouloir péter les dents à tout le monde pour l’avoir fait chier. Pourtant, elle avait agi comme une sale garce avec elle. Svetlana commencerait-elle à l’influencer un tout petit peu ? Peut-être, mais elle ne devait pas prendre les même voies que sa meilleure amie qui se foutait dans un pétrin incroyable. Elle avait déjà assez de problème personnel, la Serpentard n’avait pas besoin de problème comme ceux qu’avait Svetlana. Charly agissait rarement ainsi, sachant qu’elle ne voulait pas plus s’attirer les foudres des autres idiots qui habitent sur la terre. Pourquoi les idiots ? Parce qu’elle vous déteste un après l’autre sans vous connaître. Les gens s’acharnent sur elle, alors pourquoi elle aimerait le reste de l’humanité dont vous ? Elle ne voulait plus subir, ce qui était tout à fait compréhensible. Elle voulait vivre sa petite vie tranquille sans avoir de face à claque près d’elle. Donc ce qu’elle avait fait à James n’était pas correct, elle devait donc l’affronter comme il se devait… Elle l’avait fait chier et elle allait certainement payer. Elle se sentait ignorer par le gryffondor, mais ce n’était qu’une habitude comme toujours. Cela ne la dérangeait pas, elle ne cherchait pas l’attention, même si elle savait très bien que le jeune homme n’agissait pas ainsi en compagnie de jeune femme sauf si… la jeune femme en question n’est pas très jolie ou ne l’intéresse pas. Malheureusement pour lui son ego n’était pas touché. Pourquoi ? Elle préférait ça ainsi, elle ne cherchait aucunement l’attention de personne et en plus elle n’était pas narcissique. Elle se trouvait normal et parfois… dégoutante.

    « Tiens Nicholls. Je t’avais a peine remarquer »
    « C’est normal, James, je ne fais pas parti de ta cour et je ne descendrais pas plus bas que ses filles qui te tournent autour… comme des poules ! » Elle sourit. Un sourire qui pourrait être interprété comme arrogant, mais c’était le but. Charly ne tournait pas autour du Gryffondor c’est vrai, même si elle lui avait déjà fait croire, pourtant ça l’avait été un jeu malsain, qu’elle paierait certainement. Elle ne faisait pas parti non plus du carnet de chasse de ce dernier… Qu’est-ce qui empêchait de l’être d’ailleurs ? Le fait qu’elle s’est jouée de la nuit à la dernière seconde en le chauffant à bloc et en partant tout simplement. C’était frustrant, très frustrant. C’est ce qui empêchait Charly d’être dans le carnet de chasse du jeune homme, alors elle ne faisait pas partit de sa cour. Elle trouvait ça heureux en même temps de ne pas faire partit, regardez de quoi il parle ! Elle ne voulait qu’on parle d’elle de cette façon tout porte à croire que ce monsieur se jouait des filles avec qui ils couchaient pour ensuite faire un palmarès et donner des envies aux autres garçons de l’école. Charly observait, mais ça… ça restait des suppositions.

    « Alors voyons voir de qui pourrait-je vous parlez… Ah je sais Léïlan. Leïlan Valingaï ! Pas mal. Moais c’était plutôt divertissant. »
    Elle rit encore. « Et si elle t’entendait dire ça, han, James ?!? Crois-tu que ça lui ferait plaisir de savoir ce que tu dis de ta nuit avec elle ? Dommage que tu ne réfléchis pas à deux fois. Parfois la vérité frappe plus qu’un mensonge. Qui crois-tu qu’elle va croire ? Une fille qui observe ou un… dragueur à un sous ? » Elle sourit encore. « Je sais pourquoi tu m’ignores ! Parce que je… t’ai laissé en plan. » Elle gloussa. « Tu aurais du voir ta tête ! » Elle se leva à présent et regarda les « copains » de ce dernier. « Ça il ne vous la sûrement jamais dit. Trop humiliant pour le tombeur ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 28
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Fuie moi je te suit.... {Charly}   Dim 26 Juil - 15:34

    Charly - « Et si elle t’entendait dire ça, han, James ?!? Crois-tu que ça lui ferait plaisir de savoir ce que tu dis de ta nuit avec elle ? Dommage que tu ne réfléchis pas à deux fois. Parfois la vérité frappe plus qu’un mensonge. Qui crois-tu qu’elle va croire ? Une fille qui observe ou un… dragueur à un sous ? »

    Alors comme ça elle comptait le prendre en traitre. Intéressant. Il eut un léger rire moqueur avant de la prendre de haut, la regardant avec un léger mépris mais pas une once de colère. Fierté et arrogance était de mise, James était fidèle a lui-même.

    James – « Dit lui . Peu m’importe. Ça n’m’gêne aucunement. Je pense qu’elle sera flatter. Je le serait a sa place. Le fait que je l’évoque signifie qu’elle met inoubliable. Ne croit-tu pas que cela est le plus grand honneur que je puisse lui faire ? »
    Charly - « Je sais pourquoi tu m’ignores ! Parce que je… t’ai laissé en plan. »

    Il eut un léger rire mesquin. Il s’était attendu a une telle réaction de sa part. Tellement prévisible. Ça en était limite décevant. La verte et argent devait sûrement trouvait un malin plaisir a lui rappeler se détail sur leurs dernière rencontre croyant certainement tenir entre ses mains la vengeance de toutes celle qu’il avait bafouée. Fière et vantarde, elle clamait haut et fort un exploit dont elle tirait même elle tout les bénéfices et qui était loin d’avoir l’effet désirait sur James. Si elle pensait qu’il prendrait la mouche parce qu’elle essayait de remuer le couteau dans la plaie, c’était mal le connaitre. D’un autre côté , il y vrai qu’il ignorait presque tout l’un de l’autre. Lui gardant trop de chose pour lui et elle ne lui laissant pas le plaisir de la découvrir d’avantage la dernière fois qu’ils s’étaient croisé. Restant fier et arrogant et ne faiblissant pas le moins du monde, il continua d’observer la Serpentard faire sa petite comédie censé le ridiculiser mais qui au final étant d’un pathétisme affligeant.

    Charly - « Ça il ne vous la sûrement jamais dit. Trop humiliant pour le tombeur ! »

    Apparemment elle comptait sur le présence de Matthias, Thibbalt et Elias pour lui faire honte, cherchant a retourner sa cour contre lui. Hors si le fauve était le roi de la savane ce n’était pas pour une obscure raison mais bel et bien parce qu’il gardait sa majesté en toute circonstance, sachant toujours retomber sur ses pattes. Les trois garçons le regardaient d’un air surpris et perplexe, n’en revenant pas de se que Charly venait de dire. Ils semblaient perdu comme des bergers qui auraient soudainement égaré leur étoiles et qui n’aurait plus eut personne pour les guider. James afficha un sourire espiègle et insolent au coin des lèvres, comme si la situation l’amusait plus qu’il ne le perturbait. La maitrise de soie du jeune Slayers les tranquillisa alors un peu, ayant foie en leurs maitre mais ils attendaient de plus ample explications qu’il ne tarda pas a fournir.

    James – « C’est parce qu’il n’y a pas grand-chose a raconter. Charly est incapable de se rendre compte que la meilleure façon de résister a la tentation c’est d’y céder. Voyez vous cette jeune fille devant vous a préférait me fuir plutôt que d’avouer que je lui plait. Elle a préféré la fuite et la lâcheté plutôt que les caresse et la volupté. Peut importe en faisant cela c’est elle-même qu’elle a punie et non moi . De plus elle a perdu le droit de m’être digne et je l’ai donc laissé partir, trouvant la chasse inintéressante. »

    Les trois élèves poussèrent un soupir de soulagement, convaincu par les dires de leurs roi qu’ils auraient volontiers suivit au fond d’un gouffre s’il le lui en avaient donner l’ordre. James regardait Charly avec un air d’autosatisfaction et plein d’arrogance, se complaisant lui-même de sa puissance et de sa force. Ce n’était quand même pas pour rien qu’il était le meilleur ami de Blake et cela depuis bien longtemps. Il venait de gagner du terrain sur sa proie et s’était elle qui était en position de faiblesse a présent et non lui. Sa cour riait, se moquant de la jeune fille qui étaient trop stupide pour convenir a James d’après ce qu’ils avaient compris. Insulte suprême en somme pour le fauve qui n’était d’ordinaire pas très regardant sur ses proie. Cette dernière était affaiblie mais pas encore a terre, ce qui ne manquerai pas d’arriver.

    James – « Mais ne t’inquiète pas Charly je ne t’en veut pas du tout. Au contraire je trouve que tu m’a rendu un fier service. Au final j’aurai probablement était déçue et j’aurai gâcher de précieuse minute que j’aurai pût passer en compagnie d’une autre nettement plus intéressante et qui elle au moins aurait sue me satisfaire. »

    Son regard était des plus provocateur et son sourire des plus agaçant et cruel. Ses prunelle bleu-grise briller d’une intensité malsaine et il ne cessait de la défiait des yeux, bien conscient qu’elle ne s’arrêterai pas d’essayer de le battre en si bon chemin. Mais le combat était perdu d’avance, il était toujours vainqueur. Quoiqu’il advienne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charly R. Nicholls

avatar

Messages : 488
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Fuie moi je te suit.... {Charly}   Ven 7 Aoû - 6:52

    « Dit lui . Peu m’importe. Ça n’m’gêne aucunement. Je pense qu’elle sera flatter. Je le serait a sa place. Le fait que je l’évoque signifie qu’elle met inoubliable. Ne croit-tu pas que cela est le plus grand honneur que je puisse lui faire ? »
    « Dis-moi James, tu aimerais qu’on te dénigre sur ce qui se passe dans le lit ? »

    Elle avait changé d’attitude, elle n’était plus arrogante, c’était une question dont elle cherchait une réponse sincère. Aujourd’hui, le chaton sauvage laissait le roi de la jungle gagné haut la main. Elle n’avait pas de taille à affronter le géant et ses sbires. Pourquoi agir ainsi ? Parce qu’elle était assez intelligente pour le comprendre. Il la bouffait tout rond et en plus, elle sentait qu’il attendait le bon moment pour la ridiculiser devant eux. Son changement d’attitude pouvait se voir, elle leva une main légèrement pour lui montrer qu’il avait gagné et dans un hochement de tête avec un sourire incertain, elle lui fit comprendre encore plus. Il avait gagné et elle n’avait aucune rancune, car elle savait très bien que la défaite aurait été bien pire, si elle avait osé continuer ce petit jeu. Pourtant la Serpentard lui avait lancé des petites piques entre temps. Avant qu’elle se laisse dominer. Elle devait bien sûr répondre sans chercher le trouble encore plus, car elle avait mal agi dès le début. Quand elle lui avait fait un lapin, c’était un jeu, pourtant elle-même aurait été contrariée par ce geste qu’elle aurait sévèrement puni. Elle comprendrait l’attitude de James et elle savait qu’agir comme sa meilleure amie finissait par se retourner contre elle-même. Elle n’aimait pas l’attitude qu’elle adoptait, mais ses répliques commençaient à être plus à réflexion, car n’était plus pour l’humilier, mais pour faire prendre conscience de ses propres répliques qui pourraient blesser quelques filles si elles entendaient que leur nuit avec James avait été divulguée sur grand écran, comme si James classait les filles dans un énorme catalogue pour rendre service aux autres garçons qui cherchaient un bon coup.

    « C’est parce qu’il n’y a pas grand-chose a raconter. Charly est incapable de se rendre compte que la meilleure façon de résister a la tentation c’est d’y céder. Voyez vous cette jeune fille devant vous a préférait me fuir plutôt que d’avouer que je lui plait. Elle a préféré la fuite et la lâcheté plutôt que les caresse et la volupté. Peut importe en faisant cela c’est elle-même qu’elle a punie et non moi . De plus elle a perdu le droit de m’être digne et je l’ai donc laissé partir, trouvant la chasse inintéressante. »

    « Et j’en suis réellement désolée, sais-tu que j’ai agi comme une pauvre conne. J’avoue le tort, mais qu’est-ce que vous en avez à cirer ? Le but ici à présent, c’est de me descendre encore plus, mais vous n’êtes pas les premiers à le faire. » Elle fit un sourire en coin. Elle ne se défendait même plus, et c’était presque plate de la voir arrêter de se battre pour être la gagnante, elle avait compris décidemment qu’elle ne gagnerait certainement pas, car elle avait été dans le tort, mais le jeune homme était aussi dans le tort, pourtant elle s’excusait elle de ce qu’elle a pu bien faire. « Je sais ce que tu dois penser… Mais qu’est-ce qu’il lui prend tout d’un coup ? J’ai agi sur un coup de tête pour faire la première personne qui me tombait sous la main, et c’était toi James, mais tu ne m’as rien fait. Pourtant, ça ne m’avait pas dérangé jusqu’à temps que je comprenne que tu voulais ta « revanche », car ça ta quand même fait chier, ne dit pas le contraire, car sérieusement… ce que j’ai fait était con » Depuis quand Charly parlait autant. Un geste de bonté venu d’où ? Elle s’était avouée vaincu, Charly n’était pas une méchante personne, comme on pouvait le croire. Elle ne lui plantera pas un couteau dans le dos, même si par moment, c’était bien tentant, mais elle n’était pas ainsi, ça ne lui tentait pas. Elle avait eu un réveil merdique, pas besoin d’une bagarre en plus.

    « Mais ne t’inquiète pas Charly je ne t’en veut pas du tout. Au contraire je trouve que tu m’a rendu un fier service. Au final j’aurai probablement était déçue et j’aurai gâcher de précieuse minute que j’aurai pût passer en compagnie d’une autre nettement plus intéressante et qui elle au moins aurait sue me satisfaire. »

    « Pas besoin de me regarder de haut. Je sais que je suis misérable, mais tu n’es pas là pour me faire la moral et je ne suis pas là pour te la faire, non plus . Si tu veux te venger, fais-le en tête à tête avec moi. Sans… ses choses là » Elle pointa du menton légèrement les mouettes qui tournaient autour de James pour connaître ses histoires de cul. « Serais-tu aussi capable de te montrer aussi vainqueur seul ? Alors prouves-le moi ! » Charly était sérieuse, il n’y avait aucune émotion dans son regard. Elle n’était pas en train de lui jouer un mauvais tour et ça paraissait. Comment lui faire faux bond, quand il est déjà le vainqueur ? « Es-tu prêt à relever ce défi James ? » Elle se tenait à l’écart de lui. Elle était toute petite face à ce géant, mais elle ne semblait pas avoir peur. Elle était la petite Nicholls, l’enfant détesté et l’enfant si battu, une claque de plus ou de moins, des mots blessants encore en plus… Qu’est-ce que ça change ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Slayers Kent

avatar

Messages : 677
Age : 28
Localisation : Dans la grande Salle
Camp : Neutre. Je m'en contre-fiche.

MessageSujet: Re: Fuie moi je te suit.... {Charly}   Lun 10 Aoû - 22:15

    Charly - « Dis-moi James, tu aimerais qu’on te dénigre sur ce qui se passe dans le lit ? »

    La façon dont elle posa cette question le surprit légèrement. Surpris de ne déceler aucune ombre d’arrogance dans sa voix. Mais il ne se laissa pas déconcentré par son changement d’attitude, sentant venir le piège et retomba sur ses pattes. Fièrement il expliqua qu’elle n’était pas digne de lui, tournant la situation a son avantage comme a son habitude. Il pensait que son attaque pousserait la Serpentard à l’attaquer et a sortir d’avantage les griffes, prête a bondir sur lui de rage et de haine ou qu’elle partirait par lâcheté bien consciente qu’il était le vainqueur et ne se sentant pas a la hauteur. Mais il ne s’était certainement pas attendu a ça….

    Charly - « Et j’en suis réellement désolée, sais-tu que j’ai agi comme une pauvre conne. J’avoue le tort, mais qu’est-ce que vous en avez à cirer ? Le but ici à présent, c’est de me descendre encore plus, mais vous n’êtes pas les premiers à le faire. »

    Elle se dénigrait et lui faisait des excuses. Un comportement qui ne lui ressemblait pas et qu’il n’aurait jamais imaginer lui voir adopter. Il restait perplexe face a un tel abandon. Elle courbait le dos avec une tel facilité qu’il en était des plus surpris, ne sachant plus vraiment comment réagir. Il restait sur ses garde, n’étant pas du genre a baisser les armes aussi facilement mais le comportement de la blonde avait suscité son intérêt et sa curiosité. Elle lui souriait et semblait décidément prête a se rendre et une telle attitude le mit mal à l’aise. Autant de « gentillesse » le gêner en quelque sorte.

    Charly – « Je sais ce que tu dois penser… Mais qu’est-ce qu’il lui prend tout d’un coup ? J’ai agi sur un coup de tête pour faire la première personne qui me tombait sous la main, et c’était toi James, mais tu ne m’as rien fait. Pourtant, ça ne m’avait pas dérangé jusqu’à temps que je comprenne que tu voulais ta « revanche », car ça ta quand même fait chier, ne dit pas le contraire, car sérieusement… ce que j’ai fait était con »

    Il détesta le fait qu’elle croit pouvoir deviner ses pensée comme si elle le connaissait par cœur. Dans le cas présent elle n’avait pas tord, il se demandait bien la raison de son comportement mais il ne lui avouerai pas, aimant trop passer pour quelqu’un d’assez incompréhensible et incernable. Elle se dénigrait encore et chercher a se justifier alors qu’elle n’avait aucune raison de le faire. Alors il tenta de nouveau de percer son égo afin qu’elle se défende, qu’elle retrouve son attitude normal afin de pouvoir chasser en lui la compassion qu’elle lui inspirait a présent. Pourtant….

    Charly - « Pas besoin de me regarder de haut. Je sais que je suis misérable, mais tu n’es pas là pour me faire la moral et je ne suis pas là pour te la faire, non plus . Si tu veux te venger, fais-le en tête à tête avec moi. Sans… ses choses là »


    Elle s’insultait encore . Ce genre d’attitude n’était pas digne d’elle. Pas digne du jugement qu’il portait a son égard ou même de sa réputation. Pas digne du respect qu’il lui inspirait grâce a fierté et son arrogance. Il aurait voulu répliquer qu’elle se trompait et qu’elle n’était pas misérable. Il ne la trouvait pas misérable. Il ne l’avait jamais trouver misérable… Même quand elle l’avait abandonné alors qu’il était a deux doigt de faire l’amour…. Ce jour là il ne l’avait même pas détesté, ce contentant de rire aux éclats quand elle fût partit, riant de sa propre stupidité. Amusé de se rendre compte par lui-même que le jeu ne faisait que commencer. S’il s’était attaquer a Charly la première fois s’était avant tout parce qu’il savait que c’était une battante et qu’elle lui donnerait du fils retordre. James détestait avoir les choses sur un plateau et préféré largement en baver pour obtenir se qu’il désirait. Ainsi la victoire était toujours plus savoureuse. C’est pour ça qu’il l’avait choisie. Hors là elle devenait une proie facile, faible et docile. Décevant. Il avait presque de l’affection pour elle, plus curieux que jamais de savoir ce qu’il la tracassait pour qu’elle agisse ainsi. Etait-elle en phase de dépression ? S’il l’avait sut il aurait peut-être attendu un autre moment pour s’attaquer a elle….

    James – « Me venger ? Doit-je en conclure que tu donne purement et simplement à moi ? Il me suffit d’un geste, de quelque mots, quelque regard pour que tu soie mienne ? Il s’agit bien de cela ? »


    Elle avait pointer le menton vers sa meute les désignant comme de simple objets comme James les considéraient réellement. Il n’avait pas besoin d’eux pour se sentir fort mais il était un bon appuis en cas d’ennui et il aimait être entouré. Hors elle le défier de se défaire d’eux pour lui prouver en tête a tête sa puissance. Il semblait ne rien a voir a craindre et pourtant une part de lui-même espéré qu’il courrait de grand risque, désirant presque que Charly ait de sombre projet pour lui, cherchant a le manipuler. Il aurait aimer qu’elle soit assez vil pour l’attiré de nouveau dans un piège qui n’aurait fait que le divertir d’avantage. Pourtant elle semblait belle et bien avoir courbé le dos…..

    Charly – « Serais-tu aussi capable de te montrer aussi vainqueur seul ? »
    James – « Tout a fait »
    Charly – « Alors prouves-le moi ! »

    Quelque chose dans l’attitude de la Serpentard le gêner et il soupçonner anguille sous roche. Rien chez Charly ne trahissez une quelconque ruse pourtant son instinct lui disait que ce n’était pas normal . Après tout si la jeune fille se trouvait chez les serpents, les fourbes et les manipulateurs c’était forcément pour quelque chose. Pourtant il n’avait jamais refusé aucun défis et il pouvait être que tenté par celui-ci.

    Charly – « Es-tu prêt à relever ce défi James ? »

    Il continua de l’observer, cherchant a sondé son âme et son esprit sans toutefois y parvenir . Il se tourna vers Thibbalt, Mathias et Elias qui semblaient soudainement anxieux et ne pas apprécier qu’une fille veuille ainsi leurs voler leurs idoles sous leurs yeux.

    James – « Laisser nous »
    Thibbalt – « Mais… »
    James - « J’ai dit : Laisser nous ! »

    Le regard noir du jeune Fauve donnait tous sauf envie de lui désobéir. Les trois garçons docile et bien dresser se levèrent alors et partirent alors a regret. James retourna son attention vers Charly . Ils étaient à présent seul.

    James – « A quoi tu joue ? Qu’est-ce qui te prend tout a coup ? A quoi bon me battre contre toi si je sais que je suis déjà vainqueur ? Je ne m’attaque pas aux proie a terre. Tu semble de toute évidence ne pas être en états pour te mesuré a moi a cet instant et je n’ai jamais aimé la facilité.


    Le jeu semblait réellement avoir perdu de sa consistance et le jeune fauve s’en retrouvait déçue. Il pensait être face a une tigresse, se réjouissant d’avance de la partie de chasse mais au final il ne découvrait que papillon. Il la regarda avec un sourire sincère et quelque amusé. Son arrogance avait disparut. Une certaine sérénité et une once de mystère semblait s’être emparé de lui. Ses yeux gris-vert étinceler et attisé la curiosité, ne laissant en rien deviner ses pensé.

    James – « Tu veux bien m’accorder une faveur ? En compassion de ton abandon de la dernière fois dirons nous…. Arrête de penser que je n’ai que aucun respect pour les femmes avec lesquels je couche Ne croit pas une seule seconde que je te trouve misérable . Cesse de te dénigrer, de m’adresse de quelconque excuse que je ne mérite pas ou encore de croire que je te déteste ou que je considère comme une sale garce seulement capable d’attiser le feu d’un homme avant de l’abandonné a sa triste solitude. Ne croit pas que je désire vengeance pour un acte que j’ai déjà pardonné depuis longtemps, bien trop heureux d’avoir eut le plaisir de croiser un lionne presque capable de se mesuré a moi mais qui au final ne s’est révéler être que chaton a ma plus déception. Rend moi cette faveur… Cesse de croire ça car ce n’est absolument pas le cas…. »

    Il ne cessait de la regardait avec intensité, désireux de deviné ses pensée, souhaitant savoir pouvoir elle avait elle rentrait ses griffes. L’avait-il réellement blesser ? Il espérait bien que non….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuie moi je te suit.... {Charly}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuie moi je te suit.... {Charly}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charly-croisé caniche 4 ans (60) ADOPTE
» Mobile Suit Gundam AGE
» La folie suit les lois de la gravité...
» Qui est le plus fou des deux, le fou, ou celui qui le suit ?
» comment faire pour que pokemon nous suit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
c a v e . i n i m i c u m . rpg :: • poudlard extra muros • :: ▄ le parc-
Sauter vers: